Mes ancêtres Berhaut - Frinault
page mise à jour le 20 avril 2017

Ma grand'mère paternelle s'appelait Marie-Angèlie BERHAUT (Beignon 25 septembre 1871 - Malestroit 7 juin 1960). Elle était originaire de Beignon, dans le Morbihan et avait épousé mon grand-père Émile LEFRANC le 30 juillet 1899. Pour vous y retouver dans ces ancêtres, ses arbres d'ascendance se trouvent sous les liens suivants (il faut fortement zoomer pour tout voir):
- l'arbre d'ascendance de son père, Jean Louis BERHAUT
- l'arbre d'ascendance de sa mère, Eugénie FRINAULT



À la 3ème génération (en ce qui me concerne):

Sosa 5 - Marie-Angélie BERHAUT est la fille de Jean-Louis BERHAUT sosa 10 (Paimpont, Tellouet 15 décembre 1832 - 8 novembre 1891). Il était d'une famille de cloutiers de Paimpont (Ille-et-Vilaine) où l'on retrouve ses ancêtres jusqu'au début du 17ème siècle. Il avait épousé Eugénie FRINAULTsosa 11, commerçante et propriétaire (Beignon 29 septembre 1842 - 29 février 1916), issue d'une très ancienne lignée ayant vécu à Beignon depuis (au moins) l'époque de François Ier. Les actes paroissiaux de Beignon sont les plus anciens de ceux qui sont conservés aux archives départementales de Vannes; ils débutent en 1502. Cela m'a donc permis de suivre la trace de mes ancêtres FRINAUT très loin dans le temps.

Jean-Louis BERHAUT et Eugénie FRINAULT ont eu 6 enfants, dont 4 auront une descendance, à Beignon:

- Louis BERHAUT mort en bas âge († 2 septembre 1868)
- Eugène-Isidore-Marie BERHAUT (20 septembre 1869 - 9 décembre 1914), époux de Léontine DESHAYES (Porcaro 26 novembre 1875 - 22 août 1950) - Les DESHAYES sont également une très ancienne famille de Beignon, que l'on retrouve en grand nombre tout au long des actes paroissiaux. Léontine DESHAYES était la fille de Joseph DESHAYES (maire de Beignon de 1884 à 1921) et de Jeanne-Marie ANDRÉ, de Porcaro.

La maison de Joseph DESHAYES et de Jeanne-Marie ANDRÉ, parents de Léontine DESHAYES est représentée sur cette carte postale de la grand'place de Beignon au début du XXème siècle, à droite. Sur la gauche de la carte se trouve la maison de Jean-Louis BERHAUT et d'Eugénie FRINAULT: c'est là que ma grand'mère est née. C'est actuellement un hôtel.


On peut voir sur cette autre carte postale les mêmes maison de Eugène BERHAUT (avec une tourelle) et, plus à gauche, celle de Léontine DESHAYES dont le nom est bien visible sur l'enseigne de la maison voisine, qui est celle des parents de Léontine, puis de son frère Ernest DESHAYES (1889 - 1921). L'enfant est Louis BERHAUT (1906 - 1986) le fils de Eugène BERHAUT..


- Marie-Angèlie BERHAUT, ma grand'mère, en 1871
- Alice BERHAUT (24 décembre 1872 - Loudéac 27 mai 1956) épouse de Auguste RAGOT, nos cousins de Loudéac, qui ont fourni en mouches des générations de pêcheurs à la ligne, dans toute la France et même plus loin
- Joseph BERHAUT cheminot (3 juillet 1874 - Paris 19 janvier 1958), mari de Marie SEPTIER (1881 - 1972), dont la descendance s'est dispersée dans toute la France.
- Eugénie Marie Agnès BERHAUT (7 janvier 1882 - Plélan-le-Grand 24 septembre 1961), que toute la famille connaît sous le nom de "tante Nini" et qui décédera à Plélan-le-Grand, mais qui est enterrée à Beignon

C'est l'histoire des deux familles, BERHAUT et FRINAULT, que je vais tenter d'esquisser ici.

* * * * *
* * *
*

La famille BERHAUT

Sa généalogie a été étudiée par les fils de Joseph BERHAUT, qui ont pu consulter les actes paroissiaux de Paimpont. Je ne fais que re-transcrire leurs recherches. Mais une partie des archives d'Ille-et-Vilaine étant à présent consultables sur internet (Paimpont depuis 1743), j'ai pu préciser et compléter leur travail. J'ai également eu la surprise de trouver un autre généalogiste avec lequel nous avons des ancêtres communs et qui a étudié très en profondeur la famille DANION. Il semble que nous descendions, lui et nous, de Jean Guillaume DANION sosa 84 (vers 1736 - 10 brumaire an V soit le 31 octobre 1796) et Julienne LE COQ sosa 85 (vers 1749 - 1780) car sa généalogie ne comporte qu'un seul enfant de ce couple (Marie-Louise DANION), alors que nous descendons du fils cadet (Jean-Guillaume DANION). Mais nous pouvons encore remonter la branche DANION sur plusieurs générations.

À la 4ème génération:

Sosa 10 - Jean-Louis BERHAUT était (d'après l'acte de mariage de ma grand'mère) marchand cloutier à Paimpont (la plus vaste commune du département d'Ille-et-Vilaine: 17 kilomètres dans sa plus grande longueur!). Je me permets de reprendre ici ce qu'en dit, à ce propos, l'encyclopédie Wikipedia:

Le minerai de fer et les ressources énergétiques constituées par la forêt et son hydrographie avaient orienté l'évolution du territoire vers l'activité métallurgique. Très ancienne, la production de fer et de ses dérivés à partir de ce minerai s'est finalement éteinte vers la fin du XIXe siècle.

De nombreux ateliers de clouterie existèrent longtemps principalement dans les villages de Gaillarde, la Ville Danet et Telhouët.
« Ils fabriquaient les clous à ardoises, les clous à lattes, les clous à chevron, les clous à bois pour charpentes, les broches pour les "senans", instruments avec lesquels on faisait la filasse, les clous de girofles pour les talons de souliers, les caboches pour les fers des chevaux, les "maillettes" pour les sabots. Entre cinq et douze ouvriers pouvaient travailler dans chaque forge : Au printemps on entendait les maillets dès 3 heures, 4 heures du matin. À l'hiver, les cloutiers continuaient leur besogne jusqu'à 9 et 10 heures du soir. Ils travaillaient aux pièces, et les plus actifs pouvaient faire jusqu'à 1200 à 1500 clous par jour. Ils se servaient d'enclumes que l'on appelait clouxière. [...] Les cloutiers confectionnaient leurs clous avec des baguettes de fer rachetées en bottes de 25 kg à Rennes et à Angers. » (depuis que l'usine des Forges avaient fermé.)


Paimpont: ancienne mine de fer


Paimpont: vestiges de hauts-fourneaux

On peut penser que Jean-Louis BERHAUT avait un commerce florissant et était relativement aisé car son épouse, Eugénie FRINAULT, sosa 11, faisait partie des meilleures (et plus riches) familles de Beignon.


mariage de Jean-Louis Berhaut et de Eugénie Frinault


Les ancêtres de Jean-Louis BERHAUT:

À la 5ème génération:

Sosa 10 - Jean-Louis BERHAUT est le fils de Guillaume-Marie BERHAUT sosa 20 (Paimpont: 12 brumaire an XII, soit le 4 novembre 1803 - 1er mai 1873), marchand cloutier à Paimpont (Telhouët) et Marie-Reine DANION, sosa 21, née en 1803.


naissance de Guillaume-Marie Berhaut


les forges de Telhouët, où ils n'ont probablement pas habité mais qu'ils connaissaient certainement, Telhoët étant un tout petit hameau


décès de Guillaume-Marie Berhaut

Ils se sont épousés à Paimpont le 19 nivôse an IX (21 octobre 1826) et auront 5 enfants à Paimpont:

- Jean BERHAUT cloutier (15 janvier 1829)
- notre Jean-Louis BERHAUT (1832 - 1891)
- Isidore BERHAUT (4 février 1836 - 20 mars 1892)
- Jean BERHAUT
- Pascal BERHAUT

Puis, d'un second mariage avec Félicité FOULON, naîtra Joseph BERHAUT, également cloutier, dont deux des filles, Delphine et Clotilde, épouseront des frères RAGOT, de Concoret.


mariage de Guillaume-Marie Berhaut et Marie-Reine Danion, avec le signatures des deux époux et celle de


- À la 6ème génération:

Sosa 20 - Guillaume-Marie BERHAUT est le fils de Julien BERHAUT sosa 40 (Paimpont, Telhouët 23 janvier 1767 - 10 août 1848)...


baptême de Julien Berhaut


décès de Julien Berhaut

... et de Hélène LUCAS sosa 41 (vers 1764 selon son acte de mariage). Ils se sont mariés le 22 octobre 1793 à Paimpont


mariage de Julien Berhaut et de Hélène Lucas

Sosa 21 - Marie-Reine DANION est fille de Jean-Guillaume DANION sosa 42, laboureur (10 avril 1775 à Paimpont)...


baptême de Jean-Guillaume Danion

... et de Anne-Hélène RIVIÈRE sosa 43 (17 janvier1784 à Saint-Péran, Coganne - 10 novembre 1863 à Paimpont)


baptême de Anne-Hénène Rivière


la chapelle de Coganne


décès de Anne-Hélène Rivière

Ils se sont mariés à Paimpont le 19 nivôse an XI (9 janvier 1803)


mariage Jean-Guillaume Danion et Anne-Hélène Rivière


l'ancienne Abbaye de Paimpont, où se trouve actuellement la mairie


- À la 7ème génération:

Sosa 40 - Julien BERHAUT est le fils de Joseph BERHAUT sosa 80 (Plélan-le-Grand- 19 février 1728)...


baptême de Joseph Berhaut


Plélan-le-Grand: l'église où a été baptisé Joseph Berhaut

... et Mathurine CHAUVEL sosa 81, née le 1er avril 1730 à Paimpont (la Ville Danet)


baptême de Mathurine Chauvel


une maison à la Ville Danet

Ils se sont mariés le 21 février 1728 à Paimpont ...


mariage de Joseph Berhaut et de Mathurine Chauvel

... et ont eu, à Paimpont:

- Jean BERHAUT (7 juin 1754)
- Guillaume BERHAUT (20 septembre 1756)
- Michel-François BERHAUT (29 octobre 1758)
- notre Julien BERHAUT (1767 - 1848)
- Joseph BERHAUT (18 mai &769)

Sosa 41 - Hélène LUCAS est la fille de Mathurin LUCAS sosa 82 (20 septembre 1728 à Concoret)...


baptême de Mathurin Lucas


l'église de Concoret

... et de Michelle RENARD (ou REGNARD) sosa 83. Ils se sont mariés le 22 février 1753 à Paimpont


mariage de Mathurin Lucas et de Michelle Regnard

Sosa 42 - Jean-Guillaume DANION est le fils de Jean-Guillaume DANION sosa 84 (Paimpont, Trélo 17 février 1737 - décédé le 10 brumaire an V, soit le 31 octobre 1796 à Paimpont) et de Julienne LE COQ sosa 85 (vers 1749 - 1780).


baptême de Jean Guillaume Danion


décès de Jean-Guillaume Danion

Ils ont eu, à Paimpont:

- Marie-Louise DANION (Paimpont 1774 - 3 août 1826) qui épouse Pierre GORTAIS le 1er mars 1791, parents à Paimpont de:

• Hélène GORTAIS (3 juin 1793 - 30 mai 1866) qui épouse Josep Marie RENAULT le 12 novembre 1814 à Paimpont; dont à Paimpont:
-- Louis Marie RENAULT, menuisier (19 juillet 1833 - Erbrée 23 novembre 1897) qui épouse Philomène Jeanne Marie LAIZI le 16 juin 1879 à Erbrée; dont à Erbrée:
* Joseph Louis Marie RENAULT, menuisier (31mai 1884 - 19 janvier 1959) qui épouse Marie Thérèse Albertine FREREUX le 5 août 1909 à Erbrée

- notre Jean-Guillaume DANION (1775)

Sosa 43 - Anne-Hélène RIVIERE est la fille de Julien RIVIERE sosa 86, né le 25 octobre 1747 à Saint-Péran et décédé à Paimpont le 27 août 1828, à 80 ans ...


baptême de Julien Rivière


église de Saint-Péran

... et de Anne-Françoise RALLÉ sosa 87, née le 6 octobre 1750 à Saint-Péran, au village de Villeneuve.


baptême de Anne-Françoise Rallé


Saint-Péran: ferme de Villeneuve

Saint-Péran faisait partie, jusqu'en 1606, de la paroisse de Paimpont dont elle a été détachée pour former une trève à condition que "le curé vienne avec les tréviens faire ses pasques à Paimpont". Saint-Péran est devenue une commune à la révolution. Le hameau de Coganne, d'où proviennent nos ancêtres, se trouvait à cheval sur Paimpont et Saint-Péran si bien que nous les trouvons des deux côtés. Julien RIVIÈRE et Anne RALLÉ se sont épousés le 27 avril 1779 à Saint-Péran et outre Anne-Hélène ils ont également été parents d'une :

- Louise RIVIÈRE née le 12 novembre 1782 à Saint-Péran.


mariage de Julien Rivière et de Anne Rallé

- À la 8ème génération :

Sosa 80 - Joseph BERHAUT est le fils de Joseph BERHAUT sosa 160, tisserand né le 17 août 1684 à Plélan-le-Grand (La Bigotais)....


baptême de Joseph Berhaut en 1684


Plélan-le-Grand: la plus ancienne maison de la Bigotais (fortement remaniée)

...et Jeanne HOUSSAY sosa 161 (10 décembre 1690 à Plélan le Grand - 23 janvier 1751 à Paimpont - village de Trélo)


baptême de Janne Houssay


Paimpont: maisons à Trélo

Ils se sont épousés le 29 juillet 1717 à Plélan-le-Grand et ont été parents à Paimpont de:

- Joseph BERHAUT (23 juillet - 20 août 1718)
- Perinne BERHAUT (11 août - 3 novembre 1719)
- notre Joseph BERHAUT (1728)


mariage de Joseph Berhaut et Janne Houssaye

Sosa 81 - Mathurine CHAUVEL est la fille de Jean CHAUVEL sosa 162 (Paimpont - la Ville Danet 4 juin 1699)...


baptême de Jean Chauvel

... et de Suzanne ARMEL sosa 163, qui se sont épousés le 19 juillet 1723 à Paimpont et qui, outre notre Mathurine ont eu une petite:

- Anne-Marie CHAUVEL (6 décembre 1727)


mariage de Jean Chauvel et Suzanne Armel

Sosa 82 - Mathurin LUCAS est fils de Jean LUCAS sosa 164 (Mauron 17 octobre 1698)...


baptême de Jean Lucas: Jan Bonnamy (parrain) et Françoise Doré (marraine) sont de familles aisées de Mauron


Vantaux du portail de l'église de Mauron: la création de la femme, Adam et Ève chassés du Paradis terrestre

...et Marie REDO sosa 165, née le 2 février 1697 à Concoret.


baptême de Marie Redo

Ils se sont épousés le 30 juillet 1726 à Mauron et, outre notre Lucas, je leur a trouvé un petit:

- Joseph LUCAS (Concoret 24 juillet 1727)


mariage de Jean Lucas et Marie Redo

Sosa 83 - Michelle REGNARD est la fille de Mathurin REGNARD sosa 156 (25 mars 1695 à Paimpont, Telhouët) ...


baptême de Mathurin Regnard

... et de Thomasse CHAUVEL, sosa 167, qui se sont fiancés le 1er février, puis épousés le 28 février1726 à Paimpont et outre notre Michelle ils ont eu également un petit

- Julien REGNARD (27 janvier 1727)


fiançailles de Mathurin Regnard et Thomasse Chauvel, avec la filiation (absente sur l'acte de mariage)


mariage de Mathurin Regnard et de Thomasse Chauvel

Sosa 84 - Jean-Guillaume DANION est le fils de Noël DANION sosa 168 (Paimpont 8 octobre 1704 - 27 décembre 1742)...


baptême de Noël Danion

... et de Marthe LE BRETON sosa 169 (vers 1705 - Paimpont 5 mai 1770) .


décès de Marthe Le Breton

Ils se sont mariés à Paimpont le 15 février 1734. Dont à Paimpont:

- Joseph DANION (9 mai 1735)
- notre Jean Guillaume DANION en 1737
- Guillaume Michel DANION (17 avril 1739) qui épouse Anne LE MÉEE le 14 juin 1768 à Plélan-le-Grand
- Marie Louise DANION (10 août 1742)


mariage de Noël Danion et Marthe Le Breton

Sosa 85 - Julienne LE COQ est la fille de Joseph LE COQ sosa 170, né le 4 août 1726 à Paimpont (Coganne)...


baptême de Joseph Le Coq

... et de Anne GORTAIS, sosa 171, qui se sont épousés le 9 février 1745 à Paimpont et ont été parents à Paimpont de:

- Notre Julienne LE COQ
- Louis LE COQ (vers 1750 - 14 octobre 1816)
- Joseph LE COQ (vers 1751) qui épouse Marguerite LEBRETON le 18 novembre 1771 à Iffendic
- Guillaume LE COQ (décédé en 1798)


mariage de Joseph LE COQ et de Anne GORTAIS

Sosa 86 - Julien RIVIÈRE est le fils de Noël RIVIÈRE sosa 172, né à Saint-Péran (Coganne) le 25 décembre 1712 et décédé à Paimpont le 2 octobre 1752...


baptême de Noël Rivière

... et de Louise GROSSET sosa 173, née le 2 mai 1711 à Saint-Péran (Coganne). Les GROSSET sont particulièrement nombreux à Saint-Péran, au point qu'en en trouve pratiquement à chaque page des registres d'état-civil.


baptême de Louise Grosset

Ils se sont épousés le 11 février 1738 à Paimpont, dont à Saint-Péran:

- Louise-Jeanne-Élisabeth RIVIÈRE (21 mars 1739 - décédée la même année)
- Jacques RIVIÈRE (31 mai 1740)
- Perrine RIVIÈRE (24 septembre 1741)
- Joseph Guillaume RIVIÈRE (8 février 1743)
- Anne Mathurine RIVIÈRE (13 juin 1745 - 8 octobre 1752)
- notre Julien RIVIÈRE en 1747
- Mathurine RIVIÈRE et son jumeau Guillaume RIVIERE, nés et et morts aux mêmes dates (18 janvier - 29 janvier 1750)
- Louise-Anne RIVIÈRE (11 février 1752)


mariage de Noël Rivière et Louise Grosset, au cours d'un grand mariage collectif

Sosa 87 - Anne Françoise RALLÉ est la fille de Honorable-Homme Pierre RALLÉ sosa 174, né le 15 décembre 1712 à Saint-Péran (la Bénardière)...


baptême de Pierre Rallé

... et de Anne COQUAUD sosa 175 (Saint-Péran 19 mai 1713 - 17 octobre 1777)


baptème de Anne Coquaud

Ils se sont mariés le 23 juillet 1735 à Saint-Péran, dont à Saint-Péran:

- Louise RALLÉ (31 octobre 1736) dont les parrain et marraine sont ses grand-parents; ce qui permet de connaître sa filiation exacte
- Charlotte RALLÉ (26 février 1738)
- Jean-Baptiste RALLÉ (11 janvier  1741)
- Mathurin RALLÉ (8 décembre 1742)
- Étienne RALLÉ (20 septembre 1744)
- Marie RALLÉ (5 mai 1746)
- Julien RALLÉ (19 décembre 1748)
- notre Anne-Françoise RALLÉ en 1750


mariage de Pierre Rallé et de Anne Coquaud


- À la 9ème génération :

Sosa 160 - Joseph BERHAUT est le fils Pierre BERHAUT également tixier (tisserand) et Jeanne FRESNEL sosa 321 (et non Jeanne CHAUSSIE, comme on l'a longtemps cru). Leurs enfants sont:

- Jan BERHAUT (1680)
- notre Joseph BERHAUT (1684)
- Jan BERHAUT (1688)
- Pierre BERHAUT
- Julien BERHAUT (ces deux derniers mentionnés sur divers actes)

Ils se sont épousés à Plélan-le-Grand le 31 juillet 1678


mariage de Pierre Berhaut et Jeanne Fresnel

Sosa 161 - Jeanne HOUSSAY est la fille de Jan HOUSSAY dit "l'aîné", sosa 322, tixier (tisserand),  probablement né le 8 mai 1659 à Plélan-le-Grand et dongt on sait, par son acte de mariage, que son père se prénomme également Jan...


baptême possible de Jean Houssay

... mais d'autres Jan HOUSSAY fils de Jan sont nés à peu près à la même époque, et pourraient aussi bien convenir: le 5 février 1658, de Jan Houssay et Georgine Lemée, ou encore le 30 juin 1656, de Maître Jan Houssay et Janne Destoc, ou également le 3 novembre 1655, de Jan Houssay et Perrine Destoc (plus 2 ou 3 autres Jan HOUSSAY un peu plus âgés; on semble avoir beaucoup aimé le prénom de Jan dans la famille HOUSSAY, qui est nombreuse à Plélan-le-Grand!). Impossible de savoir lequel est notre ancêtre.


baptêmes d'autres Jean Houssay

... et de Guillemette CHAUSSE sosa 323. Ils se sont mariés le 29 juillet 1717 à Plélan-le-Grand. Dont à Plélan-le-Grand, Trélo:

- Anne HOUSSAY (8 janvier 1682)
- Janne HOUSSAY (23 avril 1684)
- Pierre HOUSSAY (31 juillet 1688)
- notre Janne HOUSSAY en 1690
- Alain HOUSSAY


mariage de Jean Houssay et Guillemette Chausse

Sosa 162 - Jean CHAUVEL est le fils de Joseph CHAUVEL sosa 324 et de Jeanne LAUNAY,sosa 325, tous deux de Paimpont (lui de Gaillarde et elle de Beauvais). Ils se sont mariés le 3 janvier 1692 à Paimpont et ont eu:

- Vincent CHAUVEL (12 janvier 1696)
- notre Jean CHAUVEL (1699)
- Joseph CHAUVEL (5 septembre 1704)


mariage de Joseph Chauvel et Jeanne Launay


Paimpont: une ferme à Gaillarde


Paimpont: chapelle de Beauvais au début du 20è siècle

Sosa 163 - Suzanne ARMEL est la fille de Mathurin ARMEL sosa 326 et de Perrine LE BRET sosa 327.  Ils se sont épousés à Paimpont le  9 octobre 1697.


mariage de Mathurin Armel (du village de la Ville Danet) et de Perrine Le Bret (du village du Caneq)

Sosa 164 - Jean LUCAS est le fils de Mathurin LUCAS sosa 328 et de Julienne BERNIER sosa 329 (21mars 1670 à Mauron).


baptême de Julienne Bernier (on retrouve une Bonnamy comme marraine)

Ils se sont mariés le 13 février 1697 à Mauron et ont eu:

- notre Jean LUCAS (1698)
- Mathurin LUCAS (20 février 1702)
- Michel LUCAS (30 septembre 1705)


mariage de Mathurin Lucas et Julienne Bernier (les noms de leurs pères respectifs sont indiqués)

Sosa 165 - Marie REDO est le fille de Mathurin REDO, sosa 330, né vers 1661 et décédé le 27 octobre 1721et de Janne PONGÉRARD née à Concoret le 23 décembre 1663.


baptême de Janne Pongérard

Ils se sont mariés à Concoret le 26 février 1691 et ont été parents de 5 filles (que de dots à prévoir!):

- Julienne REDO (28 février 1692)
- Roullette REDO (29 décembre 1693)
- Anne-Mathurine REDO (2 avril 1695)
- notre Marie-REDO (1697)
- Janne REDO (16 juin 1698)


mariage de Mathurin Redo et Janne Pongérard

Sosa 166 - Mathurin REGNARD, est le fils de Jean REGNARD, sosa 332, de Paipont et de Janne GORTAIS sosa 333 (tous deux de Talhouët). Ils se sont épousés à Paimpont le 25 juillet 1682 et ont été parents de:

- Julienne REGNARD (21 septembre 1684)
- Christophe
REGNARD (8 avril 1686)
- Michelle
REGNARD (30 janvier 1688)
- Anne
REGNARD (28 mars 1689)
- Pierre
REGNARD (2 mars 1691)
- notre Mathurin 
REGNARD (1695)
- Jacquemine
REGNARD (27 juillet 1697)
- René
REGNARD (3 octobre 1699)


mariage de Jean Regnard (avec sa signature) et Janne Gortais

Sosa 167 -  Thomasse CHAUVEL est la fille de Maître Jean CHAUVEL sosa 334 et de Jeanne ROULLÉ sosa 335 comme indiqué sur son acte de fiançailles (l'acte de mariage ne donne pas d'indication sur la parenté)

Ils se sont épousés à Paimpont le 15 janvier 1692


mariage de Jean Chauvel (avec sa signature) et Jeanne Roullé

En premières noces, Jean CHAUVEL avait épousé Jeanne SENANT

Sosa 168 - Noël DANION est le fils de Jean DANION (Paimpont, Trudo 25 mai 1674 - 24 octobre 1727)...


baptême de Jean Danion en 1674

...et de Anne GLON (vers  - † Paimpont, Trudo, in hiumée en la chapelle de Bonne Rencontre 20 mai 1727)


décès de Anne Glon

Ils se sont épousés à Paimpont le 13 janvier 1702


mariage de Jean Danion et Anne Glon

et ont également été parents de:

- Mathurin DANION (Paimpont 3 janvier 1708)

Sosa 169 - Plusieurs généalogistes font de Marthe LE BRETON la fille de Pierre LE BRETON (Paimpont 11 avril 1674) et de Marie BAILLET. Rien ne permet de l'affirmer et je  n'en suis pas certain, d'autant plus que la date indiquée par ces mêmes généalogistes pour le mariage de ce couple (Paimpont 26 juin 1705) concerne en fait le mariage de Pierre RÉGNIER et Anne BAILLET... Il est par contre possible qu'il s'agisse de la même famille.

Sosa 170 - Joseph LE COQ est le fils de Macé (ou Mathieu) LE COQ sosa 340, né à Plélan-le-Grand le 8 septembre 1700...


baptême de Macé Le Coq

... de Catherine MEREL sosa 341, probablement née à Saint-Péran le 8 septembre 1697 et décédée à Paimpont le 21 février 1734; elle est enterrée dans la chapelle de Bonne Rencontre (ou Bonne Encontre). On ne sait plus exactement où se trouvait cette chapelle, sinon que c'était l'une des chapelles de l'église abbatiale.


baptême de Catherine Mérel en 1697


décès de Catherine Mérel



Paimpont: église abbatiale Notre-Dame

Il existe toutefois une autre Catherine MÉREL, née également à Saint-Péran le 5 décembre 1700 de Jan MÉREL et Julienne MARCHE. Les deux Catherine sont nées dans le village de Coganne et ont la même marraine: Catherine SAULNIER, dame Desbrieux. Elles semblent être en outre cousines germaines. Quoique l'âge de la seconde corresponde exactement à celui porté sur son acte de décès, je pencherais plutôt pour la première qui a 3 ans de plus car, comme nous allons le voir, deux personnes ont signé côte à côte sur son acte de mariage: Nicolas LE COQ, père de l'époux et Pasquier MÉREL, qui doit donc être le père de l'épouse.


baptême de Catherine Mérel en 1700

Macée LE COQ et Catherine MÉREL se sont épousés à Paimpont le 6 juillet 1724. Ils ont été parents à Paimpont de:

- notre Joseph LE COQ en 1726
- Françoise LE COQ (7 novembre 1728)
- Guillaume LE COQ (5 octobre 1730)
- Julienne LE COQ, dont je n'ai pas la date de naissance mais qui épouse à Paimpont, le 9 février 1745 Louis GORTAIS


mariage de Macé Le Coq et de Catherine Mérel

Sosa 171 - Anne GORTAIS est la fille de Pierre GORTAIS sosa 342 (Paimpont 22 avril 1688 - 15 août 1762)...


baptême de Pierre Gortais

... et de GUYONNE de THAULT aussi écrit DESTOC sosa 343 née le 8 février 1691 à Saint-Péran au lieudit Coganne. J'ai eu beaucoup de mal à la localiser et à faire le rapprochement entre de THAUT et DESTOC (je suppose que les deux se prononçaient Dêto, d'autant plus que personne d'autre dans la région de Paimpont ne se nomme de THAULT).


baptême de Guyonne Destoc

Ils se sont mariés le 12 février 1720 à Paimpont et ont également eu un petit:

- Louis GORTAIS en 1722.


mariage de Pierre Gortais et Guyonne de Thault

Sosa 172 - Noël RIVIÈRE est le fils de Jacques RIVIÈRE sosa 344 et de Marie TEXIER sosa 345 sur lesquels on ne trouve plus rien

Dont à Saint-Péran, Coganne:
- Guillaume RIVIÈRE (3 octobre 1703)
- Michelle RIVIÈRE (8 août 1706)
- Jacques RIVIÈRE (26 novembre 1710)
- notre Noël RIVIÈRE en 1712

Sosa 173 - Louise GROSSET est fille de Jacques GROSSET sosa 346, né le 3 décembre 1655 à Saint-Péran (Coganne)...


baptême de Jacques Grosset

... et de Perrine LE BRETON sosa 347, née le 31 janvier 1677 à Saint-Péran (Coganne) et décédée au même endroit le 11 octobre 1745


baptême de Perrine Le Breton

Les enfants de ce couple ont été, à Saint-Péran:

- Joseph GROSSET (19 avril 1697)
- Jan GROSSET, laboureur (23 août 1699 - 10 décembre 1761) qui épouse Louise RALLÉ le 21juin 1735 à Saint-Péran, dont:
• Perrine GROSSET (6 juin 1736 - 10 décembre 1743)
• Marie-Reine GROSSET (14 octobre 1739)
• Joseph GROSSET (23 avril - 22 mai 1745)
- Pierre GROSSET (25 décembre 1709)
- Symon GROSSET, maréchal (28 octobre 1706 - 29 décembre 1769) qui épouse Julienne LE FLO (vers 1717 - 1748), dont à Paimpont:
• Olivier GROSSET (vers 1739 - Paimpont 1 septembre 1743
• Catherine GROSSET (22 novembre 1740 - 30 août 1804)
• Noël GROSSET
• Marie GROSSET
• JosephMichel GROSSET
• Joseph GROSSET
- Noël GROSSET jumeau de Symon (25 décembre 1709)
- notre Louise GROSSET en 1711
- Jacques GROSSET (25 octobre 1714)

Sosa 174 - l'Honorable Homme Pierre RALLÉ est le fils de Louis RALLÉ sosa 348, né le 1er octobre 1686 à Saint-Péran...


baptême de Louis Rallé; la marraine est dite "de famille bourgeoise"

... et de Marie ROLLAND sosa 349 (Paimpont, Coganne .8 décembre 1680)


baptême de Marie Rolland

Ils se sont épousés à Paimpont le 17 novembre 1704. Dont à Saint Péran - la Bénardière:

- Guillaume RALLÉ (14 décembre 1705)
- Jan RALLÉ (15 mars 1708, qui n'a pas vécu)
- Julien RALLÉ (26 février 1710)
- notre Pierre RALLÉ en 1712
- Jan RALLÉ, marchand qui épouse Anne COQUAUD, fille de Yves COQUAUD et de Anne REGNAULT, le 26 avril 1747 à Saint-Péran; dont à Saint-Péran:
• Louise-Anne RALLÉ (27 avril 1748)
• Marie RALLÉ (3 juillet 1749 - 3 novembre 1751)
• Madeleine-Rose RALLÉ (vers juin 1750 - 11 décembre 1751)
• Marguerite-Marie RALLÉ (25 juillet 1751)


mariage de Louis Rallé et de Marie Rolland, avec les signatures des deux époux,
ce qui était rare à une époque où peu de gens savaient signer, surtout chez les femmes.
L'acte est également signée par le père et la mère de la mariée: Maître Pierre Rolland et Honorable Femme Louise Aubault
ce qui prouve qu'il s'agit d'une famille instruite et

Sosa 175 - Anne COQUAUD est la fille de Raoul COQUAUD sosa 350, né le 1er décembre 1688 à Saint-Péran...


baptême de Raoul Coquaud

...et de Anne MERCERAYE sosa 351. Ils se sont épousés à Plélan-le-Grand le 8 juillet 1710, déjà veuve d'un premier mariage.


mariage de Raoul Coquaud et de Anne Merceraye


- À la 10ème génération (du moins pour ceux que j'ai trouvés) :

Sosa 320 - Pierre BERHAUT est le fils de Jean BERHAUT sosa 640. On ne connaît pas le nom de sa mère.

Sosa 321 - Jeanne FRESNEL est la fille de Julien FRESNEL sosa 642. On ne connaît pas le nom de sa mère.

Sosa 322 - Jan HOUSSAY, l'aîné est le fils de Honorable Homme Jan HOUSSAY sosa 644 († Plélan-le-Grand 18 janvier 1680)...


décès de Jan Houssay

... et de Jeanne CHAUSSE sosa 645 (Plélan-le-Grand 3 avril 1624 - 19 mars 1694)


baptême de Jeanne Chausse


décès de Jeanne Chausse

Dont:

- Julien HOUSSAY, tixier (vers 1660) qui épouse Marie CHAUSSE le 1er mars 1688 à Plélan-le-Grand; dont à Plélan-le-Grand

• Jeanne HOUSSAY (19 février 1689 - 13 mars 1691)
• Jean HOUSSAY (2 janvier 1690)
• Joseph HOUSSAY (5 novembre 1691)
• Julien HOUSSAY (28 février 1694)
• Alain HOUSSAY (4 janvier 1696)qui épouse Perrien HAMELIN (1689) le 28 janvier 1723 à Plélan-leGrand
• Hélène HOUSSAY (2 mars 1699)

- Pierre HOUSSAY (vers 1685 - 1694) qui épouse Guillemette THOMAS le 31 juillet 1691 à Plélan-le-Grand
- notre Jan HOUSSAY
- Jean HOUSSAY dit "le jeune" qui épouse Jeanne GUYOT le 18 janvier 1683 à Plélan-le-Grand
- Alain HOUSSAY

Sosa 323 - Guillemette CHAUSSE est la fille de Jan CHAUSSE sosa 646 († Plélan-le-Grand 18 novembre 1690)...


décès de Jan Chausse

et de Guillemette SALMON sosa 647

Dont à Plélan-le-Grand:

- Jeanne CHAUSSE (27 janvier 1659) qui épouse Jean CRAMBERT
- Yves CHAUSSE (3 septembre 1663)
- Anne CHAUSSE (7 décembre 1664 - 25 novembre 1676)
- Marie CHAUSSE (2 février 1667) qui épouse Julien HOUSSAY, fils de Jan HOUSSAY et Jeanne CHAUSSE, le 1er mars 1688 à Plélan-le-Grand, Trélo; dont nous venons de voir la descendance ci-dessus
- notre Guillemette CHAUSSE

Sosa 324 - on ne connaît pas les parents de Joseph CHAUVEL

Sosa 325 - Jeanne LAUNAY est la fille de Pierre LAUNAY (né en 1649 à Paimpont - Beauvais) et de Jeanne LEFÉBURE (Paimpont, La Brousse, vers 1656). Ils se sont épousés le 20 octobre 1674 à Paimpont.


mariage de Pierre Launay et Jeanne Lefébure 

Sosa 326 et 327 - on ne connaît pas les parents de Mathurin ARMEL ni ceux de son épouse Perrine LE BRET

Sosa 328 - Mathurin LUCAS est probablement le fils de Pierre LUCAS, sosa 656, qui signe à son mariage, à côté de Mathurin BERNIER, sosa 658, père de la mariée, et de Guillemette GUILLOTIN sosa 657. Ils se sont mariés à Mauron le 24 novembre 1662.

mariage de Pierre Lucas et Guillemette Guillotin

Sosa 329 - Julienne BERNIER est en effet la fille de Mathurin BERNIER sosa 658 et de Françoise MÉAT sosa 659, qui se sont épousés à Mauron (chapelle du Plessix) le 27 février 1669.

mariage de Mathurin Bernier et de Françoise Méat
le même jour Guillaume Méat (frère de Françoise) épousait Barbe Bernier (sœur de Mathurin)


Mauron: chapelle du Plessix

Je pense (mais je n'ai pas trouvé confirmation) que c'est ce même Mathurin BERNIER qui a ensuite épousé, à Mauron, Michelle DUCLOS dont il a eu:

- François BERNIER (18 août 1673)
- Marie BERNIER (12 septembre 1674)

Sosa 330 - on ne connaît pas les parents de Mathurin REDO

Sosa 331 -  Janne PONGÉRARD est la fille de Georges PONGÉRARD (sosa 662 Concoret 21 juillet 1645 - 15 avril 1682)...


baptême de Georges Pongérard

... et de Janne ROSSELIN sosa 663, née le 18 août 1636 à Concoret et décédée le 17 mars 1685, également à Concoret.


baptême de Janne Rosselin

Ils ont été parents, à Concoret de:

- notre Janne PONGÉRARD (1663)
- Anne PONGÉRARD (24 janvier 1666)
- Marie PONGÉRARD (30 janvier 1667)
- Jan PONGÉRARD (25 novembre 1669)
- Perrine PONGÉRARD (10 mars 1671)
- Guillemette PONGÉRARD (7 mai 1673)
- Julien PONGÉRARD (29 janvier 1676 - 15 juin 1754) qui épouse Etienette JAMET

Sosa 332 - Jean REGNARD est le fils de Julien REGNARD sosa 664 et de Estiennette GUYOMART sosa 665 qui ont également été parents de:
- Yvonne REGNARD qui épouse Robert FOREST le 1er février 1680 à Paimpont

Sosa 333 - Jeanne GORTAIS est la fille de Mathurin GORTAIS sosa 666 et Laurence GAPAIS sosa 667, sur lesquels on ne trouve plus rien. Il y a eu à Paimpont plusieurs Mathurin GORTAIS  mariés à des filles GAPAIS (Guillemette GAPAIS et Rolande GAPAIS). Tous sont probablement de la même famille, mais on n'en sait pas plus.

Sosa 335 - Jeanne ROULLÉ est, on le sait par son acte de mariage, la fille de Honorable Homme Mathurin ROULLÉ, sieur de la Plesse, surgarde de la forêt de Brocéliande, sosa 670 (Concoret 18 novembre 1625 - Paimpont 8 septembre 1686)...


baptême de Mathurin Roullé

... et Demoiselle Françoise FILLY, dame de la Plesse, sosa 671 (la Chapelle-Bouëxic 14 janvier 1629 - Paimpont juin 1691)


baptême de Françoise Filly
 Ils n'auront pas moins de 15 enfants, à Paimpont, Telhouët:
- Maître Julien ROULLÉ, sieur de la Plesse, Sieur des Brières (29 avril 1647 - 6 mai 1688) qui épouse Perrine RIVIÈRE
- René ROULLÉ (31 août 1648 - 6 novembre 1652)
- Robert ROULLÉ (8 novembre 1649 - 7 mai 1656)
- Pierre ROULLÉ (26 mars 1651) qui épouse Anne GORTAIS (1646) le 15 octobre 1680 à Paimpont
- Jacquemine ROULLÉ (26 juin 1652 - 30 avril 1653)
- Honorable Femme Elisabeth ROULLÉ (12 août 1653 - Concoret 1er décembre 1704) qui épouse Julien BRIAND le 6 février 1689 à Paimpont
- René ROULLÉ (14 septembre 1655 - 21 juin 1656)
- Nicolas ROULLÉ (13 septembre 1656 - 3 juin 1684) qui épouse Mathurine PROVOST le 10 novembre 1683 à Paimpont
- Mathurine ROULLÉ (15 - 16 avril 1658)
- Thomas ROULLÉ (2 - 14 mai 1659)
- Renée ROULLÉ (13 mai - 10 octobre 1660)
- Jeanne ROULLÉ (9 juin - 22 août 1661)
- notre Jeanne ROULLÉ vers 1663
- Mathurin ROULLÉ (5 décembre 1664) qui épouse Mathurine GAPAIS le 1er septembre 1693 à Paimpont
- Robert ROULLÉ (vers 1667 - 26 novembre 1668)




Paimpont, situation et vue actuelle de la Plesse (Google), en bordure de la forêt de Brocéliande
et non loin de Telhouët (il ne reste plus rien du manoir)



mais peut-être, les sieurs de la Plesse résidaient-ils au manoir, tout proche et construit en 1638, du Brûlis de Telhouët
les actes de naissances des enfants Roullé mentionnent effectivement Telhouët comme lieudit

Sosa 336 - Jean DANION
est le fils de Jean DANION (Paimpont 3 novembre 1628 - 6 janvier 1686)...


baptême de Jean Danion

 et de Jeanne JALLU (Paimpont 24 avril 1634 - Paimpont, Trudo 27 septembre 1684)


baptême de Jeanne Jalu


décès de Jeanne Jalu

Ils se sont mariés à Paimpont le 20 novembre 1651;


mariage de Jean Danion et Jeanne Jalu

dont à Paimpont, Trudo:
- Perrine DANION (2 février 1653)
- Julienne DANION (29 avril 1654)
- Jacquette DANION (19 août 1665)
- Jeanne DANION (28 février 1657)
- Joseph DANION (18 février 1658)
- Anne DANION (1er novembre 1660)
- Joseph DANION (17 juin 1664 - 24 juin 1684)
- Julien DANION (5 septembre 1665)
- Jeanne DANION (1er octobre 1666 - 28 juillet 1667)
- Olive DANION (10 mars 1671 - 26 janvier 1667)
- notre Jean DANION en 1674

Sosa 337 - Anne GLON est la fille de Laurent ou Roland GLON († Paimpont 22 septembre 1706)...


décès de Roland Glon

... et de Roberde HOULAY ou HOULET ou HOUDET (Paimpont 22 février 1640 - 1er mai 1681)


baptême de Roberde Houlay

Ils se sont épousés à Paimpont le 29 février 1672


mariage de Roland Glon et Roberde Houlay

Roberde HOULAY était veuve de Julien LAUNAY, qu'elle avait épousé à Paimpont le 23 janvier 1666


mariage de Julien Launay et Roberde Houlay

Roland GLON avait épousé en secondes noces Anne GUILLEMET

Sosa 340 - Macé LE COQ est le fils de Nicolas LE COQ, sosa 680, cordonnier à la Piardais et marchand à Plélan-le-Grand, né vers 1653 et décédé à Plélan-le-Grand le 19 juillet 1753, à l'âge d'environ 100 ans ! (c'est du moins ce qui est inscrit sur l'acte de décès). C'était rarissime à cette époque...


décès de Nicolas Le Coq


Plélan-le-Grand: maison à la Piardais

... et de Jeanne PERROT, sosa 681, née vers 1666 et décédée à 35 ans (ou plus), à Plélan-le-Grand (la Piardais) le 8 novembre 1701


décès de Jeanne Perrot

Ils s'étaient épousés le 22 février 1694 à Plélan-le-Grand et ont été parents, dans cette ville, de:

- Thébault LE COQ, marchand de toiles (7 août 1695) qui épousera successivement, à Plélan-le-Grand, Jeanne RIVIÈRE le 27 février 1718 puis Jeanne HERVÉ le 13 mai 1738
- Jeanne LE COQ (3 décembre 1697 - 31 juillet 1706)
- notre Macé LE COQ en 1700
- Nicolas LE COQ


mariage de Nicolas Le Coq et de Jeanne PERROT

Resté veuf, Nicolas LE COQ se remarie le 3 juillet 1702 à Plélan-le-Grand, avec Marie LABBÉ (vers 1680 - 8 juillet 1740). Dont à Plélan-le-Grand:

- Marie LE COQ (13 octobre 1703 - 2 novembre 1762) qui épouse Charles RÉGNAULT le 27 juillet 1723 à Plélan-le-Grand
- Guillemette LE COQ (16 février - 3 mars 1705)
- Joseph LE COQ (13 mars 1706) qui épouse Anne HERVIAUT, LE 5 février 1735 à Plélan-le-Grand, dont:
    • Nicolas LE COQ (7 septembre 1736)
    • Jean-Marie LE COQ, marchand, qui épousera successivement à Plélan-le-Grand, Perrine ÉON (le 29 avril 1777), puis Martine PAVIOT (le 16 juin 1789) et enfin Perrine JOUBAUD
    • Marie LE COQ (vers 1744 - 1 décembre 1805) qui épouse Julien CHOUAN le 24 juillet 1769 à Plélan-le-Grand
- Antoine LE COQ

Veuf à nouveau, Nicolas LE COQ se remarie le 13 avril 1741 à Plélan-le-Grand, avec Marie PONCHE

Sosa 341 - Catherine MÉREL semble donc être la fille de Pasquier MÉREL sosa 682 et de Marie GROSSET, sosa 683, née à Saint-Péran le 8 août 1668.


baptême de Marie Grosset

Dont, à Saint-Péran:

- notre Catherine MÉREL en 1697
- Perrine MÉREL (28 mars 1699)
- Roul-Jan MÉREL (5 janvier 1701)
- Guillaume MÉREL (8 septembre 1706)
- Anne MÉREL (11 juillet 1712)

Sosa 342 - Pierre GORTAIS est le fils de Jean GORTAIS sosa 684 (Paimpont 8 décembre 1625)...


baptême de Jean Gortais

... et de Michelle ESCHELARD sosa 685 (27 novembre 1650 Paimpont)


baptême de Michelle Eschelard

Ils se sont épousés à paimpont le 7 février 1682 (il avait 56 ans et elle 31).Dont à Paimpont, le Canecq:
- Françoise GORTAIS (21 janvier 1683)
- Joseph GORTAIS (vers janvier 1685 - 14 juillet 1688)
- notre Pierre GORTAIS en 1688


mariage de Jean Gortais et Michelle Eschelard

Jean GORTAIS
était veuf de Perrine MENACE (Paimpont 23 mars 1625 - 1er novembre 1678), qu'il avait épousée à Paimpont le 18 octobre 1664.


mariage de Jean Gortais et Perrine Menace

Sosa 343 - Guyonne DESTOC est la fille de Jean DESTOC sosa 686 dit "le jeune" né le 11 novembre 1655 à Saint-Péran (Coganne)...


baptême de Jean Destoc

... et de Marie JOSSET sosa 687; dont à Saint-Péran (sauf leur fille aînée et la dernière à Paimpont):
- Jeanne DESTOC (Paimpont 5 janvier 1690)
- notre Guyonne DESTOC en 1691
- Anne DESTOC (15 octobre 1693)
- Jacques DESTOC (29 août 1696)
- Joseph DESTOC (30 mai 1698)
- Julien DESTOC (18 janvier 1701)
- Catherine DESTOC (29 novembre 1702)
- Nicolas DESTOC (14 mars1705)
- Jean DESTOC (5 janvier 1707)
- Mathurine DESTOC (Paimpont 15 novembre 1709)

Sosa 344 et 345 - on ne connaît pas les parents de Jacques RIVIÈRE ni ceux de son épouse Marie TEXIER

Sosa 346 - Jacques GROSSET est fils de Pierre GROSSET sosa 692, né le 15 avril 1630 à Saint Péran...


baptème de Pierre Grosset, fils de Christophe

Mais il pourrait aussi être né le le 26 juillet 1630. Je penche pour la première hypothèse car l'acte de baptême de Pierre GROSSET fils de Christophe porte en marge la mention "del." ce qui signifie qu'une copie de cet acte a été délivrée lors de son mariage, alors que j'ignore si le second Pierre GROSSET, fils de Allain a jamais été marié.


baptême de Pierre Grosset, fils de Allain

...et Jeanne LE BRETON sosa 693, née le 26 mai 1630 à Saint Péran, à moins qu'il ne s'agisse de celle née le 10 août 1635, fille de Julien LE BRETON et Yvonne MARAYE .


baptème de Jeanne Le Breton, fille de Allain


baptême de Jeanne Le Breton fille de Julien

Mais je penche plutôt pour la première car la seconde n'aurait eu que 17 ans lors de son mariage; ce qui était peu courant dans cette région de Bretagne (contrairement à la région de Carhaix où les filles se marient facilement entre 13 et 16 ans et les garçons à partir de 14!).

Pierre GROSSET
et Jeanne LE BRETON se sont en effet épousés le 20 juillet 1652 à Saint-Péran. Dont à Saint-Péran:
- Guillaume GROSSET (12 janvier 1654)
- notre Jacques GROSSET en 1655
- Julienne GROSSET (23 février 1658)
- Anne GROSSET (1 juillet 1660)


mariage de Pierre Grosset et de Jeanne Le Breton

Sosa 347 - Perrine LE BRETON est la fille de Jean LE BRETON sosa 694 ( Paimpont vers 1630 - vers 1674) et de Charlotte ANDRÉ sosa 695 (Paimpont 1er novembre 1637 - vers 1674) .


baptême de Charlotte André

 Ils se sont épousés à Paimpont le 25 septembre 1655 et ont également été parents, à Paimpont, Coganne de:
- Pierre LE BRETON (11 avril 1674) qui épouse Marie BAILLET


mariage de Jean Le Breton et Charlotte André

Sosa 348 - Louis RALLÉ est le fils de Jan RALLÉ dit "l'aîné" sosa 696, né le 1 juillet 1632 à Saint-Péran...


baptême de Jan Rallé

... et de Mathurine GORTAYE sosa 697 (Paimpont 9 avril 1645 - Saint-Péran, la Bénadière 7 novembre 1722)


baptême de Mathurine Gortaye


décès de Mathurine Gortaye

Il avait épousé en premières noces Yvonne RIVIÈRE, née le 3 octobre 1659 à Saint-Péran (Coganne) et décédée le 27 janvier 1675 à Saint-Péran ( la Bénadière), dont il avait eu, à Saint-Péran:
- Julien RALLÉ (5 octobre 1670)
- Mathurin RALLÉ (8 février 1672)
Puis avec Mathurine GORTAYE, épousée le 26 juin 1677 à Saint-Péran:
- Peronnelle RALLÉ (mars 1678)
- Julien RALLÉ (27 septembre 1679)
- Jan RALLÉ (14 novembre 1682)
- notre Louis RALLÉ en 1686


mariage de Jan Rallé et de Mathurine Gortaye

Sosa 349 - Marie ROLLAND est la fille de Maître Pierre ROLLAND sosa 698 (Saint-Péran 1er octobre 1651)...


baptême de Pierre Rolland

... et de Honorable Femme Louise AUBAULT sosa 699 (Campel 8 juin 1647)


Baptême de Louise Aubault, avec comme parrain Louys Deguchéon, seigneur des Lasorays
Son père Raoul Aubault signe, ainsi qu'un Pierre Menand qui doit être son oncle ou son grand-père

Dont à Paimpont, Coganne, avec la régularité d'un métronome:
- Noël Raould ROLLAND (25 décembre 1670 - 30 octobre 1675)
- Jean ROLLAND (8 janvier 1672 - 28 janvier 1673)
- Peronnelle ROLLAND (14 juin 1673 - 12 février 1750)
- Jacquemine ROLLAND (26 octobre 1674)
- Marie ROLLAND (22 octobre 1675)
- Jeanne ROLLAND (Saint-Péran 28 décembre 1676)
- Marguerite ROLLAND (4 février 1678)
- Mathurine ROLLAND (9 novembre 1679)
- notre Marie ROLLAND en 1680

Sosa 350 - Raoul COQUAUD est le fils de Guillaume COQUAUD sosa 700, né à Saint-Péran (la Bénardière) vers 1644, décédé le 17 mars 1704 à Saint-Péran...


décès de Guillaume Coquaud


Saint-Péran: maison à la Bénardière

...et de Magdeleine RALLÉ sosa 701, née le 22 juillet 1657 à Saint-Péran au village de la Bénardière.


baptême de Magdeleine Rallé

Ils se sont épousés le 15 février 1676 à Saint-Péran, dont à Saint-Péran:

- Mathurin COQUAUD (24 février 1678)
- Julien COQUAUD (22 octobre 1681)
- Marie COQUAUD (10 janvier 1684 - 5 octobre 1690)
- Guillaume COQUAUD (6 mars 1686)
- notre Raoul COQUAUD (1 décembre 1688)
- Yves COQUAUD (23 mars 1691)
- Anne COQUAUD (27 février 1694)
- Pasquier COQUAUD (19 novembre 1696)
- Julienne COQUAUD


mariage de Guillaume COQUAUD et de Magdeleine Rallé

Sosa 351 - on ne connaît pas les parents de Anne MERCERAYE

- À la 11ème génération (du moins pour ceux que j'ai trouvés) :

Sosa 640 - On ne connaît pas les parents de Jan BERHAUT

Sosa 642 - On ne connaît pas les parents de Julien FRESNEL

Sosa 644 - On ne connaît pas les parents de Honorable Homme Jan HOUSSAY

Sosa 645 - Jeanne CHAUSSE est la fille de Jan CHAUSSE sosa 1290 et deThérèse (?) ou Hélène LE COMTE ou LE COMPTE (le nom est difficile à lire) sosa 1291 et sur lesquels on ne trouve plus rien

Sosa 690 et 691 - On ne connaît pas les parents de Jan CHAUSSE ni ceux de son épouse Guillemette SALMON

Sosa 650 - Pierre LAUNAY est les fils de Pierre LAUNAY sosa 1300 et de Henriette DAVID sosa 1301 sur lesquels on ne trouve plus rien

Sosa 651 - Jeanne LEFÉBURE est la fille de Julien LEFÉBURE sosa 1302 et de Jeanne HAMELIN sosa 1303

Sosa 656 - Pierre LUCAS est probablement fils de Georges LUCAS sosa 1312 (vers 1627 - décédé à Mauron le 29 juin 1702). Son acte de décès mentionne en effet deux de ses fils, Mathurin et Pierre...


décès de Georges Lucas

... et de Geneviève ROUXEL sosa 1313.

Ils se sont mariés à Mauron le 30 janvier 1646; dont à Mauron:

- Bertrand LUCAS (1er novembre 1652)
- Mathurin LUCAS
- notre Pierre LUCAS


mariage de Georges Lucas et Geneviève Rouxel

Sosa 657 - On ne connaît pas les parents de Guillemette GUILLOTIN

Sosa 658 - Mathurin BERNIER est le fils de Louis BERNIER sosa 1316 et de Jacquemine DELAMOTTE, sosa 1317, originaire de Loscoët-sur-Meu (Côtes-d'Armor), dont les bans de mariage ont été publiés le 26 avril 1642 à Mauron et, outre notre Mathurin, ont également été parents de:

- Barbe BERNIER, qui épouse Guillaume MÉAT le 27 février 1669 à Mauron, dont elle a un:

• Mathurin MÉAT (Mauron 10 avril 1671)


bans de mariage de Louis Bernier et Jacquemine Delamotte

Sosa 659 - Françoise MÉAT est la fille de Guillaume MÉAT et Susanne GUÉRIN, qui se sont épousés à Mauron le 28 mai 1646


mariage de Guillaume Méat et Susanne Guérin

Sosa 662 - Georges PONGÉRARD est le fils de Vincent PONGÉRARD, sosa 1324, (Concoret 26 septembre 1602 - 25 octobre 1669 au village des Hayes) et de ...


baptême de Vincent Pongérard


décès de Vincent Pongérard

... et de Ollive BESNARD, sosa 1621, née vers 1621 et décéde à Concoret, Haligan le 6 février 1679.


décès de Ollive Besnard




Concoret: situation et vue actuelle (Google) de Haligan

Je leur ai trouvé comme enfants, à Concoret:

- Julien PONGÉRARD (10 septembre 1640)
- Jan PONGÉRARD (28 avril 1643)
- notre Georges PONGÉRARD (1645 - 1682)

Sosa 663 - Janne ROSSELIN est fille de François ROSSELIN dit Francin), sosa 1326 (Concoret le 22 janvier 1581 - 18 avril 1640) et de ...


baptême de François Rosselin

... et de Perrine GUILLOTIN sosa 1327 (Concoret 13 février 1602 - 10 août 1678)


baptême de Perrine Guillotin

Sosa 664 et 665 - On ne connaît pas les parents de Julien REGNARD ni ceux de son épouse Estiennette GUYOMART

Sosa 666 et 667 - On ne connaît pas les parents de Mathurin GORTAIS ni ceux de son épouse Laurence GAPAIS

Sosa 670 -Maître  Mathurin ROULLÉ est le fils de Maître Pierre ROULLÉ, sieur de la Plesse sosa 1340 (vers 1582 - assassiné le 8 septembre 1644 à Paimpont, "proche de sa maison du Brûlis" - ce qui confirme que la famille ROULLÉ habitait bien ce manoir)...


décès de Pierre Roullé, avec mention de son assassinat. Il a été inhumé en la chapelle du Saint-Rosaire (disparue)
Il y a ainsi dans l'ascendance de ma grand-mère 2 personnes qui ont été assassinées: Pierre Roullé en 1644 et Charles Marie Hurel en 1794
(voir plus loin)


Paimpont, situation du Brûlis de Telhouët

...et de Honorable Femme Mathurine ROBIN Dame du Bouays, Dame douairière de la Plesse sosa 1345 (Talensac 13 février 1605 - Paimpont 13 avril 1659)


baptême de Mathurine Robin

Dont à Paimpont:

- Guillaume ROULLÉ (1er août - 25 novembre 1624)
- notre Mathurin ROULLÉ en 1625
- Thomas ROULLÉ sieur du Pâtis (28 octobre 1627)
- Jacques ROULLÉ (27 mars 1629 - 18 janvier 1640)
- Noble Homme Gilles ROULLÉ, sieur de la Hunaudière (8 mars 1633) qui épouse Jeanne FILLY le 26 février 1661 à Guignen, puis Jeanne THOMAS († 1682)
- Janne ROULLÉ (3 mars 1635) qui épouse Pierre RIHAEUC le 25 juin 1658 à Paimpont
- Anne ROULLÉ (14 août 1637 - 27 ùai 1681) qui épouse Robert VINCENT (1638) le 26 avril 1663 à Paimpont
- Anonyme ROULLÉ (mort-né 7 juillet 1639)
- Perronnelle ROULLÉ (12 juijn 1640) qui épouse Robert COCHET
- Mathurine ROULLÉ (22 mai 27 juillet 1642)
- Jacquemine ROULLÉ (13 mai 1643 - 21 juin 1656) qui épouse Pierrre VINCENT le 26 avril 1663 à Paimpont

Mathurine ROBIN restée veuve épouse en secondes noces Jean MOULNIER, († Talensac 28 février 1647); dont à Talensac:
- Anne MOULNIER (1er novembre 1646 - 23 janvier 1648)

puis, en troisièmes noces Mathurine ROBIN épouse Noble Homme Nicolas DUBOIS, dont à Paimpont:
- Jeanne DUBOIS (29 septembre 1648)
- Jean DUBOIS (1er février 1650)

Nicolas DUBOIS, resté veuf à son tour se remariera avec Sylvie HOUSSIN le 21 février 1662 à Rennes, église Saint-Etienne

Sosa 671 - Françoise FILLY est la fille de Vincent FILLY sosa 1342 (vers 1597) Maître, Sieur de la Vallée, sénéchal et juge de la Chapelle-Bouëxic, Courrouët, Trébéheuc, la Châtaigneraie et le Bois Basset et de Demoiselle Olive RICHARD Dame de la Vallée sosa 1343 (Mernel, Ille-et-Vilaine 11 octobre 1610)


baptême de Olive Richard

Dont à la Chapelle Bouëxic:
- notre Françoise FILLY en 1629
- frère Thomas François FILLY religieux (7 avril 1631)
- Jacquette FILLY (6 janvier 1633)
- François FILLY (27 août 1634)
- Claude FILLY, prêtre, curé de Campel, sieur de la Vallée (7 juin 1637)
- Pierre FILLY sieur de la Bouexière (25 octobre 1639)  qui épouse Michelle GORY (vers 1643 - 1723) le 13 octobre 1666 à Guignen
- Demoiselle Jeanne FILLY Dame de la Hunaudière (vers 1641) qui épouse Gilles ROULLÉ (1633) frère de notre Mathurin ROULLÉ sosa 670, comme nous venons de le voir, le 26 février 1661 à Guignen
- Maître Marin FILLY sieur du Breil (22 octobre 1643) qui épouse Péronnelle MOCUDÉ (1646)
- Demoiselle Françoise FILLY, Dame des Annaitays, dame du Jaunay (23 janvier 1646 - Maure-de-Bretagne 14 avril 1680) qui épouse Pierre PIROT
- René FILLY (21 mai 1648)
- Anne FILLY (2 juin 1650)

Sosa 672 - Jean DANION est le fils de Guillaume DANION sosa 1344 († Paimpont 17 août 1658)...


décès de Guillaume Danion


... et de Jeanne REGNAULT  († Paimpont 25 févrire 1632)


décès de Jeanne Regnault

Sosa 673 - Jeanne JALLU est la fille de Jacques JALLU et de Mathurine SENANT. Il y a également une Jeanne JALLU (Paimpont 17 mars 1635), fille de Guillaume JALLU et Louise JOSSET, mais la présence de Jacques JALLU et Mathurine SENANT à son mariage me penche à préférer  celle de 1635.

Dont à Paimpont:

- Jeanne JALLU (6 mars 1631)
- Yvonne JALLU (17 mai 1632)
- notre Jeanne JALLU en 1634
- Georges JALLU (22 juillet 1636)
- Mathurine JALLU (31 mai 1641)
- Yves JALLU (12 juin 1642)
- Guillemette JALLU (3 février 1646)

Sosa 674 - Laurent ou Roland GLON est le fils de Robert GLON et de Guyonne HAINOU sur lesquels on ne trouve plus rien.

Sosa 675 - Roberde HOULAY est le fille de Alain HOULAY sosa 1350 (Paimpont 13 février 1593 - 20 février 1669)...


baptême de Alain Houlay

... et de Roberde ROLLAND sosa 1351 (Paimpont 23 juin 1603 - 14 août 1678)

baptême de Roberde Rolland

Sosa 680 - Nicolas LE COQ est le fils de Jacques LE COQ, Honorable-Homme, né vers 1639 et décédé le 8 octobre 1699 à Plélan-le-Grand


décès de Jacques Le Coq

Sosa 681 - Jeanne PERROT est la fille de Joseph PERROT sur lequel on ne trouve plus rien

Sosa 682 - Pasquier MÉREL est le fis de Jan MÉREL dont on sait seulement qu'il habitaie Coganne en 1698 et qu'il est frère de Yves MÉREL, témoin au mariage de son neveu Guillaume MÉREL

Sosa 683 - Marie GROSSET semble être la fille de Julien GROSSET sosa 1366 et de Marie ORESNE, sosa 1367, paroissienne de Paimpont lors de son mariage, qui se sont épousés le 6 juillet 1649 à Saint-Péran. Dont à Saint-Péran:

- Ollive GROSSET (5 juin 1650)
- Mathurin GROSSET (23 août 1652)
- Julienne GROSSET (26 janvier 1654)
- Pierre GROSSET (5 janvier 1658 - 2 octobre 1703)
- Françoise GROSSET (30 mai 1660)
- Mathurin GROSSET (23 avril 1663)
- notre Marie GROSSET en 1668


mariage de Julien Grosset et Marie Oresne

Sosa 684 - Jean GORTAIS est le fils de Jean GORTAIS sosa 1368 et de Perrine ROLLAND sosa 1369

Sosa 685 - Michelle ESCHELART est la fille de Julien ESCHELART sosa 1370 (4 juin 1619 Paimpont)...


baptême de Julien Eschelard

... et de Laurence-Rollande NÉVO sosa 1371 (12 octobre 1692 Paimpont)


baptême de Rollande NÉVO

Dont à Paimpont:
- notre Michelle ESCHELART en 1650
- Claude ESCHELART (9 février 1666)
- Jean ESCHELART (6 mai 1671 - village du Canecq 9 février 1696)

Sosa 686 - Jean DESTOC "le jeune" est fils de Roul DESTOC sosa 1372 et de Guyonne MORIN sosa 1373
Dont à Saint-Péran, Coganne:
- Jan DESTOC (7 juin 1649)
- Pierre DESTOC (9 janvier 1652)
- Estiennette DESTOC (12 octobre 1653)
- notre Jean DESTOC en 1655

Sosa 687 - On ne connaît pas les parents de Marie JOSSET

Sosa 692 - Pierre GROSSET est probablement fils de Christophe GROSSET sosa 1384 et de Mathurine LE BRETON sosa 1385
Dont à Saint-Péran:
- Peronnelle GROSSET (20 mai 129)
- notre Pierre GROSSET en 1630
- Julienne GROSSET (30 juillet 1636)
- Guillemette GROSSET (12 septembre 1638) qui épouse Olivier GROSSET
Mais il pourrait aussi bien, comme nous l'avons vu, être le fils de Allain GROSSET et Yvonne MARAYE qui ont eu un fils Pierre le 26 juillet 1630 à Saint-Péran

Sosa 693 - Janne LE BRETON est probablement la fille de Allain LE BRETON sosa 1386 (lui-même fils de Yves LE BRETON sosa 2772) et de Janne MARAYE sosa 1387
Dont à saint-Péran:
- Jan LE BRETON (mars 1618)
- Roul LE BRETON (8 juin 1628)
- notre Jeanne LE BRETON en 1630
- Jan LE BRETON (14 février 1639)
Mais elle pourrait aussi bien être la fille de Julien LE BRETON et Yvonne MAROT si elle est née le 10 août 1635. Elle se serait alors mariée à 17 ans; ce n'est pas impossible. Les LE BRETON sont nombreux à Saint-Péran et l'état-civil de ce début du XVIIè siècle est peu précis.

Sosa 694 - Jean LE BRETON est le fils de Olivier LE BRETON sosa 1388 et de Jane DUPERAY sosa 1389 sur lesquels on ne trouve plus rien

Sosa 695 - Charlotte ANDRÉ est la fille de Yves ANDRÉ sosa 1390 et de Jeanne CATHELINE sosa 1391
Dont à Paimpont:
- Jacques ANDRÉ (20 mars 1635)
- Perrine ANDRÉ (18 avril 1636)
- notre Charlotte ANDRÉ en 1637
- Guillemette ANDRÉ (7 novembre 1641 - 22 novembre 1669) qui épouse Christophe MASSON le 9 novembre 1660
- Bertranne ANDRÉ (11 septembre 1664)

Sosa 696 - Jan RALLÉ "l'aîné" est le fils de Maître Jan RALLÉ Seigneur de la Roberdière en Monterfil, sosa 1392 (Monterfil 7 septembre 10602 - Saint-Péran 24 mars 1676)...


baptême de Jan Rallé


décès de Jan Rallé

... et de Yvonne GASCEL sosa 1393; dont à Saint-Péran:
- Ollivier RALLÉ (9 juin 1631)
- notre Jan RALLÉ en 1632
- Ollivier RALLÉ (20 mai 1635)
- Guillaume RALLÉ († Saint-Péran 31 mars 1688)
En secondes noces, Jan RALLÉ épouse Honorable Femme Renée CARISSAN (Montfort-sur-Meu 16 novembre 1614 - 5 décembre 1644) le 6 février 1638. Dont :
- Thomas RALLÉ (Saint-Péran 20 janvier 1639)
- Guillemette RALLÉ (Monterfil 7 juillet 1640)
- Ollivier RALLÉ (Montfort-sur-Meu 2 novembre 1641)
- Françoise RALLÉ (Montfort-sur-Meu 8 juillet 1643)
- un quatrième Ollivier RALLÉ (Montfort-sur-Meu 4 septembre 1644)


mariage de Jan Rallé et Renée Carissan

Sosa 697 - Mathurine GORTAYE est la fille de Pierre GORTAYE sosa 1394 et de Julienne MÉNARD (si je lis bien) sosa 1395

Sosa 698 - Maître Pierre ROLLAND est le fils de Guillaume ROLLAND (Saint-Péran 16 juillet 1623 - Paimpont, Cogane 10 mai 1678)...


Baptème de Guillaume Rolland

et de Guyonne LE BRETON sosa 1397 (Saint-Péran 2 février 1624)


Baptème de Guyonne Le Breton

Ils se sont mariés à Saint-Péran le 10 février 1650; dont à Saint-Péran:
• Honorable Homme Guillaume ROLLAND (4n ovembre 1650)
• notre Pierre ROLLAND en 1651
Puis à Paimpont, Coganne
• Jeanne ROLLAND (6 octobre 1652)


mariage de Guillaume Rolland et Guyonne Le Breton

Sosa 699 - Honorable Femme Louise AUBAULT est la fille Raoul AUBAULT sosa 1398  et de Perinne MENAND sosa 1399
Ils se sont épousés à Campel le 28 février 1639; dont à Campel:
- Renée AUBAULT (12 avril 1642)
- Péronnelle AUBAULT (12 novembre 1644)
- notre Louise AUBAULT en 1647


mariage de Raoul Aubault et Perinne Menand

Sosa 700 - On ne connaît pas les parents de Guillaume COQUAUD

Sosa 701 -  Magdeleine RALLÉ est la fille de Julien RALLÉ sosa 1402 et de Olive DEMEURÉ sosa 1403
Dont à Saint-Péran:
- Julien RALLÉ 19 septembre 1647
- Noël RALLÉ (5 décembre 1651)
- Ollive RALLÉ (6 septembre 1653)
- Julienne RALLÉ (8 novembre 1654)
- notre Magdeleine RALLÉE en 1657


- À la 12ème génération (du moins pour ceux qui restent) :

Sosa 1326 - François ROSSELIN est probablement (car le nom des parents est bone difficile à lire) le fils de Olivier ROSSELIN sosa 2652 et de Janne HUET sosa 2653 sur lesquels on ne trouve plus rien. Une généalogiste italienne ferait d'Olivier ROSSELIN le fils de Sir Oliver St CLAIR of Rosslyn, dernier héritier des barons de Rosslyn, vieille famille écossaise remontant à Rollon et qui nous a légué une très belle chapelle se trouvant actuellement dans la banlieue d'Edinbourg. C'est probablement un pur phantasme, car aucun noble écossais n'est mentionné à Concoret à cette époque. Mais qui sait?

Sosa 1327 - Perrine GUILLOTIN est la fille de Maître Vincent GUILLOTIN sosa 2654, tanneur à Mauron et expert-priseur (vers 1570 - Il semble être décédé à Saint-Léry 22 septembre 1636)...


décès de Vincent Guillotin (mais c'est un acte bien difficile à lire)

et de Julienne BESLEsosa 2655, née vers 1572 et décédée vers 1611 à Concoret et qui serait originaire de Saint-Léry (mais il y a un grand trou dans l'état-civil de Saint-Léry à la fin du XVIè siècle). Ils se sont mariés vers 1592 et ont eu comme enfants, à Concoret:

- François GUILLOTIN (2 février 1594 - vers 1629)
- Yves GUILLOTIN (1596 - 1 janvier 1663)
- Alain GUILLOTIN (3 janvier 1600)
- notre Perrine GUILLOTIN (1602 - 1678)
- Julienne GUILLOTIN (13 juin 1603)
- Jeanne GUILLOTIN (6 janvier 1605, morte en bas âge)
- Jeanne GUILLOTIN (13 septembre 1610)

Presque tous les garçons ont fait souche, ce qui expliquerait l'abondance de GUILLOTIN dans la région. Il est bien possible de nos cousins GUILLOTIN de Gaël en descendent également.

Sosa 1340 - Pierre ROULLÉ est le fils de Maître Guillaume ROULLÉ sosa 2680 et de Honorable Femme Jeanne SAULNIER sosa 2681(vers 1556 - Paimpont 30 septembre 1612) qui ont également été parents, à Paimpont, de:

- Maître Guillaume ROULLÉ, sieur de l'Eustacherie (vers 1577 - 12 décembre 1632) qui épouse Jacquemine JAN; d'où à Paimpont:

• Pierre ROULLÉ (30 mars 1616)


décès de Jeanne Saulnier

Sosa 1341 - Mathurine ROBIN est la fille de Maître Artus ROBIN sosa 2682 (vers 1564 - Talensac 26 mai 1619)...


décès de Artus Robin

... et de Honorable Femme Etiennette MOULNIER (vers 1569 - Talensac 4 janvier 1636)


décès de Etiennette Moulnier

Sosa 1342 - Vincent FILLY est le fils de Noble-Homme Pierre FILLY sieur du Bois Moison sosa 2684 († Maure-de-Bretagne 22 mai 1620) Il est probablement le frère de Noble-Homme Julien FILLYsieur du Jaunay, Greffier de Maure et époux de Demoiselle Jeanne de BONABAN ...


décès de Pierre Filly (enregistré sous le nom de Monsieur du Boysmoison)

...et de Demoiselle Jeanne ROLLAND, dame du Bois Moison sosa 2685 († Maure-de-Bretagne 22 octobre 1618). On signale une famille noble ROLLAND seigneurs de la Planche, habitant le manoir du Bois-Basset à Maure-de-Bretagne en 1386; peut être des ancêtres de notre Jeanne ROLLAND


décès de Jeanne Rolland


Maure-de-Bretagne: situation et vue actuelle (Google) du Bois Moison

Dont à Maure-de-Bretagne:
- Demoiselle Perrine FILLY Dame de Bellestre et du Peillado, dame de Malletouche (vers 1576) qui épouse Marin BRANDIN
- Demoiselle Armelle FILLY Dame de la Porte, dame de la Vallée et de la Mantronnaye (3 février 1583) qui épouse François de SAINT-BRIEUC (1591)
- Noble Homme Claude FILLY Avocat, écuyer (ce qui prouve que son père Pierre FILLY est noble), sieur du Coudray (vers 1590 - Baulon 12 avril 1663) qui épouse Françoise MAUNY (1591)
- Noble Homme Maître Guillaume FILLY écuyer, sieur de Bovel (vers 1594 - 11 novembre 1632) qui épouse Marguerite de BONABRY
- notre Vincent FILLY vers 1597
- Maître François FILLY Sieur du Peillado (vers 1601) qui épouse Françoise LE PRINCE le 14 novembre 1626 à Baulon

Sosa 1343 - Demoiselle Olive RICHARD est la fille de Maître Charles RICHARD sosa 2686 († probablement Mernel avant février 1610, mais nous n'avaons plus d'état-civil) et de Michelle PELLERIN sosa 2687

Sosa 1350 - Alain HOULAY est le fils de Michel HOULAY sosa 2700 et de Jeanne BERHAULT sosa 2701

Sosa 1351 - Roberde ROLLAND est la fille de Guillaume ROLLAND sosa 2702 († Paimpont peut-être 28 décembre 1637, mais je lis plutôt Guillaume LAURENS)...


décès possible de Guillaume Rolland
... et de Jeanne DESBOIS sosa 2703 († Paimpont 10 juillet 1639)


décès de Jeanne Desbois

Dont à Paimpont:

- Françoise ROLLAND (31 janvier 1587 - 15 décembre 1658 au lieudit Gaillarde)
- Malo ROLLAND  dit l'Ainé (26 février 1589 - 12 mai 1658) qui épouse Julienne PONTGÉRARD (1602-1662)
- Malo ROLLAND (19 février 1591 - 24 mai 1652 au lieudit Voile Danet)
- Michel ROLLAND (1592 - 21 décembre 1632- qui épouse Jeanne JOUNO (1591 - 1657)
- Jean ROLLAND (12 mars 1593 - 24 mai 1639)
- Marie ROLLAND (22 mars 1595 - 7 mars 1632)
- Olivier ROLLAND (2 juin 1597)
- Pierre ROLLAND (20 octobre 1598)
- Julien ROLLAND (2 août 1600)
- notre Roberde ROLLAND en 1603

Sosa 1366 - Julien GROSSET est le fils de Nicolas GROSSET sur lequel on ne trouve plus rien

Sosa 1370 -  Julien ESCHELART est le fils de Pierre ESCHELART sosa 2740 et de Perrine HERNOT sosa 2741

Sosa 1371 - Laurence-Rollande NEPVO est la fille de Julian NEPVO sosa 2742 et de Julienne BOULLE sosa 2743

Sosa 1386 - Allain LE BRETON est le fils de Yves LE BRETON sosa 2772

Sosa 1392 - Maître Jan RALLÉ est le fils de Pierre RALLÉ sosa 2784 († Monterfil 11 mai 1632)...


décès de Pierre Rallé

...et Olive COCQUE sosa 2785 (Iffendic 1er juin 1574 - Monterfil 11 janvier 1632)


baptême d'Olive Cocque


Iffendic, intérieur de l'église


décès d'Olive Cocque

Il se sont épousés à Monterfil le 3 nobembre 1596. Dont à Monterfil:

- Perrine RALLÉ (8 juin 1597)
- Julienne RALLÉ (24 juin 1599) qui épouse Julien BOUCEL
- notre Jan RALLÉ en 1602
- Michel RALLÉ (Saint-Péran 2 novembre 1606)
-  Perrine RALLÉ  (22 janvier 1614)
- Pierre RALLÉ († Saint-Péran 28 août 1654) qui épouse Jeanne Guillou le 13 octobre 1634 à Monterfil)


mariage de Pierre Rallé et Olive Cocque
Sosa 1396 - Guillaume ROLLAND est le fils de Olivier ROLLAND sosa 2792 († Saint-Péran 16 décembre 1653) et de Perinne MERIATE sosa 2793;


décès de Olivier Rolland

qui ont égalemen été parents, à Saint-Péran, de:
- Raoul ROLLAND (15 septembre 1618)

Sosa 1397 - Guyonne LE BRETON est la fille de Yves LEBRETON sosa 2794 et de Jeanne MOREL sosa 2795; dont à Saint-Péran:
• Allain LE BRETON (vers1601) qui épouse Yvonen MARAIS
• Mathurine LE BRETON (8 septembre 1609)
• Roullinne LE BRETON (5 février 1612)
• Roul LE BRETON (14 février 1615)
• Julien et Pierre LE BRETON jumeaux (11 février 1618)
• notre Guyonne LE BRETON en 1624
• Yves LE BRETON

À la 13ème génération

Enfin, sous toutes réserves:

Sosa 2655 - Julienne BESLE serait la fille de Jan BESLE, tanneur, né à Saint-Lery vers 1555 et probablement décédé en 1576 à Saint-Lery et de Françoise BERTHELOT, décédée en 1596 à Saint-Léry.


l'église Saint-Lery à Saint-Lery

Sosa 2681 - Jeanne SAULNIER est la fille de Pierre SAULNIER, sieur du Préthébault né vers 1530 et de Perrine MOREL


Paimpont: le Pré-Thébault (ferme récente à l'emplacement de l'ancien manoir)

Dont;

- notre Jeanne SAULNIER vers 1556
- Maître Julien SAULNIER, notaire de la juridiction de Brécilien (ancienne appellation de Brocéliande), sieur du Préthébault (vers 1558)à qui épouse Perrine DENOUAL
- Jean SAULNIER sieur de la Trébardière qui épouse Yvonne BRARD
- Guillemette SAULNIER (vers 1570) qui épouse Rolland VOIRDIE

- Sosa 2785 - Olive COCQUE est la fille d'Eustache COCQUE sosa 5570

- Sosa 2794 - Yves LE BRETON est le fils de Pierre LE BRETON sosa 5588


À la 14ème génération

Sosa 5362 - Pierre SAULNIER est le fils de Jean SAULNIER sosa 10724 et de Mathurine BOUCEL sosa 10725. Ils ont dû naître vers 1500, sous le règne de Louis XII et d'Anne de Bretagne.

Sosa 5310 - Jan BESLE serait lui-même, sous toutes réserves, le fils de François BESLE sosa 10620

Sosa 5311 - Françoise BERTHELOT serait la fille de Geffroy BERTHELOT sosa 1062. Ces deux ancêtres, signalés mais invérifiables, pourraient être nés autour des années 1530, sous le reigne de François 1er.

Pour vous permettre de mieux vous répérer, la carte ci-dessous indique les lieux où ont vécus nos ancêtres Berhaut. Pour les Frinault c'est sans problème: tous sans exception ont vécu à Beignon.


* * * * * *

* * * *

* *


La famille HUREL

Je ne reviendrai que brièvement sur cette branche de notre famille, très bien étudiée dans "Nous soussignans". Elle est d'origine normande et plus précisément de Mesnil-Mauger, dans le Calvados. Le plus ancien connu est Pierre HUREL sosa 720, époux de Barbe FLEURIE. sosa 721 (vers 1625). Il est le père de Charles HUREL sosa 360 (vers 1640 - 12 avril 1705), qui épouse Charlotte LE DORNOIS sosa 361, le 17 août 1676 à Mesnil-Mauger. Il auront un fils Charles HUREL sosa 180 (Mesnil-Mauger 29 décembre 1698 - Carentoir 11 juillet 1770) qui épousera Perrine-Catherine RIQUEL sosa 181 (Ploërmel 25 novembre 1715 - Carentoir 26 novembre 1779). Elle est donc originaire de Ploërmel et la recherche de ses ancêtres sera particulièrement riche. On reviendra plus tard.

Ce Charles HUREL est qualifié de Noble-Homme dans les actes paroissiaux. Généralement, ce titre est de pure convenance et n'est nullement preuve de noblesse. Il ne fait que distinguer des individus haut placés dans l'échelle sociale d'une paroisse de l'Ancien Régime. Mais Charles est normand; or un arrêt du Conseil Royal du 15 mai 1703 (article 4) précise que "Celle (la qualification) de "Noble Homme" est pareillement qualification "Noble", mais pour la Normandie seulement". En conséquence, cet arrêt "ordonne aux généalogistes des ordres de Sa Majesté d'admettre comme titres probants de noblesse tous les actes où ces qualifications étaient mentionnées, ainsi qu'il est porté audit arrêt". Et cependant, l'examen des actes d'état-civil des ancêtres de Charles HUREL, en Normandie, ne fait apparaître aucune mention de noblesse. C'était donc une personne bien placée à Carentoir, ami du marquis de la Bourdonnaye, mais d'origine modeste.

Charles HUREL est, semble t-il, l'homme confiance ou l'ami du marquis Louis-François de la Bourdonnaye, intendant royal à Rouen, qui à la fin de sa vie se retire à Carentoir dans son château de la Haute Bouexière, en Carentoir mais plus proche de Tréal; et Charles le suit, probablement comme régisseur des propriétés du marquis, qui lui cède probablement la propriété de Serre (ou Saire - actuellement Serré), en bordure du parc du château (il n'en reste plus rien actuellement).


Le fils de Charles, Charles-Marie-Joseph HUREL, sosa 90, maître chirurgien, sera le père des deux soeurs HUREL qui épouseront les deux frères FRINAULT que nous avons vus un peu plus haut.


baptême de Charles-Marie Hurel

Il connaîtra une fin tragique puisqu'il sera assassiné le 7 prairial de l'an II (26 mai 1794), à la "porte rouge" en bordure de sa propriété par une bande de gens dont l'enquête, détaillée dans "Nous soussignans" ne parviendra en fait jamais à établir ni l'identité, ni les réels motifs. Une correspondante de Carentoir m'a écrit qu'étant enfant sa grand-mère la conduisait parfois à la porte rouge; elle se savait pas exactement ce qui s'était passé à cet endroit mais ne manquait pas de se signer et frissonnant de peur.


la fameuse porte rouge

La descendance des HUREL sera fort nombreuse, pour l'essentiel dans le Morbihan et la Loire-Atlantique. Si vous souhaitez la consulter, elle se trouve ici (format PDF qui demande à être très fortement zoomé pour être lisible. Quelques personnes qui ne souhaitaient pas y figurer ont été masquées).

La branche Hurel-Le Dornois

J'avais depuis longtemps relevé quelques divergences dans la généalogie de la famille Hurel-Le Dornois, entre ce qui avait été étudié par notre cousin Jacques et l'arbre mis en ligne par un lointain parent, également descendant de la famille Hurel; je souhaitais en avoir le cœur net et ai donc consulté directement les archives du Calvados. Voici ce que j'y ai trouvé:

Sosa 90 - Charles-Marie HUREL, ont l'acte de baptême est reproduit ci-dessus est le fils de Charles HUREL sosa 180 et Perrine Catherine RIQUEL,sosa 181, dont les bans de mariage sont reproduits ci-après. Charles HUREL est né le 29 décembre 1698 à Mesnil-Mauger, dans le Calvados et il est mort à Carentoir, le 11 juillet 1770 à l'âge de 71 ans.


baptème de Charles Hurel


Mesnil-Mauger (Calvados): église Saint-Marie-aux-anglais

Il est le fils de Charles HUREL, sosa 360, qui est né vers 1640 et qui est décédé le 12 avril 1705 à Mesnil-Mauger...


décès de Charles Hurel en 1705

... et de Charlotte LE DORNOIS, sosa 361, née vers 1655. Ils se sont épousés le 17 août 1676 à Mesnil-Mauger.


mariage de Charles Hurel et Charlotte Le Dornois

J'ai noté que si la famille LE DORNOIS semble avoir une certaine importance au Mesnil-Mauger (quatre d'entre-eux signent l'acte), par contre la famille HUREL ne se distingue pas spécialement: je n'ai trouvé aucune appellation de "Noble Homme" (comme dans les actes bretons) ni même d'aucun autre titre (sieur, maître, etc.) Il est vrai que les actes normands sont, dans l'ensemble, plus "discrets" dans leur rédaction que ceux de Bretagne.

Le couple Charles HUREL - Charlotte LE DORNOIS a eu au moins 6 garçons à Mesnil-Mauger:

- Anthoine HUREL (20 août 1678 - 19 octobre 1678)
- Mathurin HUREL (14 février 1680 - 23 juillet 1680)
- Jean HUREL (20 octobre 1685)
- un second Mathurin HUREL (12 avril 1694)
- Notre Charles HUREL (1698 - 1770)
- Louis HUREL (19 août 1703)
 Charlotte LE DORNOIS a également été mariée à Marin ROUSSELIN; dont:
- Marianne ROUSSELIN qui épouse Noël ROBERT le 25 novembre 1723 à Mézidon

À la génération précédente (qui est la 8ème pour moi):

Sosa 360 - Charles HUREL est le fils de Pierre HUREL sosa 720 et de Barbe FLEURY, sosa 721, née vers 1625. Ils se sont mariés vers 1643. Je n'ai retrouvé aucun acte.

Sosa 361 - Charlotte LE DORNOIS est le fille de Noble Homme Robert LE DORNOIS, sosa 722, né à Mézidon (Calvados) vers 1625, décédé à Mesnil-Mauger le 22 décembre 1676; et de Marie LESCUYER, sosa 723, également née à Mézidon vers 1630. En secondes noces, Robert LE DORNOIS épouse Catherine BESNARD dont il a une:
- Jeanne LE DORNOIS (Mesnil-Mauger 2 septembre 1675 - 3 juillet 1676)


Mézidon autrefois

À la 9ème génération:

Sosa 722 - Robert LE DORNOIS est le fils de Jean LE DORNOIS, sosa 1444 né à Mézidon vers 1602 et décédé à Mesnil-Mauger le 26 novembre 1676...


Mézidon: église du Breuil


décès de Jean-Le Dornois

... et de Nolette FLEURY, sosa 1445, née vers 1602 et décédée le 26 novembre 1676 àMesnil-Mauger.


décès de Nolette Fleury

Les enfants connus de ce couple sont, à Mesnil-Mauger:
- Notre Robert LE DORNOIS
- Jeanne LE DORNOIS (12 août 1646)
- Pierre LE DORNOIS (16 février 1649) qui a épousé Valentine RETOUR dont, toujours à Mesnil-Mauger:
• Anne LE DORNOIS (19 septembre 1679)
• Thomas LE DORNOIS (février 1681 - 20 avril 1681)
• Marie LE DORNOIS (24 octobre 1687 - 12 septembre 1690)
- Louise LE DORNOIS (7 juin 1656)
- Geffroy LE DORNOIS et Marguerite LE DORNOIS (18 février 1659)
 
Je n'ai rien retrouvé avant, sinon un acte de baptème d'une Colette FLEURY fille d'un Pierre FLEURY, en 1556, qui pourraient être de la famille



* * * * *
* * *
*

Nos ancêtres à Ploërmel

Ploërmel, qui dépend comme Beignon de l'évêché de St Malo, est une "sénéchaussée",  siège d'une Cour Royale (quelque chose qui pourrait s'apparenter à nos tribunaux de grande instance et qui, à terme, était destinée à juger en appel les sentences de l'ancienne justice seigneuriale). C'est même, après le Présidial de Nantes, la Cour la plus étendue de Bretagne. Elle est présidé par un "Sénéchal", secondé par un "Alloué" et, comme à présent, comporte un "Procureur du Roi" représentant la partie publique. D'elle dépendent un certain nombre de tribunaux de moindre importance, administrés chacun par un "procureur fiscal". Enfin chaque tribunal comporte, comme de nos jours, un ou plusieurs Greffiers dont la fonction est d'authentifier les actes et des Huissiers-audienciers (généralement héréditaires). Voir ici. Cela devrait vous aider à situer les personnes que nous allons rencontrer.



Tout cela donne à la ville de Ploërmel une importance particulière. Les actes paroissiaux y sont longs et ont une toute autre allure que ceux de petites paroisses comme Beignon. On y croise toute un série de gens de robe, nobles ou non, mais toujours avec d'imposantes signatures aux élégants paraphes.

À la 8ème génération:
Revenons à nos ancêtres.

Sosa 180- Nous avons vu que Charles HUREL avait épousé Perrine-Catherine RIQUEL sosa 181. Je n'ai pas pu retrouver l'acte de mariage mais seulement la publication des bans, le 31 mai 1736 à Ploërmel.


bans de mariage de Charles Hurel et Perrine-Catherine Riquel

Ils auront 7 enfants à Carentoir, trève de la Haute-Bouxière:

- Marie-Anne-Cécile HUREL de la MOLAY, marchande de draps (15 février 1742 - Redon 14 mai 1802), épouse en 1759 Joseph-Guérin LE BEAU de la BARRE (1726 1800). Ils auront une très nombreuse descendance en Loire-Atlantique et son souvenir est resté assez vivace dans la famille pour que j'ai entendu mon père la mentionner, comme une fausse noble, sans trop savoir d'ailleurs qui elle était.
- un enfant anonyme (10 octobre 1743)
- Louise-Gabrielle HUREL (5 juillet 1745)
- Marie-Louise (1747)
- Marie-Charlotte (14 septembre 1750)
- Marie-Perrine (21 janvier 1753)
- et notre Charles-Marie HUREL en 1754

La famille RIQUEL ne semble pas avoir son origine à Ploërmel. Après être remonté de deux générations je n'en ai plus trouvés. Le patronyme RIQUEL se trouve essentiellement en Languedoc-Roussillon, en Provence et en Lorraine, voire en Espagne. Venaient-ils d'une de ces provinces? Une correspondante, également RIQUEL, me dit qu'il s'agit souvent de familles protestantes.

- Sosa 181 - Perrine-Catherine RIQUEL est la fille de Julien RIQUEL sosa 362 ( Ploërmel 1693 - 1750), Huissier-audiencier au siège royal de Ploërmel...


la signature de Julien Riquel: quel style!

... et de Marie-Olive Baron sosa 363 (Ploërmel 1685, décédée en 1769 à Carentoir, chez son gendre Charles HUREL).


baptême de Marie-Olive Baron


c'est dans ce beau baptistère qu'a été baptisée Marie-Olive Baron


décès de Marie-Olive Baron


À la 9ème génération:

Sosa 362 - Julien RIQUEL est lui-même le fils de Jean RIQUEL sosa 724 et de Perrine DUAUX sosa 725 (Poërmel l22 juin 1657 - 27 février 1729). Ils se sont mariés le 25 mai 1686 à Ploërmel.


mariage de Jean Riquel et Perrine Duaux

Ensemble ils ont eu 5 enfants, à Ploërmel:

- Perrine RIQUEL (dans le faubourg Grimaud, 1er mai 1687)
- notre ancêtre Julien RIQUEL en 1693
- Joseph-François RIQUEL qui épousera Julienne THÉTIOT, dont il aura:
• Perrine RIQUEL (1724 - 1732)
• Olive RIQUEL (vers 1726 - 1727)
• Jeanne-Julienne RIQUEL (1728 - 1730)
• Louise RIQUEL (1729)
• Élisabeth RIQUEL (1733)
• Jean-Marie RIQUEL (1734)
• Perrine-Catherine RIQUEL (1733)
• Joseph-Marie RIQUEL (1740)
• Reine-Jeanne RIQUEL (1741)


la signature de Joseph-François Riquel

- Julienne RIQUEL qui épouse Jan LENDORMI
- Louise RIQUEL


naissance de Perrine Duaud


l'acte de décès de Perrine DUAUX

Sosa 363 - Marie-Olive BARON est la fille de Charles BARON, sosa 726, maître Chirurgien comme le sera son petit fils Charles HUREL, et de Perrine BOURDON sosa 727 (Ploërmel 1650 - 1723).

De ce côté, aucun problème. Les choses se compliquent du côté de BARON. Si l'existence de Charles BARON, père de Marie-Olive, est en effet attestée par l'acte de baptême de Marie-Olive et par sa signature comme parrain sur deux actes de baptême à Ploërmel, nous nous sommes mis à deux généalogistes pour trouver son acte de mariage, sans y parvenir. Ce qui est d'autant plus surprenant car son épouse habitait à Ploërmel, faubourg de l'Hôpital, et que lui même semble bien y avoir habité également, rue de l'Hôpital.

Par contre, on trouve l'acte de baptême d'un Charles BARON, le 1er août 1659 à Ploërmel.


cet acte de baptême de Charles Baron

À la 10ème génération:

Sosa 725 - Perrine DUAUD est la fille de Louys DUAUD sosa 1450 et de Yvonne ROBERT sosa 1451. Ils ont été parents, à Ploërmel, de:
- Estienne DUAUD (09 novembre1653)
- notre Perrine DUAUD en 1657
- Guillaume DUAUD (25 février 1660)
- Françoise DUAUD (09 février 1663)

Sosa 726 - Charles BARON pourrait donc, si celui dont on trouve l'acte de baptême est bien mon ancêtre, être le fils de François BARON, sosa 1452, Procureur au siège royal de Ploërmel (7 décembre 1612 - 23 mars 1678) et de Barbe RIGON sosa 1453 (20 octobre 1618 Ploërmel)


le bel acte de baptême, en latin, de François Baron, en 1612

Ces BARON sont pratiquement la seule famille portant ce nom à Ploërmel, à cette époque (les autres étant illettrés) et, par ailleurs, le prénom Charles est très rare à Ploërmel en cette période (en dehors de la famille BARON, je n'en ai trouvé que 3 sur environ 50 ans) alors que François BARON a successivement donné le prénom de Charles à trois de ses fils. Cela m'incline fortement à penser que le Charles BARON, fils de François est bien celui qui a épousé Perrine BOURDON. En tous cas je n'en vois pas d'autre possibles.

François BARON et Barbe RIGON, les parents de Charles, ont été prolifiques puisque je leur ai trouvé 9 enfants:

- Charles BARON (7 février 1640) mort en bas âge
- Armelle BARON (10 mars 1642) contrairement à ce que son prénom suggère, il s'agit d'un garçon
- Julienne BARON (18 septembre 1644)
- un second Charles BARON(24 février 1647), également mort en bas âge
- Jeanne BARON (10 novembre 1649)
- Jean BARON (vers 1651 - 1725), Procureur fiscal des comptes de la juridiction du Bois de la Roche à Néant.


Néant-sur-Yvel: le château du bois-de-la-roche
- Julien BARON sieur du Taya (10 mars 1653 - 21 janvier 1731), Conseiller du Roy, Alloué à Ploërmel
- Marie BARON (5 août 1655)
- et notre Charles BARON en 1659

De ces enfants, Jean BARON est particulièrement intéressant par sa descendance. Il avait épousé Marie PICHOT (1667), fille de Mathurin PICHOT et de Michelle DUVAL. Je vous fais grâce de l'ascendance des DUVAL qui remonte jusqu'à 1616. Et ils ont eu 8 enfants:

- Joseph-Mathurin (Guilliers 1686) époux Marie-Reine MAILART
- Julien BARON du Taya (Néant 1687 -Ploërmel 1731), Conseiller du Roy, Alloué à Ploërmel, puis Sénéchal de Quintin, Député de Quintin aux États), épouse Marguerite EDY de TONGUEVAL dont il aura Jean-Rodolphe BARON du TAYA, procureur fiscal, avocat, député, sénéchal, conseiller du Roy, qui sera anobli en 1785 (il était temps!) et Marie-Jeanne BARON du TAYA
- Anne-Marie BARON (1689)
- Pierre BARON (1693)
- Jean BARON du TAYA (1697), avocat au Parlement de Bretagne, épouse Louise HOUET du CHESNEVERT
- Jeanne BARON du TAYA (1699)
- Anne-Sainte BARON du TAYA (1702)
- Mathurin-Rodolphe BARON du TAYA (1703).

Bien plus tard, au 19ème siècle, un Baron du Taya, Conseiller à la Cour de Rennes et archélogue vendra à Jean Louis CHEREL et à sa femme Marie-Jeanne FRESNAULT (pour Frinault) le manoir de Rue Neuve en TREHORENTEUC. L'acte de vente a été conservé dans la famille mais je pense que ni le vendeur, ni l'acheteur, ne savaient qu'ils étaient cousins (très éloignés il est vrai).

Sosa 727 - Perrine BOURDON est la fille de François BOURDON sosa 1454 et de Andrée DANAYE sosa 1455. Dont à Ploërmel:
- Louys BOURDON (1er septembre 1648)
- notre Perrine BOURDON en 1650
- Françoyse BOURDON (25 janvier 1653)
- Olive BOURDON (12 janvier 1656)
- Guillaume BOURDON (14 avril 1657 - 4 juin 1732, rue de l'hôpital) qui épouse Julienne GUYOT le 27 avril 1683 à Ploërmel
- Guillemette BOURDON (18 août 1658)
- Janne  BOURDON ( 4 décembre 1659)
- Estienne BOURDON (5 janvier 1661)

À la 11ème génération:

Sosa 1452 - François BARON est le fils de Julien BARON sosa 2904 (Ploërmel 7 juillet 1576) et de Marguerite GENDROT sosa 2905


l'acte de baptême de Julien Baron en 1576


À la 12ème génération
Sosa 2904 - Julien BARON, né en 1576 à Ploërmel est le fils d'un autre Julien BARON qui a dû naître vers 1550, à peu près en même temps que le futur Henri IV (né en 1553). Les actes paroissiaux de Ploërmel ne remontent pas jusque là.

Quelle plongée dans le temps!
* * * * *
* * *
*

La famille FRINAULT

Elle a été très bien étudiée, autour du 18ème siècle, par Jacques BERHAUT, dans son ouvrage "Nous soussignans" reproduit sur ce site. On y apprend que deux frères FRINAULT avaient épousé deux soeurs HUREL:

- Jean-Marie FRINAULT avait épousé Julienne-Marie-Perrine HUREL
- Gabriel FRINAUT sosa 44 avait épousé Perrine-Marie-Joseph HUREL sosa 45

C'est de ce second couple que nous descendons. Mais nous en étions resté à Eugénie FRINAULT, sosa 11 épouse de Jean-Louis BERHAUT sosa 10, mes arrières-grands-parents.


Eugénie Frinault


et sa maison de Beignon. Eugénie Berhaut est à la fenêtre centrale et Eugénie Frinault à la fenêtre de droite


À la 4ème génération:

Sosa 11- Eugénie FRINAULT est la petite fille de ce Gabriel FRINAULT sosa 44. Son père est en effet Joseph-Marie FRINAULT sosa 22, marchand tanneur (Beignon 7 octobre 181 - 19 avril 1893) et sa mère Anne-Marie CHÉREL sosa 23 (Beignon 29 juin1819 - 2 avril 1892), elle-même fille de Jean-Louis CHÉREL sosa 46, maréchal ferrand (Campénéac 30 août 1764) et de Marie-Jeanne FRINAULT sosa 47 (Beignon 1791 - 20 septembre 1865). Et ce Joseph-Marie FRINAULT est précisément le fils de Gabriel FRINAULT sosa 44 et de Perrine-Marie-Joseph HUREL sosa 45.


baptême de Perrine-Marie-Joseph HUREL

On les avait un peu oublié, n'est-ce pas? Nous en étions resté aux deux frêres FRINAULT ayant épousé les deux soeurs HUREL:

- Jean-Marie FRINAULT et Julienne-Marie-Perrine HUREL
- Gabriel FRINAUT sosa 44 et Perrine-Marie-Joseph HUREL sosa 45


baptême de Gabriel Frinault en 1783


décès de Gabriel Frinault


À la 5ème génération:

Sosa 44 - Ce Gabriel FRINAULT (19 novembre 1783 - 12 mars 1859), dont nous descendons, était marchand-tanneur à Beignon. Il est le fils de Gabriel FRINAULT sosa 88 (Beignon 9 juin 1751 - 27 octobre 1817)...


baptême de Gabriel Frinault père en 1751


décès de Gabriel Frinault père en 1817

... et de Reine JOUET sosa 89 (Beignon 29 novembre 1744 - 22 mai 1815).


baptême de Reine Jouet en 1744


décès de Reine Jouet

Entrée du bourg de Beignon il y a un siècle environ

Ils se sont épousés le 7 février 1780 à Beignon, dont à Beignon:

- Marie-Anne FRINAULT (23 avril 1781)
- notre Gabriel FRINAULT en 1783
- Mathurin FRINAULT (26 novembre 1786 - 20 septembre 1788)
- Jean-Marie FRINAULT, qui épouse précisément Julienne-Marie-Perrine HUREL; nous y voilà!


mariage de Gabriel Frinault et de Reine Jouet

Il est intéressant de noter que ce Gabriel FRINAULT a été le parrain de son cousin le père Gabriel DESHAYE, figure emblématique de Beignon, dont il sera question un peu plus loin.

sosa 47 - Marie-Jeanne FRINAULT (1791 - 1865), fille de Jean FRINAULT sosa 94 (frère de Gabriel sosa 88) sosa et de Marie JOUET sosa 95, a épousée, le 14 juillet 1818 Jean-Louis CHÉREL, sosa 46, né le 7 germin al an III (27 mars 1795), maréchal (ferrant) à Campénéac.


baptême de Jan-Louis Chérel


mariage de Jean-Louis Chérel et de Marie-Jeanne FRINAULT en 1818

Nous nous trouvons ainsi descendre deux fois de Jean-Gabriel FRINAULT et Marie-Jeanne DESHAYES ainsi que de Pierre JOUET et Marie RAVET. Et bien entendu de tous les ancêtres de ces deux couples à Beignon.

La fille de Jean-Louis CHÉREL et de Marie-Jeanne FRINAULT, Anne-Marie CHÉREL sosa 23 (1819 - 1892) épousera à Beignon Joseph-Marie FRINAULT sosa 22, fils de Gabriel FRINAULT et de Perrine-Marie-Joseph HUREL. Et nous voici revenu à case départ! Mais ce n'est pas simple de s'y retrouver.


naissance d'Anne-Marie Chérel en 1819

Sosa 46 - Jean Louis CHEREL est le fils de Jean CHÉREL sosa 92 (Campénéac 30 août 1764) et de Janne CRAMBERT sosa 93 (Campénéac 10 avril 1766).


baptême de Jean Chérel en 1764


baptême de Janne CRAMBERT 1766

Je leur ai trouvé 2 enfants:

- Jean-Louis CHÉREL, notre ancêtre
- Armel CHÉREL, qui apparaît comme témoin sur un acte

À la 6ème génération:

Sosa 88 - Gabriel FRINAULT est le fils de  Jean-Gabriel FRINAULT sosa 1756 (Beignon  février 1711 - 28 septembre 1782)...


Baptême de Jean-Gabriel Frinault


décès de Jean-Gabriel Frinault

... et de Marie-Jeanne DESHAYES sosa 177 (11 janvier 1722 à Beignon) dont je descends donc deux fois.


baptême de Marie-Jeanne Deshayes


tous nos ancêtres de la branche Berhaut-Deshayes ont été baptisés et enterrés dans cette église (qui n'a guère changé depuis)

Marie-Janne DESHAYES a été mariée 2 fois, une première fois avec Guillaume DOUBLET (Beignon 21 février 1743) dont elle a eu 3 enfants, et une deuxième fois avec Jean-Gabriel FRINAULT, (Beignon 28 juillet 1750) dont elle a eu 6 enfants (dont notre Gabriel, mais aussi un Jean FRINAULT sosa 94 qui, avec Marie JOUET, sosa 95, aura 7 enfants). Les FRINAULT sont alors très, très nombreux à Beignon! Soit:

De Guillaume DOUBLET:

- Marie-Mathurine DOUBLET (4 août 1744)
- Marie DOUBLET (7 août 1745)
- Mathurine DOUBLET (28 décembre 1746)
De Jean-Gabriel FRINAULT:

- notre Gabriel FRINAULT en 1751, qui épousera Reine JOUET
- notre Jean FRiNAULT (8 mars 1754) qui épousera Marie JOUET, la soeur de Reine
- Joseph FRINAULT (18 octobre 1758)
- Anne FRINAULT (15 octobre 1761)
- Michel FRINAULT (26 juin 1763 - 10 mars 1853) qui épouse Reine UGUET
- Jeanne FRINAULT (21 mars 1767)

Sosa 89 - Reine JOUET et sa soeur Marie JOUET sosa 95 (épouse de Jean FRINAULT frère de notre Gabriel FRINAULT) sont les filles de Pierre JOUET, sosa 178, né le 26 janvier 1716 à Plélan-le-Grand, la Bérhaudais, de Raoul JOUET, sosa 356, marchand, et Anne GÉRARD sosa 357.


baptême de Pierre Jouet en 1716




Plélan-le-Grand, situation et vue actuelle (Google) de la Bérhaudais

... et de Marie RAVET, sosa 179, (née avant 1719) tous deux commerçant-merciers au bourg de Beignon, qui s'étaient épousés le 13 février 1744 à Beignon.


mariage de Pierre Jouet et de Marie Ravet

Ils ont eu 3 enfants:

- Anne-Marie FRINAULT (1781), épouse Joseph GUILLAUME
- notre Gabriel FRINAULT
- Mathurin FRINAULT (1786 - 1788)

Marie RAVET
a également été mariée à Joseph TIXIER

Sosa 92 - Jean CHÉREL est le fils de Joseph CHÉREL sosa 184 (Augan 18 janvier 1738)...


baptême de Joseph Chérel


Augan autrefois

... et de Mathurine GARIN ou GUÉRIN sosa 185Campénéac 26 décembre 1735).


baptême de Mathurine Garin

Ils se sont épousés à Campénéac le 18 février 1762; dont à Campénéac - métairie du Gouast:

• Sébastien CHÉREL (30 janvier - 16 février 1763)
Jean CHÉREL notre ancêtre en 1764
• Pierre CHÉREL (1er janvier 1768)
• Anne-Marie CHÉREL (5 avril 1770 - 18 février 1721)
• Joseph-Jean CHÉREL (24 novembre 1771)



mariage de Joseph Chérel et Mathurine GARIN en 1762

Sosa 93 - et Jeanne CRAMBERT (1766) est la fille de Mathurin CRAMBERT sosa 186 (Campénéac 18 mars 1744), boulanger à Campénéac et de Eulalie-Julienne RIDOUARD sosa 187 (Campénéac 9 août 1741). Ils auront également une Anne-Marie CRAMBERT.


baptême de Mathurin CRAMBERT en 1744


mariage de Mathurin CRAMBERT et de Jeanne Ridouard en 1765


baptême de Eulalie-Julienne RIDOUARD en 1741

J'avais déjà noté, en recherchant mes ancêtres bourguignons combien le règne de Louis XV me semblait avoir été dûr pour la France; ce qui pouvait se lire entre les lignes des actes paroissiaux du maconnais. À Campénéac, point n'est besoin de lire entre les lignes puisque voici la conclusion du registre de l'année 1742. Bien qu'il s'agisse d'un document officiel et contrôlé, le curé n'a pas pris de gants pour dire ce qu'il pensait...



À la 7ème génération:

Sosa 176 - Jean-Gabriel FRINAULT est le fils de Laurent FRINAULT, sosa 352, écardeur de laine, né à Beignon en avril 1680 et de Marie BÉCEL sosa 353


baptême de Laurent Frinault en 1680, sous Louis XIV, un an avant la mort de Mazarin

Le patronyme de BÉCEL est (avec ceux de DELANOË, DESHAYES, JEHANNE ou MORIN) l'un des plus courants à Beignon sous l'Ancien Régime. Ils habitaient le village du Plessix (actuellement le Plessis) à Beignon. C'est un village de tisserand, qui sont très nombreux dans la paroisse. Pendant tout le 17ème siècle une bonne partie des habitants de Beignon est mentionnée sur les actes comme "drapier"... et le reste est tanneur. On peut donc en déduire de Beignon, à cette époque, était prospère car les toiles de Bretagne se vendaient bien dans toute la France et même dans toute l'Europe (en particulier en Angleterre). Laurent, lui est "écardeur de laine" et, fait notable à l'époque, il sait signer.


situation du village du Plessis (source Google Map)


signature de Laurent Frinault

Laurent FRINAULT et Marie BÉCEL auront une nombreuse descendance à Beignon:

- Marie FRINAULT (2 janvier 1704)
- Mathurin FRINAULT (21 juin1706)
- Guillaume FRINAULT (25 janvier 1707)
- Raoulette FRINAULT (10 janvier 1709)
- notre Jean-Gabriel FRINAULT en 1711
- Thomas FRINAULT (7 mars 1713)
- Michel FRINAULT (18 mars 1716 - 27 octobre1720)
- Pierre FRINAULT (3 mars 1718) qui épouse Marie HAMON; dont
• Michel FRINAULT

 Sosa 177 - Marie-Jeanne DESHAYES est la fille de Pierre DESHAYES sosa 354, né à Beignon le 24 juillet 1689...


baptême de Pierre Deshayes

... et de Raoulette BERTHAULT sosa 355, née à Beignon le 11 février 1697


baptême de Raoulette Berthault

Ils se sont mariés à Beignon le 15 février 1716; dont à Beignon:
- Joseph DESHAYES (29 mai 1716)
- Michelle DESHAYES (19 mai 1718) qui épouse Joseph TIGIER le 30 juillet 1742 à Beignon
- notre Marie-Jeanne DESHAYES en 1722
- Mathurin DESHAYES (30 novembre 1724)
- Robert DESHAYES et Marie DESHAYES (10 juin 1726 mais Robert est baptisé le 30)
- Isabelle DESHAYES (8 juin 1728)
- Julienne DESHAYES (5 avril 1730)
- Anne DESHAYES (9 août 1736) qui épouse Pierre GUILLAUME le 29 janvier 1756 à Beignon
- Mathurine DESHAYES (18 février 1740)


mariage de Pierre Deshayes et Raoulette Berthault


une autre vue de Beignon autrefois

Sosa 178 - Pierrre JOUET est le fils de Raoul JOUET sosa 356, tisserand-Marchand né le 11 novembre 1674 à Plélan-le-Grand...


baptême de Raoul Jouet

... et de Anne GÉRARD, sosa 357, née vers 1682 probablement à Plélan-leGrand et dont je descends également deux fois.
Ils se sont épousés le 3 février 1703 à Plélan-le-Grand; où ils ont eu:
- Louis-Joseph JOUET (29 août 1705)
- Anne JOUET (23 novembre 1706) qui épouse Jean DELALANDE, le 30 janvier 1731 à Plélan-le-Grand, dont:
• Mathurin DELALANDE vers 1742)
- Marguerite JOUET (19 décembre 1709)
- Marie JOUET (22 févfier 1713)
- notre Pierre JOUET en 1716
- Françoise JOUET (6 juillet 1718)


mariage de Raoul Jouet et Anne Gérard


Plélan-le-Grand autrefois

Sosa 179 - On ne connaît pas le nom des parents de Marie RAVET, qui vivait à Beignon à l'époque de son mariage et dont les bans de mariage disent qu'elle avait un frère Laurent RAVET

Sosa 184 - Joseph CHÉREL est le fils de Mathurin CHÉREL sosa 368 et de Julienne LETORT sosa 369, de la paroisse d'Augan


mariage de Mathurin Chérel et Julienne Letort à Augan en 1732

ils auront également un Sébastien CHÉREL

Sosa 185 - Mathurine GUÉRIN est la fille de Jean GUÉRIN sosa 370 et de Jeanne BRUNEL sosa 371 (Campénéac 11 février 1715)


baptême de Jeanne Brunel

Ils se sont épousés à Campénéac le 28 nobvembre 1726


mariage de Jean Garin et de Jeanne Brunel en 1726
Dont à Campénéac:

- Joseph GARIN (25 septembre 1728)
- Thérèse GARIN (25 août - 2 novembre 1731)
- Jacquette GARIN (20 janvier 1733) qui épousera Julien GARIN. Ils seront parents de:
• Michel GARIN (11 février1764)
- notre Mathurine GARIN (1735) épouse de Joseph CHÉREL
- Pierre GARIN (3 avril 1743)

Sosa 186 - Mathurin CRAMBERT boulanger est le fils Michel CRAMBERT sosa 372 (Campénéac 17 octobre 1705)...


baptême de Michel Crambert

... et de Janne FOLVILLE sosa 373 (Campénéac 30 avril 1710)


baptême de Janne Folville

Ils se marieront à Campénéac le 123 février 1734 au cours d'un grand mariage collectif unissant 5 couples!


mariage de Michel Crambert et Jeanne Folleville
Ils auront comme enfants:

- Joseph-Noël CRAMBERT (25 décembre 1734)
- Marie CRAMBERT (le Pas-aux-Biches 11 décembre 1736)
- Jeanne-Marie CRAMBERT (née et morte le 20 février  1738)
- Marguerite CRAMBERT (29 août - 11 octobre 1739)
- Raoulette CRAMBERT (vers 1740)
- et notre Mathurin CRAMBERT en 1744, époux de Eulalie-Julienne RIDOUARD


Campénéac, situation du Pas-aux-Biches où ont vécu Michel Crambert et Jeanne Folleville

Sosa 187 - Eulalie-Julienne RIDOUARD est la fille de Matthias RIDOUARD, sosa 374, Sieur Delalande, né le 24 février 1706 à Romillé en Ille-et-Vilaine, et de Mathurine AUBIER sosa 375


naissance de Matthias Ridouard


église Saint-Martin de Romillé: vitrail
cette église a été reconstruite dans la première moitié du 20è siècle


mariage de Mathieu Ridouard et de Mathurine Aubier en 1731

Les enfants du couple RIDOUARD - AUBIER seront:

- Uranie RIDOUARD (1732 - 9 novembre 1737
- Marie-Mathurine RIDOUARD (vers 1736 - 27 octobre 1739)
- notre Eulalie-Julienne RIDOUARD (1741), épouse de Mathurin CRAMBERT
- Christophe RIDOUARD (Campénéac, l'étang 21 juin 1744).


Campénéac, situation de l'actuelle rue de l'Étang, probablement là où on vécu Mathieu Ridouard et Mathurine Aubier


le vieux lavoir et la fontaine, à la sortie de l'étang

À la 8ème génération:

Sosa 352 - Laurent FRINAULT est le fils de Jan FRINAULT, sosa 704, drapier (vers 1632 - 5 octobre 1719)...


décès de Jan Frinault

... et Guillemette JEHANNE sosa 705. Ils habitent également au village du Plessix, mentionné sur plusieurs actes de baptême de leurs enfants. Ils se sont épousés le 31 janvier 1655 à Beignon et ont eux aussi été prolifiques:

- Perrine FRINAULT (7 décembre 1666)
- Olive FRINAULT (27 août 1667)
- Léonard FRINAULT (8 mars 1669), père de:
• Raoul FRINAULT (vers1708 - 1720)
• Joseph FRINAULT
- Guillaume FRINAULT (18 septembre 1672 - 30 septembre 1673)
- Jan FRINAULT (23 janvier 1675)
- Laurent FRINAULT (30 mars 1677)
- notre Laurent FRINAULT (en 1680)
- Joseph FRINAULT (12 février 1684)


mariage de Jan Frinault et Guillemette Jehanne


Sosa 353 - Marie BÉCEL est fille de Mathieu BÉCEL, sosa 706, marchand drapier né à Beignon le 23 mai 1635...


baptême de Mathieu Bécel
... et de Janne JEHANNE sosa 707. Ils se sont épousés le 22 novembre 1661; dont à Beignon:
- Rolland et Jan BÉCEL (17 septembre 1663 mais Jan n'a été baptisé que le 30)
- Gabriel BÉCEL (14 octobre 1666)
- Pierre BÉCEL (28 septembre 1668)
- Mathurin BÉCEL (28 décembre 1670)
- Joseph BÉCEL (4 octobre 1672)
- Guillaume BÉCEL (10 mai 1674)
- Anonyme BÉCEL (né et mort le 8 septembre 1675)
- Anne BÉCEL (enfin une fille après 8 garçons! 18 janvier 1676)
- Michelle BÉCEL (22 mars 1678)
- Laurent BÉCEL
- notre Marie BÉCEL


mariage de Mathieu Bécel et Jeanne Jehanne

Sosa 354 - Pierre DESHAYES est le fils de Olivier DESHAYES, sosa 708, boucher (Beignon 9 novembre 1646 - 25 septembre 1719)...


baptême de Olivier Deshayes


décès de Olivier Deshayes

... et de Olive FOULON  sosa 709 (Beignon 11 février 1664),


baptême de Olive Foulon en 1664. Le parrain est son oncle, Maître Olivier Foulon, sieur des Nouettes

Ils se sont épousés le 14 février 1684 à Beignon...


mariage de Olivier Deshayes et Olive Foulon

... dont à Beignon:
- Jean DESHAYES (25 novembre 1684 - 6 novembre 1690)
- Marie DESHAYES (29 septembre 1686)
- notre Pierre DESHAYES en 1689
- Jean DESHAYES (17 octobre 1691)
- Perrine DESHAYES (28 février 1694)
- Olive DESHAYES (28 août 1696)
- Marie DESHAYES (23 mars - 26 mai 1699)
- Mathurin DESHAYES, boucher (26 juin 1702 - 29 juillet 1776) qui épouse à Beignon, le 29 juillet 1730, Julienne BERTHAULT; dont:
• Michelle DESHAYES (4 mai 1739) qui épouse Michel DESHAYES le 20 février 1764 à Beignon, dont toujours à Beignon:
-- Mathurine DESHAYES (1765 - 1834) qui épouse Jean-Marie CROSNIER (1765 -1835)
-- Gabriel DESHAYES (Beignon 6 décembre 1767 - Saint-Laurent-sur-Sèvre 28 décembre 1841, prêtre, vicaire à Beignon, curé à Auray, vicaire-général à Vanne, supérieur général des congrégations de la Compagnie de Marie (Montfortains), des filles de la Sagesse et des frères de Saint Gabriel, fondateur avec l'abbé Jean-Marie de la Mennais des Frères de L'Instruction Chrétienne de Ploërmel, fondateur des Soeurs de l'Instruction Chrétienne de Saint-Gildas, des Soeurs de l'Ange Gardien.
-- Anne DESHAYES en 1770
-- Michel DESHAYES (né en mort en 1773)


le père Gabriel Deshayes


Sosa 355 - Raoulette BERTHAULT est la fille de Guillaume sosa 710,  au Plessix (Beignon 11 avril 1676 - 24 novembre 1742)...


baptême de Guillaume Berthault

et de Mathurine BIGARÉ sosa 711
Ils se sont mariés à Beignon le 4 juillet 1695 et ont été parents à Beignon de:
- notre Raoulette BERTHAULT en 1697
- Jeanne BERTHAULT (16 décembre 1700)
- Lorence BERTHAULT qui épouse Raoul LECONTE le 22 novembre 1720 à Beignon
- Julien BERTHAULT


mariage de Guillaume Berthault et Mathurine Bigaré

En secondes noces Guillaume BERTHAULT épouse Renée FOREST (vers 1680 - Beignon 12 août 1716) le 2 mars 1715 à Beignon mais l'acte est incomplet
Dont à Beignon:
- Julienne Mathurine BERTHAULT qui épouse Mathurin DESHAYES (1702 - 1776) le 29 juillet 1730 à Beignon. Dont à Beignon:
• Michelle DESHAYES (4 mai 1739) qui épouse Michel DESHAYES le 20 février 1764. Dont, entre autres:
-- le père Gabriel DESHAYES

En troisièmes noces Guillaume BERTHAULT épouse Julienne ROLLAND (v rs 1686 - Beignon 16 février 1723); dont à Beignon:
- Marie BERTHAULT (24 janvier 1721 - 2 janvier 1755) qui épouse Guillaume AVENANT (1705) le 28 novembre 1744 à Beignon
- Joseph BERTHAULT (5 novembre 1722)  

Sosa 356 - Raoul JOUET est le fils de Jan JOUET sosa 712, marchand (vers 1640 - Plélan-le-Grand 27 avril 1700)...


décès de Jan Jouet

... et de Janne CRAMBERT sosa 713 (Plélan-le-Grand 23 janvier 1644).


baptême de Janne Crambert

Dont à Plélan-le-Grand:
- Perrine JOUET (26 avril 1664) qui épouse Julien COTTO (1661) le 14 juillet 1689 à Plélan-le-Grand
- Marie JOUET (6 avril 1666 - 20 février 1702) qui épouse Noël SAUVAGE le 10 février 1695 à Plélan-le-Grand; dont:
• Perrine SAUVAGE (Paimpont 30 mars 1697 - 26 mai 1794) qui épouse Gabriel NÉVO le 22 février 1721 à Paimpont; dont:
-- Hélène NÉVO (Paimpont 23 août 1729 - 24 septembre 1807), qui épouse Pierre GORTAIS le 3 novembre 170 à Paimpont; dont:
--- Pierre GORTAIS, boulanger (Paimpont 24 octobre 1762 - 13 avril 1838) qui épouse Marie-Louise DANION le 1er mars 1791 à Paimpont; dont:
* Hélène GORTAIS (Paimpont 3 juin 1793 - 30 mai 1866) qui épouse Joseph-Marie RENAULT le 12 novembre 1814 à Paimpont; dont:
** Louis-Marie RENAULT, menuisier (Paimpont 19 juillet 1833 - Erbrée 23 novembre 1897), qui épouse Philomène - Jeanne - Marie LAIZI le 16 juin 1879 à Erbrée; dont:
*** Joseph-Louis-Marie RENAULT, menuisier (Erbrée 31 mai 1884 -19 janvier 1959), qui épouse Marie-Thérèse-Albertine FRÉREUX le 5 août 1909 à Erbrée; dont:
**** Joseph RENAULT, menuisier (Erbrée 31 mai 1884 - 19 janvier 1959)
**** Marie-Thérèse RENAULT
- Jean JOUET (27 mars 1672)
- notre Raoul JOUET en 1674

Sosa 357 - Anne GERARD est la fille de Pierre GERARD sosa 714 (Plélan-le-Grand 3 mars 1623 - 19 octobre 1703)...


baptême de Pierre Gérard


décès de Pierre Gérard

... et de Georgine FROTIN (vers 1648 - Plélan-le-Grand, village de la Gendrotaie 25 septembre 1708)


décès de Georgine Frotin


Situation et vue actuelle de la Gendrotaie

Dont à Plélan-le-Grand:
- Renée GERARD  (30 novembre 1666 - 4 décembre 1739) qui épouse Pierre CHAUSSE (1661 - 1729 le 1er décembre 1691 à Plélan-le-Grand
- Guillaume GERARD  (11 mars 1669)
- Pierre GERARD  (9 août 1671 - 23 mars 1680)
- Joseph GERARD  (13 octobre 1672 - 4 octobre 17852) qui épouse successivement, à Plélan-le-Grand, Louise FLAGEUL le 19 novembre 10705, puis Magdeleine MACÉ le 8 juillet 1710)
- Jean GERARD marchand de lin et filacier (16 avril 1674) qui épouse Péronnelle COTTO le 24 février 1705 à Treffendel
- Guillaume GERARD machand de lin (6 octobre 1679) qui épouse Jeanne JOUET (1681) le 13 février 1703 à Plélan-le-Grand
- notre Anne GERARD  vers 1682
- Louise GERARD  (30 août 1682 - 24 mai 1688)
- une fille anonyme  (morte née 15 février 1689)

Pierre GERARD était veuf de Perrine REGNAULT; dont à Plélan-le-Grand
- Joseph GERARD  (21 janvier 1659)
- Julienne GERARD (7 avril 1660)
- Marguerite GERARD (30 juin 1662)

Sosa 369 - Julienne LETORT est la fille de Joseph LETORT sosa 738 et de Yvonne NIUOLE sosa 739. Dont, à Campénéac:
- Joseph LETORT (1§ février 1684)
- Marie LETORT (16 novembre 1692)
- François LETORT (20 octobre 1696), marié à Jeanne ROBIN, dont, à Campénéac:
• Marie-Gabrielle LETORT (12 juin 1729)
• Marie LETORT (30 octobre 1723)
- une première Julienne LETORT
- notre Julienne LETORT vers 1696

Sosa 370 - Jean GARIN (ou GUÉRIN, forme ancienne du nom) est fils de Joseph GUÉRIN et de Michelle JARNIGON, née le 29 septembre 1667 à Campénéac et décédée le 27 juin 1731 au même lieu.


baptême de Michelle Jarnigon


décès de Michelle Jarnigon

Ils se sont mariés le 31 juillet 1686 à Campénéac. Dont, à Campénéac:
- Marie GUÉRIN (4 février 1691)
- Anonyme GUÉRIN (9 mars 1693)
- Grégorine GUÉRIN (1 mai 1696)
- Marguerite GUÉRIN (4 novembre 1706)
- Jacques GUÉRIN (12 juillet 1710)
- Notre Jean GUÉRIN


mariage de Joseph Guérin et Michelle Jarnigon

Sosa 371 - Jeanne BRUNEL est la fille de Jacques BRUNEL, né le 25 février 1662 à Campénéac et de Armelle GUILLEMOT


naissance de Jacques Brunel

D'un premier mariage avec Louise NOUGELART, Jacques BRUNEL avait eu, à Campénéac:
- François BRUNEL (3 avril 1690 - 24 mai 1690)
- Françoise BRUNEL (18 septembre 1691)
- Armelle BRUNEL ( 11 décembre 1694)
- Julienne BRUNEL ( 28 décembre 1698 - 22 février 1705)
Avec Armelle GUILLEMOT, il aura, toujours à Campénéac:
- Louis et Jean BRUNEL (18 septembre 1703)
- Jacquette BRUNEL (13 décembre 1711)
- notre Jeanne BRUNEL en 1715

Sosa 373 - Jeanne FOLLEVILLE est la fille de Maître Vincent FOLLEVILLE, sosa 746, né vers 1679 et décédé à Campénéac le 2 avril 1719...


décès de Vincent Folleville

... et de Vincente BENARD sosa 747 (Campénéac 3 mars 1687 - 24 septembre 1748)


baptême de Vincente Benard
Ils seront parents, à Campénéac, de:
- Julien FOLLEVILLE (vers 1703 - 5 mars 1711)
- Marie FOLLEVILLE (30 avril 1704 - 9 septembre 1709)
- Marie Anne FOLLEVILLE (27 mars 1706 - 2 août 1710)
- notre Jeanne FOLLEVILLE
- Vincent FOLLEVILLE (19 mai 1713)
 Thérèse-Vincente FOLLEVILLE (28 septembre 1716)
- Perrine Mathurine FOLLEVILLE (10 mai 1718) - 28 août 1732

En secondes noces, Vincente BENARD épousera Jean ÉTIENNE (vers 1695 - Campénéac 24 mars 1739) le 9 septembre 1721 à Campénéac; dont à Campénéac:
- Marie Françoise ÉTIENNE (20 avril 1723) qui épouse Joseph LE RAI le 18 mai 1741 à Campénéac
- Vincente Thérèse ÉTIENNE (16 juillet 1724) qui épouse Jean GROSSIN le 126 septembre 1741 à Campénéac
- Jean ÉTIENNE (3 mai 1726 - 16 mars 1731)
- Angélique ÉTIENNE (vers 1727) qui épouse Jean PETITJAN le 7 janvier 1744 à Campénéac
- Anne ÉTIENNE (13 septembre 1730 - 8 mai 1732)


mariage de Jean Étienne et Vincente Bénard

Sosa 374 - Matthias RIDOUARD est fils de Thomas RIDOUARD sosa 748 et de Guillemette LAGER (ou LAGET) sosa 749, dont à Romillé:
- notre Matthias RIDOUARD en 1706
- Thomas RIDOUARD (12 août 1709)
- Perrinne RIDOUARD (7 juillet 1712)


À la 9ème génération:

Sosa 704 -  Jan FRINAULT est le fils de Raoul FRINAULT sosa 1408 (26 août 1587 -  décembre 1679, à l'âge de 92 ans; c'était rare à cette époque)....


baptême de Raoul Frinault, deux ans avant le couronnement de Henri IV


décès de Raoul Frinault

... et Perrine FOULON sosa 1409 1603)


baptême de Perrine Foulon

Ils ont été parents à Beignon de:
- Pierre FRINAULT (14 décembre 1621)
- Julien FRINAULT (6 mars 1623)
- Guillemette FRINAULT (2 janvier 1626 - 3 octobre 1676) qui épouse Gabriel BÉCEL le 8 juillet 1647. Ils sont les ancêtres d'un autre personnage célèbre dans la région: Jean-Marie BÉCEL (1825 - 1897), évêque de VANNES. Voici comment:
Ils auront 4 enfants:

- Mathurine BÉCEL (1690 - 1764) épouse François HERVIAULT
- Pierre BÉCEL (1693) épouse Michelle FOULON: un fils
• Jan BÉCEL, épouse Perrine HUGUET qui auront 9 enfants, dont
-- Florimond BÉCEL (1756 - an XII), boucher à Beignon, qui épousera Jeanne MORIN (1753 - 1823). Ils seront parents de:
--- Jean-Marie BÉCEL, boucher à Beignon qui épousera Anne-Marie ÉCHELARD. Ce couple est parent de:
* Jean-Marie BÉCEL, évêque de Vannes de 1866 à 1897. On lui doit, entre autres, le développement de Ste Anne d'Auray et celui du culte de St Vincent à Vannes, mais il fut également à l'origine des collèges St François Xavier à Vannes et St Louis à Lorient.
- Julien BÉCEL
- Mathurin BÉCEL


Monseigneur Jean-Marie Bécel

- Jeanne FRINAULT (24 mars 1628)
- François FRINAULT (1er septembre 1630)
- notre Jan FRINAULT vers 1632
- Raoulette FRINAULT (22 mars 1633)
- Julien FRINAULT (19 octobre 1637)

Sosa 705 - Guillemette JEHANNE est la fille de Robert JEHANNE, sosa 1410, décédé le 14 août 1678 à Beignon...


décès de Robert Jehanne

... et de Janne BOURDON, sosa 1411, qui auront également un:
- Jan JEHANNE (4 mai 1641) qui épouse Janne HOUEIX, dont à Beignon:
• Guillaume JEHANNE (17 octobre 1673)
• Robert JEHANNE (28 avril 1676)


Sosa 706 - Mathieu BÉCEL est le fils de Raoul BÉCEL sosa 1412 et d'une Janne L sosa 1413 dont je n'ai pu lire le nom sur l'acte de baptême de son fils. Outre Mathieu ils ont été parents à Beignon de:
- Gabriel BÉCEL († 31 août 1721)
- Pierre BÉCEL qui épouse Raoulette FLEURY, dont à Beignon:
• Jean BÉCEL (5 mars 1722)
• Marguerite BÉCEL (13 janvier 1724)
• Pierre BÉCEL (22 janvier &730)

Sosa 708 - Olivier DESHAYES est le fils de Robert DESHAYES, sosa 1416, né vers 1612 et de Roberde OLIVAULT sosa 1417. Dont à Beignon:
- Guillemette DESHAYES (2 septembre 1638)
- Grégoirine DESHAYES (21 septembre 1643)
- notre Olivier DESHAYES en 1646
- Raoul DESHAYES (3 juillet 1649)
- Grégoire DESHAYES (18 juillet 1652)
- Grégoirine DESHAYES (8 avril 1656)

Sosa 709 - Olive FOULON est la fille de Jean FOULON, sosa 1418, laboureur (Beignon 28 novembre 1628)...


baptême de Jean Foulon

... et de Grégoirine BREILLU sosa 1419 (Beignon 3 février 1640)


baptême de Grégoirine Breillu

Ils se seraient épousés à Beignon le 2 juin 1661 (mais je n'ai pas retrouvé l'acte, dans un état-civil passablement en désordre et auquel manquent des années) et ont été parents, à Beignon, de:
- notre Olive FOULON en 1664
- Joseph FOULON (19 mars 1666)
- Noël FOULON et Perrine FOULON, jumeaux (2 décembre 1668)
- Thomase FOULON (23 février 1670)
- Raoul FOULON (22 février 1671)
- Mathurin FOULON (11 mars 1674)
- Pierre FOULON (25 mars 1675)

Sosa 710 - Guillaume BERTHAULT est le fils de Mathurin BERTHAUT sosa 1420, drapier (Beignon 18 août 1637 - 5 novembre 1711)...


  baptême de Mathurin Berthaut

... et de Michelle HERVÉ sosa 1421 Beignon 23 février 1642 - 19 mars 1695


baptême de Michelle Hervé

Ils se sont mariés à Beignon le 2 mars 1669


mariage de Mathurin Berthault (avec sa signature) et Michelle Hervé

Dont à Beignon, le Plessix:
- Perrine BERTHAULT (8 décembre 1669)
- Mathurin BERTHAULT (9 novembre 1670)
- Laurens BERTHAULT (6 novembre 1671)
- Mathurin BERTHAULT (26 novembre 1673)
- Mathieu BERTHAULT (23 décembre 1674)
- notre Guillaume BERTHAULT en 1676
- Robert BERTHAULT (2 août 1678); dont à Beignon:
• Guillaume BERTHAULT († 1718)
- Laurence BERTHAULT sa jumelle (2 août 1678)
- Raoulette BERTHAULT (31 juillet 1681)

Sosa 711 - Mathurine BIGARÉ est la fille de Raoul BIGARÉ, sosa 1422, décédé à Beignon le 11 octobre 1673 et de Jeanne MORIN sosa 1423


décès de Raoul Bigaré
Dont:
- Mathurine BIGARÉ (7 février 1671)
- notre Mathurine BIGARÉ
- Mathurin BIGARÉ

Sosa 712 - Jan JOUET est le fils de Honorable Homme Jean JOUET, sieur du Néard sosa 1424 (vers 1606) et de Honorable Femme Jeanne COTHO sosa 1425
Ils se sont mariés à Plélan-le-Grand le 25 novembre 1627


mariage de Jean Jouet et Jeanne Cotho

Dont:
- Honorable Femme Péronnelle JOUET, dame de la Tréberdière (vers 1631 - Plélan-le-Grand 17 octobre 1703) qui épouse Pierre SAULNIER (1630)
- Maître Jean JOUET, procureur d'office et fiscal de la Chèze, sieur de Noyers (vers 1632 - Plélan-le-Grand 6 septembre 1678) qui épouse Yvonne LE MOYNE (vers 1635 - 1698) vers 1662
- notre Jan JOUET vers 1640
- Joseph JOUET (8 décembre 1642)

Sosa 713 - Janne CRAMBERT est la fille de Maître Jean CRAMBERT sosa 1426, notaire, procureur fiscal de Maxent, sieur du Buisson et du Closel (vers 1587) et de Honorable Femme Guillemette COCAULT sosa 1427 (vers 1609)
Ils se sont mariés à Maxent, Ille-et-Vilaine le 31 juillet 1624


mariage de Jean Crambert et Guillemette Cocault

Dont:
- Maître Guillaume CRAMBERT (Plélan-le-Grand 28 mai 1631 - 3 janvier 1666) qui épouse Hélène PERRIER
- Gilles CRAMBERT (Maxent 5 janvier 1634)
- Pierre CRAMBERT (Treffendel 5 mars 1636)
- Jean CRAMBERT marchand (Maxent 3 janvier 1639 - Pklélan-le-Grand 8 mai 1685) qui épouse Ambroise POIRIER
- Jeanne CRAMBERT (Plélan-le-Grand 13 juin 1641)
- notre Jeanne CRAMBERT en 1644

Jean CRAMBERT était veuf de Georgine SAUDUNY (vers 1592); dont à Treffendel:
- Maître Pierre CRAMBERT (vers 1612)
- Honorable personne Julien CRAMBERT sieur des Haïches (4 août 1614) qui épouse Jeanne JOUNO (vers 1623 - 1672) le 26 novembre 1643 à Saint-Péran, puis Guillemette SALMON le 7 février 1673 à Plélan-le-Grand
- Maître Jean CRAMBERT (9 mars 1616) qui épouse Jeanne GUYCHART (vers 1616 - 1682)

Sosa 714 - Pierre GÉRARD est le fils de Julien GÉRARD (sosa 1428) et de Perrine GERGAULT (sosa 1429)

Sosa 715 - Georgine FROTIN est la fille de Julien FROTIN (Plélan-le-Grand 13 août 1621 - 17 octobre 1683)...


baptême de Julien Frotin

... et de Olive MEREL (Plélan-le-Grand 20 mai 1620)


baptême de Olive Mérel

Sosa 741 - (d'après une cousine qui a recensé tous les JARNIGON de Campénéac, et il y a en beaucoup!) Michelle JARNIGON est la fille de François JARNIGON, sosa 1482, né le 7 février 1613 à Campénéac et décédé à Campénéac le 12octobre 1697 et de Mathurine BELLOUARD, sosa 1483, née le 6 février 1629 à Campénéac.


baptème de François Jarnigon


baptême de Mathurine Bellouard

Ils se sont épousés à Campénéac le 28 juillet 1648.


mariage de François Jarnigon et de Mathurine Bellouard

Dont à Campénéac:
- Mathurin JARNIGON ( 24 août 1649 - 27 juillet 1730) qui épouse Janne ÉCHELARD (1 juin 1664) dont:
• Marie JARNIGON (3 février 1685 - 22 novembre 1729) qui épouse, le 29 novembre 1704 à Campénéac Armel COURVOISIER, dont à Campénéac:
-- Alexis COURVOISIER (1 février 1711)
-- Marie-Angélique COURVOISIER (27 janvier 1715)
-- Julien COURVOISIER (9 octobre 1717)
-- Pierre COURVOISIER (3 avril 1721)
- Guillemette JARNIGON (2 janvier 1651 - 10 novembre 1660)
- Pierre (27 juin 1654 - 2 février 1678)
- Jean JARNIGON (16 octobre 1657) qui épouse, le 30 avril 1686 à Campénéac, Jeanne ÉON (10 juin 1706) dont:
• Marie JARNIGON (10 mars 1686)
• Perrine JARNIGON (15 décembre 1689)
• Madelaine JARNIGON (29 juillet 1691 - 13 août 1692)
• Joseph JARNIGON (15 février 1695)
• Armel JARNIGON (25 avril 1696 - 6 juin 1729) qui épouse le 17 février 1718 à Campénéac Magdeleine MASSON, dont:
-- Marie JARNIGON (13 février 1719)
- Guillaume JARNIGON (3 février 1661 - 27 décembre 1728) qui épouse, le 9 mai 1797 à Camépénac, Marie GLÉRON (30 août 1673 - 4 septembre 1718) dont:
• Julienne JARNIGON (23 août 1698)
• Yves JARNIGON (26 septembre 1703)
• Anonyme JARNIGON (19 avril 1705)
• Robert-Constant JARNIGON (8 août 1706 - 15 janvier 1779) qui épouse le 24 octobre 1726 à Campénéac Mathurine MAHIEUX, dont:
-- Michelle-Yvonne JARNIGON (12 septembre 1727 - 6 mars 1729)
-- Marie JARNIGON (10 janvier - 27 janvier 1729)
-- Marguerite JARNIGON (22 novembre 1729)
-- Anne JARNIGON  (27 août 1732) qui épouse le 8 juillet 1755 à Campénéac, Mathurin JAN dont:
# Joseph-Marie JAN (29 décembre 1764)
• Mathurin JARNIGON (22 janvier 1710 - 9 septembre 1758) qui épouse Vincente CARIC le 9 février 1740 à Campénéac, dont:
-- Julien JARNIGON (22 février 1741 - 14 janvier 1744)
-- Julien JARNIGON (6 mars 1745 - 23 juin 1824) qui épouse, le 28 janvier 1766 à Campénéac, Marie BROGARD (29 mars 1746) dont:
# Joseph JARNIGON
# Julien JARNIGON
-- Joseph JARNIGON (12 mai 1767 - 7 novembre 1829) qui épouse Anne JARNIGON dont:
# Julien JARNIGON (vers 1794) qui épouse, le 31 mars 1813 à Campénéac Marie-Jeanne DOUBLET (27 avril 1792 - 22 juin 1759), dont:
## Pierre-Marie JARNIGON (16 juillet 1814 - 24 mars 1823)
## Marie-Reine JARNIGON (14 avril 1816)
## Julien JARNIGON (20 août 1818 - 17 octobre 1823)
## Jean-Marie JARNIGON (13 septembre 1820) qui épouse, le 28 janvier 1848 à Campénéac qanne-Marie ROUAULT (28 août 1819) dont
### Marie JARNIGON (6 avril 1849)
### Françoise JARNIGON (10 mai 1850)
### Marie-Thérèse JARNIGON (10 août 1854)
### Joseph-Marie JARNIGON (juillet 1857 - 4 juin 1858)
### François-Marie JARNIGON (1 septembre 1862)
# Anne-Marie JARNIGON (mai 1793 - 18 juin 1793)
# Joseph JARNIGON (6 avril 1794 - 16 janvier 1821)
• Armel JARNIGON (5 février 1714)
- notre Michelle JARNIGON en 1667
- François JARNIGON (29 juillet 1670 - 17 juin 1711) qui épouse Marguerite CHOTTARD le 8 mai 1739 à Tréhorenteuc dont:
• François JARNIGON (21 mars 21704 - 25 septembre 1708)
• Guillaume JARNIGON (30 mars 1705 - 28 juillet 1705)
• Guillaume JARNIGON (6 octobre 1708)
• Julien JARNIGON (11 novembre 1710) qui épouse Mathurine LERAY le 30 mai 1740à Néant-sur-Yvel

Sosa 747 - Vincente BÉNARD est la fille de Mathurin BÉNARD (vers 1651) et de Marie ROBIN.
Ils se sont épousés à Campénéac le 12 mai 1678 et ont également été parents de:
- Mathurin BÉNARD (Campénéac 12 décembre 1684)


mariage de Mathurin Bénard et Marie Robin


À la 10ème génération:

Sosa 1408 - Raoul FRINAULT est le fils de Raoul FRINAULT, sosa 2816, né vers 1543

L'acte de baptême de Raoul FRINAULT fils (où son prénom est d'ailleurs orthographié Roul, abréviation courrante à l'époque, qui nous vaut plein de ravissantes "Roulette") indique qu'il est fils de Roul. J'ai donc cherché ce Roul FRINAULT qui devait être né vers 1543.

Je n'ai pas trouvé son acte de baptême mais je lui ai noté 8 enfants (ou du moins des enfants d'un Roul FRINAULT, mais il ne semble pas y avoir, au 16ème siècle, d'autre FRINAULT à Beignon que cette famille). Je vous les donne:

- Michel FRINAULT (1570)
- Gilles FRINAULT ( 1574), époux de Olive ADVENANT (d'après un autre généalogiste, car moi je n'étais pas arrivé à déchiffrer ce nom) et père de:


la meilleure version que j'ai trouvée du nom d'Olive. Saurez-vous la lire?

• Grégoirette FRINAULT (1607)
• François FRINAULT (1608)
• Janne FRINAULT (1610)
• une seconde Janne FRINAULT ( 1611)
• Michel FRINAULT (1612)
• Perrine FRINAULT (1614)
• Jacquette FRINAULT (1618)
• Raoul FRINAULT (1619)
- Janne FRINAULT, épouse de Michel DELANOË et mère de
• Jean DELANOË
- Pierre  FRINAULT (1579)
- Jean FRINAULT (1580)
- un second Jan FRINAULT (1581) époux de Olive MORIN et père de
• Guillemette FRINAULT (1615)
- Raoult FRINAULT (1583)
- notre Raoul FRINAULT (1587 - 1679) épouse Perrine FOULON

D'après les actes de baptêmes de tous ces gens et l'examen de parrains et marraines, qui sont souvent les oncles, tantes ou grands parents de l'enfant, il se pourrait que le père de Raoul FRINAULT soit un Jehan FRINAULT, qui serait né vers 1515/1520 mais dont je n'ai pas retrouvé l'acte de baptême. Il faut dire que c'est bien loin. La date de 1515 ne vous dit rien? Bataille de Marignan et début du règne de François Ier.

Les registres paroissiaux de Beignon remontent à 1502 et ce sont les plus anciens conservés aux archives départementales du Morbihan. Le premier volume, en parchemin relié cuir est encore en assez bon état, même s'il lui manque beaucoup de pages Sur sa page de garde se trouve une belle inscription qui rappelle qu'il remonte aux guerres de religion.


La difficulté n'est donc pas tant d'y trouver des renseignements que d'être en mesure de les déchiffrer. Car l'écriture du 16ème siècle est bien loin d'être la notre et seul un spécialiste en paloégraphie est capable de s'y retrouver. Ainsi j'y ai déniché deux actes, respectivement de 1522 et de 1523, sur des pages qui subsistaient. Il s'agit de FRINAULT et très probablement de membres de notre famille. Ce ne sont pas les parents de Roul, peut être des oncles et tantes. Si quelqu'un peut les traduire...


baptêmes de Françoise Frinault 1523 et de Guillaume (?) Frinault 1522

Sosa 1409 - Perrine FOULON est la fille de Jean FOULON sosa 2818 (7 août 1580)


baptême de Jean Foulon en 1580

Sosa 1411- Janne BOURDON est la fille de Jean BOURDON, sosa 2822, né en 1583

Sosa 1412 - Raoul BÉCEL est fils de Raoult BÉCEL sosa 2824

Sosa 1418 - Jean FOULON est fils de Jehan FOULON, sosa 2836, né le 20 juin 1589 à Beignon...


baptême de Jehan Foulon en 1589

... et Jacquette ROLLAND, sosa 2837, née le 1er avril 1589 à Beignon.


baptême de Jacquette Rolland

Ils se seraient épousés à Beignon le 10 octobre 1609 (acte également introuvable sur internet) et ont été parents de:
- Guillemette FOULON (25 novembre 1611)
- Suzanne FOULON (9 avril 1613)
- Jean FOULON (24 avril 1615)
- une autre Guillemette FOULON (28 août 1618)
- Arthur FOULON (prénom à la mode, dans la région de Paimpont, à cette époque 22 octobre 1623)
- Olivier FOULON, sieur de Nouettes (3 août 1625) qui épouse, à Beignon le 22 septembre 1650, Françoise HERVÉ; dont à Beignon:
• Françoise FOULON (16 septembre &651) qui épouse, le 1er janvier 1675 à Beignon, Jean HOULIER (Beignon 9 juillet 1653); dont:
-- Joseph HOULIER (31 mai 1689) qui épouse Roberde MORIN (13 novembre 1719); dont à Beignon:
--- Joseph HOULIER (15 août 1722)
--- Anne HOULIER (28 janvier 1724) qui épouse successivement Mathurin LAUNAY, puis Joseph MORIN (26 juillet 1692), le 7 septembre 1744 à Beignon; dont:
* Jean MORIN (16 octobre 1745)
* Julien-Joseph MORIN (28 février 1648)
* Marie MORIN (21 juin 1750) qui épouse Mathurin HUGUET (1742 - 1828); dont:
** Mathurin HUGUET (1776 - 1813)
--- Pierre HOULIER (5 décembre 1726) qui sera père de
* Pierre HOULIER en 1754)
--- Reine HOULIER (25 octobre 1729) qui épouse Pierre UGUET le 22 septembre 1746 à Beignon
• Guillaume FOULON (15 décembre 1656)
• Jean FOULON (30 juillet 1658)
• Pierre FOULON (28 février 1660)
• un autre Jean FOULON (1er mars 1662)
• Raoulette FOULON (14 juin 1664)
• Olivier FOULON (2 avril 1672)

Sosa 1419 - Grégoirine BREILLU est fille de Maître Guillaume BREILLU sosa 2838 et Jeanne LAUNAY, sosa 2839, née vers 1615

Sosa 1420 - Mathurin BERTHAULT est le fils de Guillaume BERTHAULT sosa 2840 (Beignon 29 septembre 1604)...


baptême de Guillaume Berthault

... et de Honorable femme Perinne DUJARDIN sosa 2841 (Beignon 10 juin 1610 - peut-être 6 janvier 1669: indiqué par plusieurs personnes mais je ne trouve pas l'acte)


baptême de Perinne Dujardin

Dont à Beignon:
- Rolland BERTHAULT (5 mai 1635)
- Olivier BERTHAULT (13 juin 1636)
- notre Mathurin BERTHAULT en 1637
- Ollive BERTHAULT (17 avril 1649 - 8 mars 1721) qui épouse, comme nous venons de le voir, Michel FOULON fils de nos Jehan FOULON et Jacquette ROLLAND

Sosa 1421 - Michelle HERVÉ est la fille de Maître Mathurin HERVÉ sosa 2842 (Beignon 5 juin 1605)...


baptême de Mathurin Hervé

... et de Julienne GUILLIER sosa 2843 († Beignon 18 avril 1676)


décès de Julienne Guillier

Ils se sont mariés à Plélan-le-Gran le 8 novembre 1622.


mariage de Mathurin Hervé et Julienne Guillier

Dont à Beignon:
- Jean HERVÉ (20 avril 1624)
- Thomasse HERVÉ (1er janvier 1626)
- Jean HERVÉ (23 avril 1629)
- Françoise HERVÉ (4 juin 1631) qui épouse, comme nous venons de le voir) Ollivier FOULON sieur des Nouettes, frère de notre Jean FOULON et fils de nos Jehan FOULON et Jacquette ROLLAND
- Jean HERVÉ (20 septembre 1633)
- Jeanne HERVÉ (28 janvier 1636)
- Raoul HERVÉ (18 mars 1638) qui épouse Perrine LAUNAY le 19 novembre 1657 à Beignon
- Mathurin HERVÉ (21 août 1640)
- notre Michelle HERVÉ en 1642
- Pierre HERVÉ (27 janvier 1645)

Ainsi les familles BERTHAULT, FOULON et HERVÉ sont très liées,  formant un groupe de notables à Beignon à cette époque

Sosa 1424 - Jean JOUET est le fils de Honorable Homme Guillaume JOUET sosa 2848 et de Jeanne GUYCHART sosa 2849
Dont à Plélan-le-Grand:
- Noble Homme Thomas JOUET (vers 1604) qui épouse Demoiselle Guillemette de LOURMEL
- notre Jean JOUETvers 1606
- Maître Yves JOUET (vers 1608) qui épouse Jeanne COTHO le 24 novembre 1629 à Plélan-le-Grand
- Honorable Homme Maître Mathurin JOUET (9 novembre 1610 - Saint-Péran 27 août 1649) qui épouse Olive ROLLAND
- Guillaume JOUET (20 septembre 1614)
- Perrine JOUET (12 septembre 1617)
- Jean JOUET (12 mars 1620)

Sosa 1427 - Guillemette COCAULT est la fille de Jean COCAULT,sosa 2854, sieur de la Noë, notaire de Maxent (vers 1580) et de Honorable Femme Jeanne BREGERE sosa 2855 (vers 1590 - Maxent, la Noë 17 septembre 1671)


décès de Jeanne Brégère




Maxent, situation et vue actuelle (Google) de la Noë

Ils se sont mariés à Maxent le 31 janvier 1604


mariage de Jean Cocault et Jeanne Brégère

Dont à Maxent (au moins pour les 5 derniers enfants):
- notre Guillemette COCAULT vers 1609
- Jeanne COCAULT (vers 1611) qui épouse Pierre CHÉREL (1601) le 26 septembre 1629 à Maxent
- Jean COCAULT (vers 1613 - 10 février 1658) qui épouse Josselien BÉBIN le 1er novembre 1638 à Maxent
- Honorable Homme Petit-Jean COCAULT (vers 1620) - 4 octobre 1671)
- Perrine COCAULT (1er avril 1624)
- Noël COCAULT (22 décembre 1627)
- Jeanne COCAULT (19 juin 1629 - 7 septembre 1659) qui épouse Jean CONGNARD
- Honorable Femme Péronnelle COCAULT (18 août 1632 - 9 septembre 1662) qui épouse Jean DUAULT (1622 - 1686) le 28 février 1650 à Maxent
- Honorable Femme Julienne COCAULT (5 juillet 1634) qui épouse Armel MÉREL le 21 février 1667 à Maxent

Sosa 1430 - Julien FROTIN est le fils de Jean FROTIN et de Olive BRIERE

Sosa 1431 - Olive MEREL est la fille de Yves MEREL et de Jacquette CHOUAN

Sosa 1482 - François JARNIGON est le fils de Jan JARNIGON (Campénéac vers 1570 - 16 juin 1632 selon certains, mais il n'y a pas d'état-civil des décès à Campénéac qui soit aussi ancien) et de Renée GOURDY sosa 2965. Ils seraient également parents de:
- Bertrand JARNIGON (1620 - 1659) qui épouse Julienne BELLOUARD (1653 - 1697) dont:
• Jacques JARNIGON (1643-1709) qui épouse Françoise GUILLOUX
• Mathurin JARNIGON (1646 - 1730) qui épouse Jacquette GUILLOUX (1656 - 1744)
• Armel JARNIGON (1649 - 1709) qui épouse Marie GUILLEMOT

Sosa 1483 - Mathurine BELLOUARD est la fille de Grégoire BELLOUARD sosa 2966 et de Mathurine LANIER sosa 1967
À la 11ème génération:

Sosa 2816 - Raoul FRINAULT semble être le fils de Jehan FRINAULT, sosa 5632, né à Beignon vers 1520

Sosa 2818 - Jean FOULON est le fils de Raoul FOULON, sosa 5636, né  à Beignon le 23 juin 1555


baptême de Raoul Foulon

Sosa 2836 - Jehan FOULON (époux ROLLAND) est le fils de Jean FOULON sosa 5672 et de Jeanne DELANOË sosa 5673. lls se sont épousés le 7 novembre 1587 à Beignon; dont à Beignon:
- Jeanne FOULON (9 février 1582)
- notre Jehan FOULON en 1589
- Jacquette FOULON (9 février 1609) qui épouse Jean HERVIAUX


mariage de Jehan Foulon et Jeanne Delanoë

Sosa 2837 - Jacquette ROLLAND est la fille de Jean ROLLAND sosa 5674 et de Jacquette SENANT sosa 5675
Ils se sont mariés à Beignon le 24 juillet 1586, mais


mariage de Jean Rolland et Jacquette Senant

Sosa 2840 - Guillaume BERTHAULT est le fils de Guillaume BERTHAUT sosa 5680 et de Jeanne COUESRIC sosa 5681
Dont à Beignon:
- notre Guillaume BERTHAULT en 1604
- Macée BERTHAULT (2 avril 1611)
- Raoulette BERTHAULT (14 avril 1614)

Sosa 2841 - Perrine DUJARDIN est la fille de Maître Pierre DUJARDIN sosa 5682 et de Honorable Femme Julienne ROBIN sosa 5683

Sosa 2842 - Mathurin HERVÉ est le fils de Raoul HERVÉ sosa 5684 (Beignon 13 mars 1550)...


baptême de Raoul Hervé

... et de Jeanne BIGARÉ sosa 5684 (Beignon 11 janvier 1564, mais l'acte est introuvable. Elle aurait été âgée de 16 ans à son mariage et c'est probablement une erreur de date)
Ils se sont mariés à Beignon le 2 octobre 1580


mariage de Raoul Hervé et Jeanne Bigaré

Sosa 2843 - Julienne GUILLIER est la fille de Maître Mathurin GUILLER sosa 5686, notaire, Sieur de la Grée et très probablement d'Honorable Femme Guillemette BELOUARD sosa 5687 (Paimpont 19 juillet 1592).


baptême de Guillemette Belouard

Dont à Plélan-le-Grand:
- notre Julienne GUILLIER (vers 1605; elle se serait donc mariée très jeune avec Mathurin HERVÉ, un garçon de son âge)
- Jean GUILLIER Sieur de Télohan, Sieur du tertre (27 février 1610) qui épouse Françoise MACÉ le 26 novembre 1629 à Plélan-le-Grand et qui a également été marié à Gillette LE BRUN
On est certain du père poru ces deux premiers enfants, mais pas de la mère
- Jeanne GUILLIER (1er juillet 1612)
- Guillemette GUILLIER (7 octobre 1614 - 22 mars 1674) qui épouse Jean LE MÉE († 1675)
- Jeanne GUILLIER (8 juin 1621)
- Messire Mathurin GUILLIER Prêtre de Paimpont, prêtre de Plélan, prêtre et curé du Verger de 1680 à 1687 (22 août 1622 - Le Verger,35 3 janvier 1687)

Sosa 2849 - Jeanne GUYCHART est la fille de Maître Jean GUYCHART sosa 5698, notaire de Maxent, sieur du Fresnay (vers 1542); on ne connaît pas le nom de sa mère
Dont:
- Jean GUICHART, notaire, procureur fiscal de la Chèze, sieur de la Chapelle-des-Chèvres et du Fresnay
- Bertrand GUICHART procureur d'office de Maxent, procureur d'office et fiscal des Brieux qui épouse Bertranne REGNIER
- frère Thomas GUICHART religieux et supérieur du couvent des Bonnes-Nouvelles, aumonier-conseiller du Roi, prieur du couvent Saint-Dominique en la ville de Dinan
- notre Jeanne GUYCHART
- Gillette GUYCHART qui épouse René HERVÉ

Sosa 2854 - Jean COCAULT est le fils de Guillaume COCAULT sosa 5708 et de Hélène FRESNEL sosa 5709 sur lesquels on ne trouve plus rien

Sosa 2855 - Jeanne BREGERE est la fille de Jean BREGERE sosa 5710 († Maxent, la Fromaye - actuellement la Fromais 26 octobre 1609) et de Perrine HUGUET sosa 5711


décès de Jean Brégère




Maxent, situation et vue actuelle (Google) de la Fromais

Sosa 2964 - Jan JARNIGON serait le fils de Pierre JARNIGON sosa 5928 (Campénéac vers 1545) et de Perrine GRIGNON († 1632) mais aucun acte ne permet de le confirmer.

À la 12ème génération:

Sosa 5684 - Raoul HERVÉ est le fils de Olivier HERVÉ sosa 11368 (Beignon 25 septembre 1524) on ne connaît pas le nom de sa mère


baptême de Olivier Hervé

Sosa 5685 - Jeanne BIGARÉ est la fille de Thomas BIGARÉ sosa 11370 (vers 1540)

Sosa 5687 - Guillemette BELOUARD est la fille de Jean BELOUARD sosa 11374 et de Perrine COSTARD sosa 11375


À la 13ème génération:

Sosa 11368 - Olivier HERVÉ est le fils de Jean HERVÉ sosa 22736, qui a dû naître vers 1500, peut-être même à la fin du XVè siècle

Sosa 11375 - Perrine COSTARD serait, selon certains, la fille de Estienne COSTARD et de Jeanne GÉRARD (sous toutes réserves)

Je n'ai rien trouvé plus loin mais vous rendez-vous compte qu'en 1500, à la charniere entre le Moyen-âge et la Renaissance, Michel Ange est au mieux de son talent, qu'en 1503, Léonard de Vinci travaille déjà sur la Joconde et que Anne de Bretagne est encore vivante!




Voilà pour l'ascendance de Gabriel FRINAULT (1751 - 1817) et Reine JOUET (1744 - 1815). Il est absolument remarquable que, à l'exception de la branche JOUET, tous ces gens soient nés, se soient mariés et soient morts à Beignon.



*****
***
*


Nos notaires de Haute et Basse-Bretagne

Une fois encore revenons à la famille HUREL et, plus précisément, à ce Charles-Marie HUREL, sosa 90, maître chirurgien à Carentoir, assassiné le 7 prairial de l'an II (26 mai 1794), à la "porte rouge" (voir "Nous soussignans"). Il avait épousé Jeanne-Marie-Françoise CARTRON, sosa 91, née le 16 décembre 1759 à St Jean-Brévelay (Bécihan-Monteneuf - K'bihan) et décédée le 12 décembre 1781 à Carentoir (Trève de La Haute Bouéxière)


baptême de Jeanne-Marie Françoise CARTRON en 1759


À la 6ème génération:

Sosa 91 - Jeanne Marie Françoise CARTRON est la fille de Jean-Marie-Joseph CARTRON, sosa 182, Noble-homme, sieur de Kerbihan, greffier de la baronnie de Sérent (Sérent 21janvier 1738 - 07 août 1764)...


naissance de Jean-Marie-Joseph Cartron

... et de Jacquette-Françoise CARIS sosa 183 (2 août 1739 à Grand-Champ - 20 mai 1769 à St-Jean-Brévelay)


naissance de Jacquette-Françoise Caris

Ils se sont épousés à Grand-Champ le 16 août 1757.


mariage de Jean-Marie-Joseph Cartron et de Jacquette-Françoise CARIS

dont à St-Jean-Brévelay:
- Mathurin-Joseph-Marie CARTRON (17 décembre - 13 janvier 1758)
- notre Jeanne Marie Françoise CARTRON en 1759
- Marie-Anne-Joseph-Charlotte CARTRON (31 janvier 1763 - 21 février 1766)
- Françoise-Marie-Mathurine CARTRON (5 mars 1764 - 21 septembre 1766)

Cela nous amène à explorer les familles CARTRON et CARIS dont on peut supposer, rien qu'à l'abondance des signatures en bas de l'acte de mariage, qu'il s'agissait de gens importants.

C'est également l'occasion de nous pencher sur certains de nos ancêtres vivant en Basse-Bretagne, car l'époux vient de Sérent, paroisse francophone de Haute Bretagne et l'épouse de Grand-Champ, paroisse bretonnante de Basse Bretagne.

La famille CARTRON

À la 9ème génération:

Je n'en sais malheureusement pas grand chose d'autre que ce que dit cet acte de mariage, car les actes paroissiaux de Sérent sont particulièrement difficiles à consulter et j'ai dû y renoncer. L'encre avec laquelle ils ont été rédigés a tellement pâli qu'elle en est devenue pratiquement illisible. J'ai tout de même réussi à retrouver l'acte de naissance de Jean-Marie-Joseph CARTRON qui, une fois retravaillé, est à peu près lisible.

Sosa 182 - Jean Marie Joseph CARTRON. Cet acte nous apprend qu'il est le fils de maître Julien CARTRON, sosa 364, sieur de Guerbihan (ailleurs écrit Kerbihan), greffier de la baronnie de Sérent et de demoiselle Mathurine CARO sosa 365.


baptême de Jean-Marie-Joseph Cartron Sérent 21 janvier 1738

Il s'agit donc encore une fois d'une famille d'hommes de loi. Mais cette fois, ce ne sont plus des magistrats royaux, comme les BARON et les RIQUEL à Ploërmel, mais de magistrats seigneuriaux. La Bretagne à cette époque compte en effet trois formes de justice:

- une ancienne justice seigneuriale, remontant au moyen-âge, à compétence essentiellement civile (mais pas uniquement)
- une non moins ancienne justice épiscopale, dont les tribunaux se nommaient "Régaires"
- une justice royale, enfin, héritière des sénéchaussées ducales, qui jugeait en appel et à laquelle sont venus d'ajouter plus tardivement, à Vannes, Nantes, Rennes et Quimper, des présidiaux, qui jugeaient en dernier ressort. (voir ce site).


Cette abondance de tribunaux peut nous sembler étrange mais il ne faut pas perdre de vue que les moyens de transports, à cette époque, étaient lents et limités, ce qui imposait une justice de proximité et, surtout, que le système judiciaire constituait pratiquement à lui seul toute l'administration civile en Bretagne, sous l'ancien régime. Il n'y avait ni maire, ni préfet, ni conseillers généraux... Le pouvoir royal était représenté, à Rennes, par un intendant pour les affaires civiles et par un gouverneur-général, pour les affaires militaires. L'intendant de Rennes, nous dit Michel Chevalier, "est le véritable «Maître Jacques» de l'ancienne monarchie. Finances, travaux publics, police générale, agriculture, industrie, commerce, affaires religieuses, instruction publique, presse, assistance publique, l'intendant se mêle à peu près de tout, même du judiciaire et du militaire". Plus tard, au 18ème sècle, l'intendant de Bretagne sera assisté par des "Sub-délégués", l'équivalent plus ou moins de nos actuels sous-préfets (un Baron du Taya sera sub-délégué de Quintin). Mais rien d'autre.

Lorsque l'on examine l'état-civil d'une paroisse comme celle de Grand-Champs ou de Beignon, on n'y trouve aucune autre personne d'importance que le curé (et ses vicaires, car les prêtres ne manquaient pas), quelques nobles et les hommes de loi (sénéchaux, alloués, procureurs, greffiers, huissiers, notaires...). Ainsi on se rend compte que le plus gros de l'administration à cette époque était constitué par eux. Les curés tenaient plus ou moins le rôle de maire et se chargeaient, le cas échéant avec les religieux, des couvents, de l'enseignement et de l'assistance sociale (hôpitaux..). Les nobles investissaient parfois dans certains équipements (églises, chapelles, ponts et chaussées, fontaines...). Ainsi l'on peut lire sur la fontaine du Cloître (1685 - 1715) située à Kerhuan en Grand-Champs, le noms de LE THIEIS (une autre branche de ma famille). Ils percevaient en contre-partie les impôts locaux, qui leurs revenaient de droit. La collecte des impôts nationaux était sous-traitée par le roi aux fermiers généraux (à qui la Révolution a fait cher payer ce privilège!). Plusieurs de mes ancêtres ont travaillé pour la Ferme Générale. Dans le même esprit j'ai trouvé quelques receveurs, en particulier des "Receveurs des Devoirs". J'ai enfin trouvé, au hasard des actes, plusieurs contrôleurs qui devaient plus ou moins faire office de douanier: un contrôleur du port de St Goustan à Auray, un contrôleur des tabacs. Il y sans doute d'autres petites charges que je n'ai pas eu l'occasion de croiser mais, pour l'essentiel, tout le reste relevait de la justice.


Grand-Champ: fontaine du cloître

J'ai remarqué que presque tous les curés ayant rédigé et signé les actes que j'ai examinés portaient le nom de gens de ma famille. Il est difficile de vérifier les filiations car, par définition, les prêtres ne se marient pas et n'ont, en principe, pas d'enfants. Mais on peut en déduire que le pouvoir était bien gardé: aux aînés les charges dans l'administration et la justice et aux cadets le pouvoir religieux.

Il ne faut donc pas se gausser de tous ces titres dont se parent mes ancêtres car on peut dire, sans exagérer, que pendant au moins deux siècles ils ont, avec les autres membres de ma famille, administré à eux-seuls pratiquement toute la région située entre Vannes à Ploërmel. On peut aisément les imaginer, très dignes dans leurs habits brodés et leurs perruques poudrées. Peut-être existe t-il des portraits dans quelque manoir breton...

Ainsi Julien CARTRON était il greffier des barons de Sérent, juridiction assez étendue. C'était par conséquent un homme très occupé et qui devait être assez riche; car la justice sous l'ancien régime était loin d'être gratuite. Les hommes de loi achetaient leur charge, quand ils n'en héritaient pas (les charges de notaires et de greffier étaient généralement héréditaires) et ils se faisaient payer par leurs clients: il était absolument inconcevable d'obtenir un procès sans faire un "cadeau" (pudiquement appelé "épices") au juge. Relisez donc "Les Plaideurs" de Racine....

Julien CARTRON est né à St Jean-Brévelay le 27 janvier 1886. A priori, il devrait être facile de remonter sa généalogie. Son acte de mariage avec Mathurine CARO le 10 février 1733 à Sérent nous fournit plusieurs renseignements:


mariage de Julien Cartron et Mathurine Caro

- Aucune autorisation parentale n'est requise, non plus qu'un décrêt de justice. Par conséquent les époux sont majeurs (au moins 25 ans) et sont nés avant 1708, de parents probablement déjà morts en 1733 (mais cela n'est pas certain). J'ai trouvé, sur les registres paroissieux à l'encre très pâlie et presque illisible, un acte de décès d'une demoiselle Mathurine CARO demoiselle Busardiere, morte en 1748, âgée d'environ 60 ans. S'il s'agit de notre ancêtre, ellle aurait donc eu 45 ans lors de son mariage. Cela semble un peu âgé mais il est vrai que les âges indiqués aux actes sont toujours très approximatifs, disons, à 5 ans près (presque personne ne sachant bien compter, les gens ne savaient pas leur âge) et qu'elle n'a eu que deux enfants.

- L'époux est de Saint-Jean-Brévelay; ce qui est formellement attesté par le curé de cette paroisse. Il habite au manoir de Kerbihan (qui existe toujours) environ 1 km au nord du bourg.



situation et vue aérienne de Kerbihan à Saint-Jean-Brevelay (source Géoportail)

- Les deux époux sont de bonne famille: l'acte de baptême de son fils Jean-Marie nous apprend qu'il est greffier de la baronnie de Sérent (en principe une charge héréditaire) et tous deux signent. On trouve à côté de leur signature celles de Mathurin CARTRON et celle d'un certain OZON appartenant à une famille en vue dans la région. On retrouve la signature de Julien CARTRON sur un acte de décès de 1734 à St Jean Brévelay, où il étale fièrement son titre de sieur de Kerbihan, en compagnie de Mathurin CARTRON et de deux membres de la famille OZON: Charles et Etienne.

J'ai depuis trouvé que trois fils de Jean OZON avaient épousé trois des filles de nos ancêtres Louis-Jean LE VILLAN sosa 734 et Françoise PAUGOM sosa 735, de St Jean-Brévelay, qui seront étudiés plus avant:

- Joseph-Louis OZON (1714 - 17 juillet 1761) a épousé Françoise LE VILLAN (04 novembre 1719 -26 décembre 1779)
- Charles-Vincent OZON (12 novembre 1716 - 16 mai 1786) a épousé en premières noces Françoise-Marie LE VILLAN (04 mai 1725 - 16 juin 1755)
- Etienne-François OZON, Greffier de la juridiction du Pouldu (18 mars 1722 - 17septembre 1765) a épousé en secondes noces Jeanne-Joséphine LE VILLAN (18 juillet 1727 - 26 novembre 1765).

Les liens entre les deux familles sont donc nombreux et avérés.

Toutefois, un examen très méticuleux des actes paroissiaux de St Jean Brévelay (et plusieurs généalogistes s'y sont attelés) ne permet pas de retrouver avec certitude la naissance de Julien CARTRON. Deux Julien CARTRON sont décédés respectivement en 1708 et 1715 et ne conviennent donc pas. Deux autres sont nés en 1669 et semblent un peu trop âgés pour se marier en 1733 et avoir des enfants jusqu'à 69 ans, quoique... Le seul qui conviendrait est ce Julien CARTRON sieur de Kerbihan, sosa 364, qui serait né à St Jean Brévelay le 27 janvier 1688 (mais il y a un trou dans l'état-civil entre début janvier et mars 1688).

Il a probablement (l'acte ne donne que le nom du père: Guillaume CARTRON) été marié en premières noces, le 3 mars 1710 à St Jean Brévelay, à Perrine LE BOULAY (St Jean Brévelay 1680 - 1761), dont il a eu, toujours à St Jean Brévelay:

- Jeanne CARTRON (25 janvier 1711 -12 février 1743, mariée à Gilles LE BRIÈRE
- Françoise CARTRON (25 mai 1712 - 02 mars 1778)
- Mathurine CARTRON (31 janvier 1714 - 04 février 1714)
- Vincent CARTRON (04 novembre 1715 - décembre 1715)
- Marie CARTRON (21 février 1717 - 10 mars 1717)
- Pierrre CARTRON (04 mars 1719 - 11 mars 1719)
- Marguerite CARTRON (16 mars 1720 - 15 mars 1772), mariée le 9 novembre 1742 à Julien LE BRIÈRE (probablement le frère de Gilles)
- Julien CARTRON (26 février 1723)
- Ollive CARTRON (17 août 1725)


mariage de Julien Cartron et Perrine Le Boulay

Il s'est ensuite remarié,comme nous l'avons vu ci-dessus, à Sérent le 10 février 1733 avec Mathurine CARO, sosa 365 dont il a eu, à Sérent:

- Alexis CARTRON (10 novembre 1735
- notre Jean-Marie-Joseph CARTRON (21 janvier 1738 - 07 août 1764)
- Augustin Michel CARTRON (8 août 1741)

Mathurine CARO décède le 03 mai 1748 à Sérent. Son acte de décès lui donne environ 60 ans. C'est manifestement un âge surestimé car elle aurait eu son dernier enfant à 50 ans! Elle avait probablement une dizaine d'années de moins. On estime qu'elle a dû naître vers 1698. À moins qu'il ne s'agisse d'un homonyme, comme peut le faire penser son titre de "Demoiselle Busdardière" qui m'est inconnu.


décès de Mathurine CARO


À la 10ème génération

C'est la plus totale incertitude.

Sosa 364 - Julien CARTRON est, d'après son acte de mariage avec Perrine LE BOULAY (encore faut-il que ce soit le même Julien CARTRON que celui qui a ensuite épousé Mathurine CARO), le fils de Guillaume CARTRON sosa 728. La plupart des généalogistes le disent né Saint-Jean-Brévelay le 15 octobre 1659, mais il aurait eu 11 ans à son mariage, ce qui n'est pas envisageable. Un autre Guillaume CARTRON est né, également à Saint-Jean-Brévelay le 17 février 1653 et conviendrait donc mieux; d'autant plus que l'acte est signé de plusieurs personnes de la famille PIERRE - il est très probablement décédé à Saint-Jean-Brévelay le 5 septembre 1720 ...


baptême possible de Guillaume Cartron en 1653


décès de Guillaume Cartron

... et de Guénaelle PIERRE (dame) de Kertunier sosa 729 (probablement Plaudren vers 1656 - Saint-Jean-Brévelay, village de Kerturnier 7 octobre 1722)


décès de Guénaelle Pierre

Ils se sont épousés à Plaudren le 11 janvier 1676


mariage de Guillaume Cartron et de Guénaelle Pierre

Dont à Saint-Jean-Brévelay:

- Jan CARTRON (15 février 1682)
- Joseph CARTRON (21 janvier 1684 - 31 octobre 1686)
- Gilette CARTRON (15 mars 1686 - 04 février 1743) qui épouse, le 17 juillet 1703 à St Jean Brévelay, André LE TOLGUENEC
- Notre Julien CARTRON en 1688
- Mathurin CARTRON, sénéchal de la Ferrière en Buléon, notaire et procureur (c'est lui qui signe à coté de notre Julien CARTRON - 06 novembre 1690 - 20 septembre 747) qui épousera Guillemette LE MOËL qui lui donnera:

• Joseph CARTRON (vers 1709 -1712)
• Jean CARTRON (vers 1710 - 1745)
• Marie-Françoise-Perrine CARTRON ( 1713) qui épousera Etienne-François OZON en 1748 (celui qui signe également à côté de notre Julien CARTRON)

- Jérôme CARTRON (15 avril 1693)
- Pierre CARTRON (05 mai 1695)
- Janne CARTRON (1698)
- Vincente CARTRON (06 juin 1700)
- Marie CARTRON (25 avril 1703)


À la 11ème génération:

Sosa 728 - Guillaume CARTRON est le fils de Alain CARTRON sosa 1456 (Saint-jean-Brévelay 31 juillet 1631 - 5 septembre 1720)...


baptême de Alain Cartron


église de Saint-Jean-Brevelay où a été baptisé Alain Cartron

... et de Yvonne PEDRONO sosa 1457 (Saint-Jean-Brévelay 5 septembre 1720 - 14 avril 1686)


baptême de Yvonne Pédrono

Ils se sont épousés à Saint-Jean-Brévelay le 25 janvier 1650


mariage de Alain Cartron et Yvonne Pédrono

Dont à Saint-Jean-Brévelay:
- Michelle CARTRON (20 avril 1651)
- notre Guillaume CARTRON en 1653
- Julien CARTRON (10 mars 1655)
- Jan CARTRON (26 avril 1656 - 1er décembre 1707) qui épouse Janne JEHANNO (1657 - 1717) le 3 février 1674 à Saint-Jean-Brévelay

En secondes noces Yvonne PEDRONO épouser Allain LE ROCH (Saint-Jean-Brévelay 4 juillet 1630 - 27 septembre 1671) le 26 septembre 1658 à Saint-Jean-Brévelay, chapelle Notre-Dame de Kerdroguen, actuellement sur la commune de Colpo


mariage de Yvonne Pédrono et Allain Le Roch


chapelle Notre-Dame de Kerdroguen

Dont à Saint-Jean-Brévelay:
- Pierre LE ROCH (20 octobre 1659 - 30 janvier 1720) qui épouse Louise LE TURNIER (1666 - 1720) le 14 février 1684 à Saint-Jean-Brévelay
- Yves LE ROCH (7 août 1661)
- Jan LE ROCH, un garçon et une fille anonymes morts pendant leur baptême, triplés ce qui est assez rare (7 août 1662)
- Jan LE ROCH, ce qui indique le premier n'a pas vécu non plus (3 décembre 1663)
- Jan LE ROCH, le précédent étant mort (19 janvier 1665)
- Janne LE ROCH (6 novembre 1668) qui épouse successivement à Saint-Jean-Brévelay, Julien LE CADRE (1669 - 1701) le 1er mars 1683, puis Jean CONAN (vers 1662 - 1710) le 1er juillet 1702)

Sosa 729 - Guénaelle PIERRE est très probablement fille de Jean PIERRE, né vers 1615 à Bignan et de Jeanne LE DOUARIN (Saint-Jean-Brévelay 27 janvier 1612 - 19 septembre 1670)


baptême de Jeanne Le Douarin


autel de l'église de Bignan

Ils se sont mariés à Saint-Jean-Brévelay le 28 octobre 1636.


mariage de Jean Pierre et de Jeanne Le Douarin

Dont à Bignan:

- Michel PIERRE (1638)
- Vincente PIERRE (1639)

puis à Guéhenno:

- Julien PIERRE (9 octobre 1640)
- Louis PIERRE meunier de Kerdaniel (4 avril 1642 - Saint-Jean-Brévelay, moulin de la Forêt 12 janvier 1689) qui épouse Yvonne MORVAN (1643) le 21 janvier 1670 à Bignan
- Jeanne PIERRE (3 février 1645 - 2 avril 1717 à Kerhorré) qui épouse Jean rené LE HAZIFF (1633 - 1683) le 20 mai 1677 à Bignan et qui a également été mariée à Julien AMIOT

puis à Bignan:

- Pierre PIERRE (14 avril 1647)
- Françoise PIERRE (1650)
- Anne PIERRE († Bignan, moulin de Kerdaniel 22 décembre 1662)
- notre Guénaelle PIERRE vers 1665
- Julienne PIERRE († Saint-Jean-Brévelay, Boderchafe 6 septembre 1712)
À la 12ème génération:

Sosa 1456 - Alain CARTRON est le fils de Jan CARTRON sosa 2912 (Josselin, paroisse Saint-Martin 26 avri:l 1590 - Bignan 17 avril 1633)...


baptême de Jan Cartron


Josselin, église Saint-Martin


décès de Jan Cartron

... et de Yvonne LE GUENDERF sosa 2913 (vers 1596)  dont à Saint-Jean-Brévelay de:
- Julienne CARTRON (18 novembre 1614)
- Jan CARTRON dit l'aîné (18 mai 1619 - 9 mai 1677) qui épouse Renée LE POUL le 21 novembre 1651 à Saint-Jean-Brévelay; dont à Saint-Jean-Brévelay:
• Charles CARTRON (25 octobre 1654 - 9 décembre 1716) qui épouse Marie ADELIS le 17 juin 1681 à Saint-Jean-Brévelay; dont à Saint-Jean -Brévelay:
- - Jérôme CARTRON (1er avril 1684 qui épouse Marguerite EVEN; dont à Saint-Jean-Brévelay:
* Françoise CARTRON (24 janvier 1706)
* Marie CARTRON (9 septembre 1708)
* Julienne CARTRON (7 décembre 1710)
* Calliope CARTRON (27 août 1713)
* Louis CARTRON (5 août 1718)
• Jeanne CARTRON (1er avril 1666)
• Barbe CARTRON (11 août 1671 - 14 février 1757) qui épouse Julien JAHIER (1676 - 1743) le 3 février 1693 à Saint-Jean-Brévelay
• Jan CARTRON qui épouse Jeanne ADELIS (vers 1652 - 1690) le 17 juin 1681 à Saint-Jean-Brévelay; dont à Saint-Jean-Brévelay:
-- Michelle CARTRON (4 mars 1683 - 17 novembre 1718)
-- Barbe CARTRON (1er novembre 1686) qui épouse Jean LE ROH le 30 janvier 1712 à Saint-Jean-Brévelay
-- Marie CARTRON (27 - 28 décembre 1689)
- notre Alain CARTRON en 1621

Sosa 1457 - Yvonne PEDRONO est la fille de Jean PEDRONO sosa 2914 (vers 1599) et de Marguerite MORICE sosa 2915 (vers 1604 - Saint-Jean-Brévelay 9 octobre 1669)


décès de Marguerite Morice

Dont à Saint-Jean-Brévelay:
- Yves PEDRONO (22 mai 1622)
- Janne PEDRONO (1er juin 1623)
- Françoise PEDRONO (19 octobre 1625)
- Louise PEDRONO (15 décembre 1626) qui épouse Julien GILLET
- notre Yvonne PEDRONO en 1629
- Julien PEDRONO (29 octobre 1631)
- Guillaume PEDRONO (10 avril 1634)
- Janne PEDRONO (9 mars 1636)
- Jacques PEDRONO (24 juin 1637)
- Perrine PEDRONO (29 juillet 1640) qui épouse successivement à Saint-Jean-Brévelay, Jan LE QUENSQUIS (1638 - 1667) le 13 juillet 1658, Jan LE PENVEN (1639 -1677) le 8 janvier 1669 et Julien GUILLO (vers 1655 - 1718) le 27 juin 1678

Sosa 1458 - On ne connaît pas les parents de Jan PIERRE

Sosa 1459 - Janne LE DOUARIN est la fille de Jean LE DOUARIN sosa 2918 et de Françoise LE PENGUEN sosa 2919

À la 13ème génération:

Sosa 2915 - Marguerite MORICE pourrait être la fille de Alain MORICE sosa 5830 (Bignan 29 juillet 1574 - 15 mai 1655)...


baptême de Alain Morice

... et de Janne LE BRETON († Bignan 24 octobre 1645)


décès de Jeanne Le Breton

Sosa 2919 - Jan CARTRON est le fils de Cougan CARTRON et de Janne GUILLAUME
À la 14ème génération:

Sosa 5830 - Alain MORICE est le fils de Jean MORICE (Bignan 25 avril 1538)...


baptême de Jean Morice

... et de Françoise BELLEC (Bignan 28 avril 1544)


baptême de Françoise Bellec

Dont à Bignan:
- Françoise MORICE (21 août 1564)
- Jeanne MORICE (21 juin 1576 - 1er janvier 1629) qui épouse Charles MASSE
- Guillaume MORICE (juin 1569)
- Louise MORICE (22 juillet 1571)
- notre Alain MORICE en 1574
- Robert MORICE (4 août 1576)
- Vincente MORICE (11 juin 1582)

À la 15ème génération:

Sosa 11660 - Jean MORICE est le fils de Jean MORICE, également père d'un:
- Yves MORICE (Bignan janvier 1533)

Sosa 11661- Françoise BELLEC est la fille de Yves BELLEC et de Olive ANDRÉ qui ont dû naître vers 1520, sous le règne de François 1er; dont à Bignan:
- notre Françoise BELLEC en 1544
- Guillaume BELLEC (24 novembre 1548)
- Yves BELLEC (1er mai 1554)
*****
***
*

La famille CARIS: une plongée dans le temps!

J'en étais longtemps resté à un certain Jacques CARIS, Receveur des ports et hâvres d'Auray (port de Saint-Goustan) et Conseiller du Roy. Jusqu'à ce que je sois contacté par un lointain cousin, également descendant de Guigner CARIS, qui m'a dit avoir retrouvé dans le grenier d'une maison familiale, à Grand-Champ, un vieil arbre généalogique du 18ème siècle, remontant jusqu'en 1066 au Pays de Galles! Je cite notre cousin, qui a rédigé une très intéressante monographie sur sa famille:


l'arbre généalogique Caris réalisé au XVIIIème siècle
(cliquez pour une image plus grande)

Les Caris descendraient, peut-être, de
Robert CAREW baron of Montesford, ancienne et illustre famille noble du Pays de Galles. Ces gallois étaient proches de la couronne d'Angleterre. Le plus illustre, grand seigneur de la cour, Nicolas CAREW, eut son portrait peint par Holbein. Mais, bien que chevalier de la jarretière, en 1536, il fût décapité sur ordre de Henry VIII, à qui il avait cessé de plaire (ou qu'il avait trahi). La tradition orale familiale marque là un origine possible de la venue en Bretagne de l'un de ses neveux, Jean CARIS, né en 1507.


Nicolas Carew, par Holbein

    armoiries de Nicolas Carew

Notre cousin considère que la partie la plus ancienne de l'arbre, qui comporte de larges "trous", est fantaisiste et que la filiation Carew-Caris est loin d'être prouvée. Je le cite:

Indépendamment de la différence patronymique entre Carew et Caris, comparons l'arbre généalogique familial Caris avec celui des Carew. On s'aperçoit qu'il y a très peu de concordances. Seul un personnage figure sur les deux arbres: Nicholas. Mais on constate sur l'arbre anglais qu'il n'a eu que des sœurs et aucun frêre, et quatre filles et un seul fils, Francis, resté célibataire. Son père était Richard Carew sherrif of Surrey et non Wilhelin. Tout cela discrédite assez l'hypothèse de l'existence d'un frère ou d'un neveu fuyant en France.

Par ailleurs nous trouvons un Jean Caris, receveur des droits de la Ville de Nantes en 1498, donc avant le début du règne d'Henri VIII (en 1509) ainsi que divers Caris occupant des postes importants dans l'administration fiscale de Nantes au 16 et 17ème siècles. Il s'agit des Caris de Basse Loire dont le blason est "d'argent à la bande de gueules, chargée de 3 roses d'or, au chef d'azur", et qui ont été déboutés de leur prétention à la noblesse, en 1668. Toutefois, un armorial français du début du XXème siècle donne les armes de Caris de Montesfort (à rapprocher tout de même des Carew baron of Montedford
, ou encore, dans les ascendants de Nicolas Carew, un Nicholas Carew Lord of Moulsford); ces armes sont quasi identiques à celles des Caris de Basse Loire, mais les similitudes ne sont elles pas trop ténues pour y attacher quelque crédibilité?


à gauche les armoiries des Caris de Montesfort, à droite celles de Caris de Basse Loire

Enfin, sous la révolution, ils (nos ancêtres Caris) ne furent pas inquiétés comme
nobles, ni inscrits sur les listes de émigrés et leurs biens de furent pas confisqués, ni mis en vente, en tant que biens nationaux.

Tous ces faits et arguments constituent tout de même un fort faisceau de présomptions qui permet de douter sérieusement de la filiation anglaise de Caris. Néanmoins en généalogie ont peut, à tout instant, trouver de nouvelles données, une nouvelle piste à même de pouvoir modifier ce qui aparaissait avant comme certain.

C'est bien ce que nous pensons également. Faire descendre nos CARIS de Nicolas CAREW pose de trop gros problèmes de chronologie pour que cela soit crédible. La généalogie CAREW (une des grandes familles anglaises) est parfaitement connue et ne cadre pas avec ce que nous savons de la famille CARIS qui probablement, sur la base de mythiques traditions familiales, une certaine similitude de patronyme et la présence attestée à Châteaubriand) d'un Nicolas CAREW (qui s'est illustré un demi siècle plus tôt lors des combats qui opposèrent le roi de France aux bretons partisans de l'indépendance et à leurs alliés anglais), s'est purement et simplement attribuée les titres et armoiries des CAREW.

Récemment un généalogiste amateur a posté sur le site Généanet une filiation d'Arthur CARIS (sosa 23424) selon laquelle il serait le fils d'Edward CARIS († 1498), lui-même fils de Wihelin CAREW et de Anne PAULET. Ce Wihelin serait le fils de ce Nicolas CAREW cité ci-dessus et de Jeanne COURTENAY. Enfin Nicolas CAREW serait lui-même fils de Robert CAREW et de X de MOHAN. C'est effectivement ce qui figure dans l'arbre généalogique du XVIIIè siècle reproduit ci-dessus mais qui, à mon avis, ne constitue pas une source sérieuse.

À la 14ème génération:

À défaut de certitudes, nous avons tenté ensemble de vérifier au moins ce qui pouvait l'être, c'est à dire depuis le début de l'état-civil.

Or, par chance, les premiers CARIS pouvant être formellement identifiés vivaient à Châteaubriant, dont les actes de baptêmes remontent jusqu'à la fin du 15ème siècle. Ainsi, les premiers de nos ancêtres formellement identifiés sont Jean CARIS, sosa 11712,né le 12 mars 1507 à Châteaubriant, fils de Arthur CARIS sosa 23424 et de Jacquette CHAUVIN sosa 23425 et qui serait le neveu de Nicolas CAREW (même si cela est fort peu vraisemblable, ne serait-ce que du point de vue des dates. Voici le bel acte de naissance de Jean CARIS, en latin et fort difficile à lire (mais cela remonte tout de même au règne de Louis XII et de Anne de Bretagne). Les noms des parents y sont mentionnés.


Louis XII, roi de France


naissance de Jean Caris en 1507: notre plus ancien ancêtre authentifié à ce jour


Châteaubriant: église de Béré où a été baptisé Jean Caris

Du couple Arthur CARIS et Jacquette CHAUVIN nous connaissons comme enfants, à Châteaubriant:
- Jeanne CARIS (22 janvier 1497) épouse de Jean PIERRÈS dont elle a une:
• Perrine PIERRÈS (11 avril 1522). Elle épouse Thadée DUBLET dont elle a:
-- Jan DUBLET (1 mars 1544 - 1 juillet 1587)
- Mathurin CARIS (1499), épouse Françoise HUBERT, dont:
• Noël CARIS (15 mai 1547)
• Marie CARIS (19 septembre 1548)
- Guillaume CARIS (février 1505)
- notre Jean CARIS
-Arthur CARIS, né en 1580, qui épouse successivement Guyonne DUMÉ dont il a, à Châteaubriant:
• Jeanne CARIS (janvier1542)
• René CARIS (12 mars 1543)
• Jacquette CARIS (1 mai 1545)
puis en secondes noces Marguerite PASSART, dont il a :
• Jean CARIS (2 octobre 1547)
• Guyon CARIS (16 octobre 1548)


À la 13ème génération:

Sosa 11712 - Jean CARIS est mentionné comme Sénéchal de Saint-Jean-Brévelay en 1569 (autrement dit président de tribunal seigneurial car Saint-Jean-Brévelay n'est pas une sénéchaussée royale; à moins que résident à Saint-Jean-Brévelay il ne soit sénéchal à Auray, ce qui est probablement le cas. Nous constaterons en effet au fil des ans que les CARIS ont des liens à la fois à Châteaubriant et à Auray). S'agit-il d'une charge acquise, ou en a t-il hérité? nous n'en savons rien pour le moment. Il épousera Julienne ALLAIRE sosa 11713, née vers 1510 et décédée à Châteaubriant le 24 avril 1567, dont il aura, à Châteaubriant:
- Robert CARIS (14 août 1531)
- Perrine CARIS (Petronilla sur l'acte en latin - 30 juin 1532)
- Angelot CARIS (notre ancêtre, en mai 1534)


naissance de Angelot Caris
- Marie CARIS (15 août 1543)
- Mathieu CARIS (décédé à Châteaubriant le 23 mars 1606) qui épousera Jeanne MARTIN de la Hauteville (décédée à Châteaubriand le 26 avril 1599. Il apparaît sur son acte de décès (ainsi que sur l'arbre du 18ème siècle) sous le nom de Marc CARIS, Sieur de la Hauteville. Il sera père, à Châteaubriant, de:
• Jeanne CARIS (8 septembre 1561 - décédée en 1575)
• Guyon CARIS (20 février 1562)
• Mathieu CARIS (23 mai 1565), épouse Maturine GUIDOUART, dont
-- René CARIS (1593) qui épouse Anne du BRION, dont à Châteaubriant:
--- Henry CARIS (14 aôut 1639)
--- Pierre CARIS (1646)
• Pierre CARIS (7 février 1568)  épouse Marie LE DUC (décédée à Châteaubriant le 25 mars 1616), dont à Châteaubriant:
-- Perrine CARIS (5 octobre 1597 - 25 mars 1618)
-- Renée CARIS (1600)
-- Mathieu CARIS (1604)
-- Hélaine CARIS (29 septembre 1606)
-- Marie CARIS (9 avril, 1609 - 22 mars 1624)
-- Catherine CARIS (1610 - 1616)
-- Louise CARIS (13 octobre 1613)
• Guillemette CARIS (23 février 1574 - 5 novembre 1647) épouse François BOURDON
• Jeanne CARIS (17 juillet 1575)
• André CARIS (8 février 1581) épouse Louise DAGUIN (25 mars 1587 - 29 juillet 1626 - fille de Jehan DAGUIN décédé 24 avril 1620 et de Marguerite JOUBLET. Ils auront:
-- Jean CARIS (11 septembre 1612)
-- Claude CARIS (1613 - 12 mars 1648)
-- Estienne (?) CARIS (17 mai 1615)
-- Marguerite CARIS (17 mai 1616)
-- Ambroise CARIS (3 avril 1617)
-- Catherine CARIS (1619)
-- Michelle CARIS (14 mai 1620)
-- Hélène CARIS (20 juin 1621)
• Jacques CARIS (2 juillet 1582)

Julienne ALLAIRE
décède le 24 avril 1567 à Châteaubriant.


décès de Julienne Allaire

À la 12ème génération:

Sosa 5856 - Angelot CARIS épousera Jeanne LE MAISTRE sosa 5857. Ils furent les parents, à Châteaubriant, de:
- Jean CARIS (23 septembre 1561)
- Julienne CARIS (10 septembre 1566)
- Jacques CARIS (7 avril 1569 - décédé en 1649 d'après l'ancien arbre généalogique), notre ancêtre, Receveur des Ports et Hâvres d'Auray (port de Saint-Goustan) et Conseiller du Roy. A t-il hérité de cette charge de ce Jean CARIS cité plus haut, contrôleur à Nantes?


naissance de Jacques Caris

- Jean CARIS (19 octobre 1572 - 6 février1613), qui épouse Marguerite LE CAPITAINE et sera le père de:
• Élisabeth CARIS
- Charlotte CARIS (décédée à Châteaubriant le 26 juin 1631) qui épouse François AUBIN, dont:
• Julienne AUBIN (Châteaubriant 28 août 1596)
- Guy CARIS, qui épouse Nicole GANDORIN, dont:
• Angelot CARIS (1595)
• Michelle CARIS (1599)
• Pierre CARIS

Jeanne LE MAISTRE décède le 25 juin 1584 à Châteaubriant. Ce couple est le derrnier des CARIS que l'on trouve à Châteaubriant.


décès de Jeanne Le Maistre


À la 11ème génération:

Sosa 2928 - Jacques CARIS était donc receveur des ports et hâvres d'Auray; autrement dit, c'était un employé de la "ferme de ports et hâvres" dont le rôle était de percevoir les taxes portuaires. Il a également en charge le contrôle de l'export des grains, soumis à des quotas précis et, pour cela, dispose de poids et de balances et veille, avec un personnel de quelques personnes, à la garde des 5 magasins du port de Saint-Goustan.


Auray: port de Saint-Goustan actuellement

Qu'est-ce qui avait conduit Jacques CARIS de Châteaubriant à Auray? Probablement les Caris de Châteaubriant avaient des attaches familiales dans cette cité où les Caris sont assez nombreux à cette époque. Tous ne jouissent pas de notoriété mais j'ai relevé entre autres, parmi les gens fréquentant la bonne société d'Auray, les deux frères (ou cousins: ils sont respectivement parrain des enfants de l'autre) Pierre CARIS, époux de Françoise GOURDON, dont:
-Pierre CARIS le 1er mars 1621 (paroisse St Gildas)
et Vincent CARIS époux de Louise ROUILLARD, dont:
- Jeanne CARIS (1er janvier 1619)
- Pierre CARIS (26 avril 1626)
- Gilles CARIS (7 juin 1629)
- Anthoine CARIS (8 mai 1633)

Également Jacques CARIS, époux de Olive PITAULT, dont:
- Jacques CARIS qui épouse Jeanne LAHOULLE le 19 mai 1618 à Auray, dont:
• Yvon CARIS (4 janvier 1645)
- Thomasse CARIS (10 janvier 1620)
- Marguerite CARIS (15 mai 1621)

Et aussi:
Maître Jacques CARIS, négociant en "ardoizes", qui épouse Julienne LE BOUGNAULT le 26 février 1623 à Auray - Saint Gildas, dont:
- Jacquette CARIS (2 février 1625)
- Yvon CARIS (20 juillet 1627)
- Henriette CARIS (29 mai 1630)
- Jacquette CARIS (23 mai 1632)
- Pierre CARIS (13 septembre 1633)
- Janne CARIS (12 avril 1635)
- François CARIS (12 juin 1636)

C'est probablement ce même Jacques CARIS que l'on retrouve comme témoin aux mariages de:
- François CARIS et N. FARIN (28 mai 1632)
- Ollivier CARIS et Janne LE GLOANER (20 mai 1628), marié en premières noces avec Isabeau MARC, dont à St-Gildas:
• Jan CARIS (28 janvier 1615)
• Olive CARIS (13 septembre 1618)
• Sébastien CARIS (10 décembre 1620
• Julienne CARIS (16 février 1626)
- Suzanne CARIS et N. MAHON (9 novembre 1624)

Et d'autres encore, mariés à Auray St Gildas:
- Janne CARIS et Vincent Josset (mariés en 1639)
- Guillemette CARIS et Noël BRIAND (mariés 1627)
- Bertrande CARIS et Laurent LE BAGOURD (mariés 1627)
- Catherine CARIS et Anthoine TOUAL (mariés 1630)
- Julienne CARIS et Julein PIGNONE (mariés 1635)
- Marie CARIS et Julien CAILLOSSE
Les actes ne mentionnnant pas les parents, il n'est pas possible de les re-situer dans un ensemble familial.

- Jacques CARIS épousera Nicole JOUNOT (aussi écrit JOUANNO sur certains actes) sosa 2929, en 1615 (toujours d'après l'ancien arbre généalogique). Nous leur connaissons 5 enfants, nés à Auray, paroisse Saint-Gildas:
- Jacques CARIS (12 septembre 1627) - Le père avait déjà 58 ans! on ignore s'il a eu des enfants avant et si Nicole est sa première épouse.
- Estienne CARIS (9 janvier 1629)
- Perrine CARIS (2 juillet 1630)
- Nicolle CARIS (10 février 1632)
- Julienne CARIS (10 novembre 1633 - 2 février 1658)
Il ne semble pas avoir été à Auray avant 1627, ni après 1633: son nom n'apparaît nulle part dans les actes des deux paroisses de la ville, non plus que sa belle signature, aisément identifiable.


L'ancien acte généalogique lui attribue encore 3 autres enfants, dont je n'ai pu retrouver les actes de baptême:

- Notre Pierre CARIS (1636 - 8 février 1686 à Pluvigner), Notaire royal héréditaire de la Cour et Sénéchaussée d'Auray par lettre donnée à Fontainebleau le 30 août 1683 (archives nationales: VI 31 plaquette 199 pièce 379, en succession de Maître Anthoine Le Métayer, probablement son beau-frère. Il avait alors déjà 47 ans.
- Jeanne CARIS
- Jean CARIS qui épouse Gilette JOLY du PORRE, dont:
• Jean CARIS
• Marguerite CARIS
• Julienne CARIS


la lettre de provision
Voici la transcription de cette lettre de provision, très difficile à déchiffrer par un non spécialiste

Louis par la grace de Dieu Roy de France et de Navarre
 a tous ceux qui ces presentes lettres verront salut. Comme don de gloire auguste etc.
 marques de nostre souveraineté, etc. de pourvoir a tous les offices tant de justice que
 de finance de nostre royaume, aussy avons nous tousiours pour soin paisible
 d'empescher qu'il n'en soit exercé aucun sans nos lettres de provision et ayant esté
 informé que plusieurs noteres royaux de nostre province de Bretagne exercent
 sur simple matriculle nous avons par les arrests de nostre Conseil des XXX janvier
 dernier XXV febvrier et XXe may dernier ordonné qu'ils prendroient tous des lettres
de provision de leursd. offices dans le temps porté par yceux a peine de faux,
 et voullans que lesd. arrests soient executes, scavoir faisons que sur le rapport qu'il
 nous a esté fait de la personne de nostre amé Me Pierre Caris
 par ses suffisantes capacité prudhommie et experience au fait de pratique
pour ces causes et autres a ce nous mouvant luy avons donné et octroyé
donnons et octroyons par ces presentes lettres des offices de noteres royaux
hereditaire en la cour et senechaussee d'Auray,
resident en lad. ville, en l'exercice duquel il a esté receu
 par simple matricule au lieu et place de de Me Anthoine Lemettayer
 dernier paisible possesseur dud. office par sentence du XIXe
juillet XVIC quatrevings trois cy attachee soubz le contre seel de notre chancellerie
 avec joignant dud. arrest du 20 may dernier et les quittances de la
taxe par luy payee es mains du commis du sieur Harouin
 tresorier des estats de nostred. province en lad. senechaussee, du contrat desd. estats
 du VIIIe janvier 1674 ratiffié par nos lettres patentes du 30 mars
 suivant registrees en la chambre des comptes, pour jouir et user dud.
 office et du benefice porté par nos declaracions des mois de mars et
 et novembre 1672 dud. contract desd. estats et arrests de nostred. conseil
 en deffendant, pour led. office avoir tenir et doresenavant
 exercer et jouir et user  hereditairement par led. Caris
 ses hoirs successeurs et ayant cause aux honneurs pouvoirs
 fonctions droits fruits proffits revenus et emolluments y appartenans
 tels et semblables comme en a cy devant jouy ou deust jouir. Sy
 donnons en mandement au senechal d'Auray et gens tenans
le siege royal aud. lieu, que leur estant apparu de bonne vie,
 moeurs, a age requis par nos ordonnances, conversation et religion
 catholique apostolique et romaine dud. Caris, et de luy
prins le serment en tel cas recquis et accoustumé ils fassent
registrer les presentes, jouir et user led. Caris dudit
 office aux honneurs pouvoirs fonctions droits fruits proffits
revenus et esmolluments susd. plainement paisiblement et hereditairement
cesser et faisant cessant et faisant cesser tous troubles et
empeschements au contraire. Car tel est nostre plaisir en
tesmoin de quoy nous avons fait mettre nostre seel a cesd. presentes.
 Donné a Fontainebleau le trentiesme jour d'aoust
l'an de grace XVI C quatrevingts trois et de nostre regne le quarantiesme
signé Mignon scellé et au dos est escrit je certiffie avoir
 dressé les lettres de provision de l'autre part escrit de la main de
Jacques Vablin , mon commis signé Mignon

Il est probable que Jacques CARIS, devenu vieux, se soit retiré avec son épouse dans une propriété des environs, peut-être à Pluvigner, dont les actes de cette époque ont disparu.

À la 10ème génération:

Sosa 1464 - Pierre CARIS (1636 - 1686) Notaire royal héréditaire de la Cour et Sénéchaussée d'Auray, a épousé Thérèse LE MÉTAYER sosa 1465 (28 novembre 1640 - décédée en 1703 à Grand-Champ).


naissance de Thérèse Le Métayer


À la 11ème génération:

La famille LE MÉTAYER, d'origine noble, est une des familles importantes d'Auray, une de celles dont chaque acte d'état-civil est généralement suivi d'une bonne page de signatures.

Sosa 1465 - Thérèse LE MÉTAYER est fille de Grégoire LE MÉTAYER, sosa 2930, Sieur de Launay, Lesnohan et Kermoello, notaire et de Marie LE MEIGNEN sosa 2931 (autre famille en vue à Auray).

Ils ont été parents, en la paroisse de Saint-Goustan, de:
- Pierre LE MÉTAYER (2 août 1622)
- Marie LE MÉTAYER (3 février 1626)
- Yves LE MÉTAYER, escuyer, Sieur de Lesnohan (un noble certifié, par conséquent - 26 février 1627) époux de Janne GEFFROY le 16 juin 1664 à Auray -St Goustan, dont:
• Suzanne LE MÉTAYER (7 septembre 1665 - 19 juin 1671)
• Janne LE MÉTAYER (26 septembre 1666)
• Pierre LE MÉTAYER (10 juillet 1668)
- Anne LE MÉTAYER (10 mars 1628)
- Jeanne LE MÉTAYER (8 juin 1629)
- Anthoine LE MÉTAYER, Sieur de Launay, notaire, (12 mai 1630) époux de Marguerite LE BOULHIC (d'après l'arbre du 18ème siècle) dont:
• Jean LE MÉTAYER
• Jacquette LE MÉTAYER
Il a également été marié à Françoise LE PORTZ, dont, à Auray - St Gildas:
• Marie LE MÉTAYER (6 janvier 1658 - 19 décembre 1706)
• Marguerite LE MÉTAYER (22 décembre 1659)
• Avoye LE MÉTAYER (17 janvier 1661)
• Joseph-Nicolas LE MÉTAYER (13 mars 1662)
• Jeanne LE MÉTAYER (29 avril 1664)
• Louis LE MÉTAYER (14 septembre 1665)
• Françoise LE MÉTAYER (28 septembre 1666)
• Augustine-Pétronille LE MÉTAYER (12 avril 1668)
• Éléonore LE MÉTAYER (28 mars 1671)
• Joachim-Alexis LE MÉTAYER (10 août 1672)
- Nicolle LE MÉTAYER (30 novembre 1632)
- Grégoire LE MÉTAYER (23 mars 1634)
- Renée LE MÉTAYER (8 septembre 1635)
- Paul LE MÉTAYER (28 décembre 1636)
- notre Thérèse LE MÉTAYER (28 novembre 1640)

En secondes noces, Grégoire LE MÉTAYER épousera Perrine LE MOINE, dont il aura, à Moustoir-Remungol:
- François LE MÉTAYER (20 février 1650)


décès de Thérèse Le Métayer


À la 12ème génération:

Un site très complet (mais pas toujours facilement accessible) sur la noblesse bretonne, nous apprend que Grégoire LE MÉTAYER est le fils de Jean LE MÉTAYER sosa 5860, Sieur du Launay (vers 1525 - 1620) et de Marie AUDREN sosa 5861 (décédée en 1603). Ce couple est également parent, à Auray, de:
• Jeanne LE MÉTAYER (vers 1575)
• Yves le MÉTAYER, Sieur de Launay, de Saint Laurent et du Requin (30 juin 1585) qui épouse  Michelle CADO le 12janvier 1585, dont:
-- un enfant anonyme (16 novembre 1620)
-- Jean LE MÉTAYER (24 février 1622)
-- Marie LE MÉTAYER (19 avril 1624)
-- Jacques LE MÉTAYER (7 août 1626)
-- Thérèse LE MÉTAYER (6 septembre 1630)
-- Jacquette LE MÉTAYER (14 mai 1633)
-- Jacques LE MÉTAYER (20 juillet 1634)
•notre Grégoire LE MÉTAYER
• Marguerite LE MÉTAYER épouse de Pierre COLOMBEL

En secondes noces, Jean LE MÉTAYER épousera Marguerite LE FLO dont à Auray:
- Jean LE MÉTAYER (11 octobre 1608)
- Jean LE MÉTAYER (25 mars 1610)
- Françoise LE MÉTAYER (14 août 1611)


À la 13ème génération:

Sosa 5860 - Jean LE MÉTAYER est le fils de Eonnet LE MÉTAYER sosa 11720, Sieur de Launay (né en 1490) et de Eustache de la BOUXIÈRE sosa 11721 (née en 1485). Ils se sont mariés vers 1495 et ont également eu:
- Jean LE MÉTAYER Sieur de la Ville Caro (vers 1520) qui épouse Jeanne CHEVALIER, dont:
• Abel LE MÉTAYER (décédé à Muzillac le 10 octobre 1609), époux de Jeanne BRIAND, dont à Muzillac:
-- Grégoire LE MÉTAYER Sieur du Verger (12 janvier 1582), qui épouse Yvorée LE PENNEC, dont, à Vannes - St Pierre
--- Robert LE MÉTAYER (29 juillet 1607)
--- Michel LE MÉTAYER (22 février 1610)
--- Guillaume LE MÉTAYER (12 septembre 1611)
• Guillemette LE MÉTAYER


blason de la famille de la Bouexière

À la 14ème génération:

Sosa 11720 - Enfin, Eonnet LE MÉTAYER est le fils de Guillaume LE MÉTAYER sosa 23440, Sieur de la Ville-Guénéac (actuellement Guesniac en Mohon) et de Jacquette BERTIER ou BERTHIER sosa 23441 . Ce couple a du naître aux alentours de 1460.


manoir de Guesniac en Mohon, berceau de la famille Le Métayer

Ils seraient parents de:
• notre Eonnet LE MÉTAYER
• René LE MÉTAYER
• Jean LE MÉTAYER, dit "l'aîné" qui épouse Marguerite GUYOMAR; dont:
-- Guillaume LE MÉTAYER sieur du Moustoir, qui épouse Guillemette LE FLO
-- Yvonne LE MÉTAYER qui épouse Michel HIGNON
-- Catherine LE MÉTAYER qui épouse Louis TERRIEN
puis avec Jeanne PICHONNET, à Mohon:
-- René LE MÉTAYER qui épouse Marie de KERGUIRIS; dont:
* Jean LE MÉTAYER sieur de Keriaval qui épouse Mi chelle LE TRÉPEZEC; dont à Auray, Saint-Gildas:
** Louis LE MÉTAYER (24 mai 1605 - 11 juin 1609)
** Pierre LE MÉTAYER (13 septembre 1607)
** Jeanne LE MÉTAYER (17 janvier 1610)
** Jacques LE MÉTAYER sieur de Laimer (8 septembre 1611 - 24 avril 1672) qui épouse Marie JAGU le 10 juillet 1633 à Auray, la Madeleine; dont:
*** écuyer Henri LE MÉTAYER sieur de Kerdroguen (18 septembre 1633 - 24 octobre 1700) qu épouse Vincente de KERMADEC (1642)
puis en secondes noces Jacquette de KERMADEC (1622 - 1704)
** Marguerite LE MÉTAYER
* Suzanne LE MÉTAYER
• Jean LE MÉTAYER, sieur du Bosc, époux de Catherine BOSSUEL, dont à la Trinité-Porhoët:
-- Roberde LE MÉTAYER (21 juin 1562)
-- Jean LE MÉTAYER (24 mars 1565)
-- Isabeau LE MÉTAYER (17 juillet 1569)
-- Julienne LE MÉTAYER (20 janvier 1572
- Allenette LE MÉTAYER (15 janvier 1573)
-- Jacquette LE MÉTAYER (6 avril 1574)
-- Jean LE MÉTAYER (26 juin 1575)
puis avec Jeanne LABBÉ
- Jeanne LE MÉTAYER (17 mai 1579)
En secondes noces, Guillaume LE MÉTAYER épouse Catherine MACEO; dont
• Olivier LE MÉTAYER, sieur de la Ville-Guénéac qui épouse Guillemette GUILLOTIN; dont:
-- François LE MÉTAYER qui épouse Olive LE BAUD

Le Bulletin de l’Association Bretonne (Archéologie et Agriculture), 1933, t. 44, p. 153-165 donne la transcription de l'acte de réformation du 19 juillet 1669 reconnaissant comme autentique la noblesse de la famille LE METAYER ainsi que leurs armoiries. Vous pouvez le télécharger sous ce lien. Ce très long acte montre le grand soin que prenaient les magistrats chargés de rassembler les preuves de noblesse lorsqu'ils en étaient requis.


armoiries de la famille Le Métayer
« d’argent à pin de sinople arraché et chargé de pommes d’or, à une merlette de sable »

À la 15ème génération:

Sosa 23440 - Guillaume LE MÉTAYER est le fils de Alain LE MÉTAYER sosa 46880 et de Marguerite LE BORGNE de KERUZORET sosa 46881 qui est mentionnée comme Dame d'honneur de la cour du Duc Pierre II de Bretagne (1418 - 1745)


tombeau de Pierre II et Françoise d'Amboise


Plouvorn, une lucarne du château de Keruzoret


À la 16ème génération:

Sosa 46880 - Alain LE MÉTAYER est le fils de Jacques LE MÉTAYER sosa 93760


À la 17ème génération:

Sosa 93760 - Jacques LE MÉTAYER est le fils de Pierre LE MÉTAYER sosa 187720, cité comme Écuyer de Jean Ier Comte de Rohan (1324- 1396)



* * * * *
* * *
*

Mais revenons au CARIS.

À la 10ème génération (suite):

Sosa 1464 - En se basant sur les registres paroissiaux de Pluvigner à l'époque de la naissance des enfants de Pierre CARIS et de Thérèse LE MÉTAYER qui se résument à un liste chronologique des baptêmes) et en les comparant à l'ancien arbre généalogique familial, on trouve:

- Guillaume CARIS ( décembre 1657 - 21 avril 1708 à Languidic), Notaire et Procureur d'offices, puis greffier à la Cour Royale d'Auray en 1701. Il épouse à Languidic  Annne DUCLOS, dont il aura, à Languidic:
• François CARIS (Pluvigner 1679), Greffier à la Cour Royale d'auray en 1706, épouse Jeanne PERO en 1703
• Jean Guillaume CARIS (Languidic: 12 septembre 1681 - 14 janvier 1725), Arpenteur Royal, sénéchal des juridictions de la Vigne Spinefort en 1718. Il épouse Guillemette LE MANCQ le 19 mai 1704 à Languidic, dont:
-- Pierre CARIS (15 mars - 17 mars 1705)
-- Joseph-Arthur CARIS (13 avril 1707)
-- Marie-Mathurine CARIS (8 septembre 1709)
-- Jean CARIS de KEROTONNEC (28 mars 1711 - vers 1749) qui épouse Anne du FORESTO le 8 octobre 1737; dont:
* Joseph Jacques CARIS (14 juillet 1738)
* Jean Marc CARIS de KEROTONNEC (9 décembre 1739 - 29 juillet 1788) qui épouse Jeanne Joseph GUILLAS (1751 - 1793) le 1er septembre 1722; dont:
** Jeanne Perrine CARIS (1773 - 18 décembre 1854)
** Jean Joseph CARIS (Auray 7 avril 1776 - la Martrinique 213 juin 1803) enseigne de vaisseau
** Jean Marie CARIS (22 mars 1777)
** Louis Marie Augustin CARIS (29 août 1778 - 7 ai 1831) qui épouse Anne Cécile  COLLET (vers 1780 - 1803)
** Joseph Marie CARIS (6 décembre 1779) qui épouse Jeanne Marie SÉGAUD (1785) le 15 avril 1808
** un garçon anonyme le 30 décembre 1780 à Auray
• Pierre CARIS (5 janvier 1685)
• Marie-Catherine CARIS (15 août - 15 août 1686)
• Joseph CARIS (21 avril 1688)
• Prudence CARIS (24 novembre 1689 - 15 janvier 1696)
• Jacques CARIS (1 juillet 1691)
• Jean-Guillaume CARIS (28 juillet 1694)
... puis en secondes noces Gabrielle LE SANNEUR; dont:
• Jean CARIS
- Jean-Caris (mars 1659)
- Pierre CARIS (septembre 1661)
- Guignier CARIS sosa 732 (1663 - 1739) Procureur fiscal de la Chenaye (juridiction dépendant de la baronnie de Sérent et sise à Bignan au château de Beaulieu, ancienne seigneurie appartenant à la famille de Lanvaux, qui y avait droit de justice)


Bignan: château de Beaulieu (il ne subsiste probablement pas grand chose des bâtiments du début du 18è siècle)
- Marc CARIS (avril 1664)
- Jacques CARIS (Pluvigner 31 mai 1665 - Auray 20 juillet 1702), Procureur de la Cour Royale d'Auray. Il est signalé habitant Rennes en 1691. Il épouse Marguerite BIAS le 7 octobre 1692 à Auray; dont à Auray, Saint-Gildas:
• Louis Jacques CARIS, sous-diacre en 1716)
• Françoise CARIS (19 janvier 1696 - 15 mars 1704)
• Marie Jeanne CARIS (17 octobre 1697)
• Joséphine Françoise CARIS (18 avril 1699 - 1739) qui épouse René Alexis THOMAS de KERAVEL (1669) le 29 juin 1724 à Vannes; dont:
-- Marie Françoise THOMAS de KERAVEL
• Julien CARIS (11 août 1700)
• Marie Anne CARIS (12 mars 1702)


acte désignant Jacques Caris comme procureur de la sénéchaussée d'Auray
et sa transcription ci-dessous

Louis par la grâce de Dieu Roy de France et de Navarre
A tous ceux qui les présentes verront salut. Sçavoir faisons que sur
Le bon et louable rapport qui nous a esté fait de la
Personne de Mre Anne (ou Aimé) Jacques Caris ( ) sur
leur (ou ses) suffisance, capacité, prudhommie à exprimer au fait de
prattique Pour ces causes nous lui avons donné
et octroyé donnons et octroyons par ces présentes l’offfice
héréditaire de procureur postulant en la séneschaussée et siège
royal d’Auray que tenait et exerçait Jean François du Quillenec
dernier possesseur, lequel en conséquence de la taxe par luy payée
pour jouir de l’hérédité dudit office conformément à notre édit du
mois de juillet 1690 en aurait volontairement disposé en nos
mains en faveur dudit Caris par acte cy avec les autres
pièces qui concernent ledit office attaché sous le contreseil de
ma chancellerie Pour l’avoir ? servir et doresnavant exercer
en jouir et user héréditairement par ledit Caris aux honneurs
authorites privilleges pouvoirs fonctions droits fruits profits
revenus et esmoluments y appartenances tels ( ?) semblables et
tout ainsy qu’en a bien joui ou deu (dû ?) en jouir ledit Du Quillenec
Pourvu toutesfois que ledit (Caris) ayt l’aage de vingt cinq
Ans accomplis suivant son extrait baptistaire du 31
May 1665 deslivré et signé par la curé de la
parroisse de Pluvigné le onze juin 16c. quatre vingt six
et qu’il ayt demeuré dans les estudes des procureurs le
temps porté par les règlements ainsy qu’il nous est apparu
par le certifficat du procureur postulant en ladite cour de
Parlement de Bretagne du quinze du présent mois et an, aussi
Cy, avec ledit extrait baptistaire attaché ledit contreseil à
Peyne de ( ) dudit office, nullité des présentes et de sa reception,
S’y donnait les mandements au seneschal
D’Auray ou son lieutenant ( ) le siège royal dudit Auray
Qui leur est aussi ? apparu de bonne vye mœurs aage susdit de
Vingt cinq ans accomplis connaissant la religion cataholique
apostolique et romaine dudit Caris. Lesdits luy prier (incertain) le serment
accoustumé Ils le reçoivent mettent et instituent de par n(otre ---)
en possession dudit office, l’en faisant jouir à ses
honneurs authorités prérogatives pouvoirs fonctions
fruits et proffits revenus et esmoluments susdits plainement
paisiblement et héréditairement ( ) faisant
cesser tous troubles et empeschements au contraire
Car tel est notre dit (ou notre bon ?) plaisir. En tesmoing de quoy
Nous avons fait mettre notre seil à ces présentes. Donn—
Paris le vingt sixième jour d’avril de l’an de grâce 16c. quatre vingt treize

- Pierre CARIS (août 1668), prieur des Grands Carmes en 1700


la plaque professionnelle des Caris, miraculeusement conservée au fond d'un grenier


À la 9ème génération:

Sosa 732 - Guignier CARIS, Procureur fiscal de la Chenaye est donc président du tribunal seigneurial des vicomtes de Bignan. (J'ai trouvé dans un acte de baptême la mention comme parrain d'un Guignier CARIS, Sénéchal de Bignan; il s'agit de la même personne la Chesnaye, également dite Beaulieu, étant en Bignan). Son prénom, qui est assez rare, nous indique ses origines: il vient de Pluvignier (en breton la paroisse de Guigner) dont Saint-Guignier, un saint breton, est le saint patron.
Il épouse Thérèse LE TURNIER (vers 1662 - Grand-Champ 25 mars 1697) le 27 juillet 1685 à Grand-Champ;


mariage de Guigner Caris et Thérèse Le Métayer

dont, à Grand-Champ:

-  François CARIS qui est lui aussi un magistrat d'un juridiction seigneuriale, sise au château de Largouët, dont les ruines imposantes sont actuellement plus connues sous le nom de "tours d'Elven". Mais il exerçait sa charge à Grand-Champ. Il épouse Perrine Thomase de SAINT-PERN, le 8 février 1710 à Grand-Champ. C'est un beau mariage. Elle est la fille d'Écuyer Sébastien de SAINT-PERN (noble authentique par conséquent, dont la famille est apparentée à toute la noblesse bretonne et remonte aux rois de France) et de Jeanne ROULLEAU.



mariage de François Caris et Perrine-Thomasse de Saint-Pern

Cet acte, transcription de l'original qui ne nous est pas parvenu (ce qui explique l'absence de signatures) nous montre que la mariée est parente de tout ce qui compte à Grand-Champ et, en particulier des familles LE THIES et LE DRÉAU, sur lesquelles nous reviendrons. Ils auront 6 enfants:

• Sébastien-Olivier CARIS (27 octobre 1710) qui épouse Brigitte LE PALUD (7 décembre 1705 - 8 octobre 1781 à Locmaria-Grand-Champ) dont à Grand-Champ:
--Yvonne CARIS (4 août 1737)
-- Guillaume CARIS (1 août 1739)
-- Marie CARIS (vers 1742) qui épouse Jean MARC le 12 février 1736 à Grand-Champ. Dont:
--- Alexis MARC (24 avril 1763)
--- Perrine MARC (2 mai 1765)
--- Anne MARC (9 juin 1767)
--- Nicolas MARC (5 janvier 1770 - 7 mars 1821) qui épouse Anne CORLOBÉ le 10 février 1801
--- Marie MARC (29 mars 1772 qui épouse Jacques TURPIN
--- Mathurine MARC (20 septembre 1774)
--- Jeanne MARC (9 mai 1777)
--- Julienne MARC (23 novembre 1780)
--- Jean-Baptiste MARC (7 - 28 juin 1784)
--- Jean MARC
-- Guillemette CARIS (8 juillet 1742)
-- Pierre CARIS (11 mars 1745 - 16 janvier 1746)
-- Jean CARIS (30 avril - 2 mai 1748)
• Madeleine CARIS (30 avril 1712 - 11 mai 1754) qui épouse Yves LE DRÉAU, Notaire de Largouët, procureur fiscal de la Chesnaye (11 mai 1703 - 28 janvier 1775), fils de Yves LE DREAU et de Françoise LE THIEIS (24 novembre 1671), elle-même fille de René LE THIEIS, notaire de la Chenaye, (vers 1642 - 3 mars 1718 à Grand-Champ) et de Yvonne LE GUENNEC. Dont:
-- Magdeleine LE DRÉAU (6 mars - 6 avril 1742)
-- Pierre-Joseph LE DRÉAU (3 - 10 avril 1745)
-- Perrine LE DRÉAU (13 - 27 juin 1746)
-- Marie-Perrine LE DREAU (8 mars 1748) qui épouse Yacinthe-Nicolas-Joseph LE HARDY le 24 novembre 1767
• Jacquette CARIS (23 décembre 1714)
• Charles-Pierre CARIS, sieur du Boterff (11 février 1717 - 1 mars 1780) qui épouse Guillemette-Julienne LUCAS le 7 août 1742 à Grand-Champ. Dont:
-- Joseph-Charles CARIS (29 décembre 1742)
-- Jacquette-Perrine CARIS (28 janvier 1744 - 22 octobre 1748)
-- François-Marie-Guillaume CARIS (10 mars - 30 juillet 1746)
-- Yvonne CARIS (4 mars 1747 - 5 décembre 1747)
-- Marie-Madeleine CARIS (24 septembre 1748 - 24 septembre 1758)
-- Perrine CARIS (19 octobre 1749)
-- Pétronille CARIS (vers 1750 - 25 mars 1757)
-- Marie CARIS (15 février 1751)
-- Joseph-Charles CARIS (29 - 30 décembre 1752)
-- François-Marie CARIS (14 janvier 1753 - 22 décembre 1758)
-- Marguerite-Guillemette CARIS (13 mars 1754 - 21 mars 1754)
-- Pierre-François CARIS (13 mars 1755 - 18 décembre 1835) qui épouse Marie-Guillemette LEMERCIER (1 janvier 1766 - 8 mars 1851) le 18 janvier 1780( elle n'a que 14 ans; cela lui laissera le temps de faire 16 enfants!), fille de Jean-François LEMERCIER (9 août 1737 - 11août 1779) et de Marie-Joseph-Perrine CARIS (7 février 1742 - 7 mai 1788), elle-même fille de Joseph-Joachim CARIS (fils de Guigner) et de Marie-Anne LE VILLAN; on reste en famille... Dont:
--- Marie-Jeanne-Perrine CARIS (2 février 1785 - 23 février 1862)
--- N CARIS (4 mars 1787)
--- François-Marie-CARIS (18 avril 1787 - 3 mars 1789)
--- Perrine CARIS (20 mai 1789 - 25 mars 1875)
--- Vincent-Marie CARIS (5 août 1791 - 22 janvier 1865)
--- Anne-Françoise CARIS (22 août 1793)
--- Yves-Marie CARIS (26 septembre 1794)
--- Thérèse CARIS (9 mars 1797 - 1849)
--- Benjamin-Marie CARIS (28 novembre 1797)
--- Rose CARIS (10 juin 1799 - 22 octobre 1883)
--- Marie-Reine CARIS (14 juin 1801 - 6 mars 1887)
--- Prudent-Guillaume CARIS (10 août 1803 - 22 avril 1809)
--- Ange-Marie-Constant CARIS (8 février 1805 - 18 janvier 1865)
--- Fortuné-Joachim-Marie CARIS (16 août 1806 - 1 janvier 1883)
--- Victoire-Anne-Marie CARIS (29 mars 1808 - 7 janvier 1858)
--- Jean-Marie-Prudent CARIS (1 février 1812 - 1 janvier 1813)
• Yvonne CARIS (17 juin 1719)
• François-Augustin CARIS (18 août 1722 - 9 octobre 1729)
• Catherine CARIS (1725 - 29 mars 1731)
• Charles CARIS

Devenu veuf, François CARIS épousera Guillemette-Julienne LUCAS en 1742. Je ne leur connais pas d'enfants.

- Anne CARIS (mai 1686) qui épouse Guillaume TANGUY (1675 - 1749) le 4 février 1709; dont:
• Guineeaume TANGUY
- René CARIS (10 mai 1687)
- Marie Madeleine CARIS (18 novembre 1689)
- Marguerite CARIS (1693 - 10 mai 1708)
- Jacques CARIS (Grand-Champ, Locmaria 2 août 1695 - 30 octobre 1699)
- Marie CARIS (Grand-Champ, Locmaria 7 mars 1697 - 14 octobre 1699)
- Jacquette CARIS qui épouse François-Thomas MARZAN le 15 novembre 1718 à Grand-Champ. Dont à Grand-Champ:
• Marie-Thérèse MARZAN (13 septembre 1719) qui épouse François NOBLET le 3 mai 1740 à Grand-Champ dont:
-- Marie-Joseph-Alexis NOBLET (1744)
-- N NOBLET
• Pierre MARZAN (13 mars 1723 - 25 octobre 1726)
• Yvonne MARZAN (11 - 17 novembre 1730)
• Anne-Jacquette MARZAN (10 avril 1732)

Resté veuf, de Thérèse LE TURNIER en 1697, Guignier CARIS se remarie alors avec Anne LE THIEIS sosa 733 (1669 - 1731) le 14 février 1703 à Grand-Champ, trève de Locmaria
Dont à Grand-Champ:
- Perrine CARIS (18 janvier 1704)
- Yvonne CARIS (12 octobre 1705) qui épouse Pierre Guillaume LE THIEIS (1705 - 1752) le 19 février 1732 à Grand-Champ; dont à Grand-Champ:
• Guillaume Pierre LE THIEIS (15 août 1733
• Joseph LE THIEIS (22 septembre 1734)
• Thérèse Jeanne Perrine LE THIEIS (30 octobre 1735)
• Jean Marie LE THIEIS (13 - 15 novembre 1736)
• François LE THIEIS (28 avril 1738)
• Catherine LE THIEIS (10 juin 1739 - 19 mars 1785) qui épouse Jean Baptise François LE COZ du QUILLIO (1749); dont:
-- François Marie LE COZ du QUILLIO
• un enfant anonyme LE THIEIS (6 août 1740 - 16 octobre 1746)
• Jean François LE THIEIS (4 novembre 1742 - 1er novembre 1745)
J'ai à propos de Yvonne CARIS une histoire intéressante. Le 25 avril 1734 on trouve dans le bourg de Grand-Champ un nouveau-né abandonné dont on ne connaît ni le père, ni la mère. Marie-Anne CARIS en sera la marraine et son beau-frère Yves LE DRÉAU le parrain. La petite mourra, hélas, à un mois.


Nous avons vu ci-dessus que Pierre LE THIEIS de KERAUDREN et Michelle de BERCIÈRE seront également les parents d'un Guillaume LE THIEIS de KERAUDREN (Vannes 5 mars 1689 - 7 février 1747) négociant avec l'Ile de Saint-Domingue (autrement dit il pratiquait ce que l'on appelle pudiquement le "commerce triangulaire", pour ne pas dire la traite des noirs) qui épousera une nantaise:  Anne GODOFF ou GODOFRE dont il aura en 1734 Anne-Marie LE THIEIS de KERAUDREN, épouse de Georges CALVET (Nantes 1733) Capitaine de Vaisseau originaire de Saint-Séverin (diocèse de Bordeaux mais actuellement en Charente). On retrouve ainsi un point commun à mes ancêtre CARIS et LE THIEIS, qui sont d'avoir, depuis leurs berceaux de famille de Châteaubriant et Grand-Champ, des activités portuaires à Nantes, Vannes et Auray. Cela peut expliquer certains mariages et déplacements familiaux. (source: Les ports d'Auray et de Vannes au 17 et 18ème siècles, thèse de doctorat en histoire de l'art soutenue à l'Université de Rennes2 - Haute Bretagne, par Julien DANIÉLO)
- Julienne CARIS sa jumelle (12 octobre 1705)
- François Pierre CARIS (23 décembre 1706 - 30 décembre 1730)
- Françoise CARIS (24 mai 1708 - 30 octobre 1709)
- Marie Anne CARIS dame de Kergurion (28 février 1711 - 22 février 1784) qui épouse Jean Pierre de la CHOÜE de la METTRIE  le 23 février 1733 à Grand-Champ; dont
• un enfant anonyme (28 mars 1734)
• Yvonne Pélagie de la CHOÜE de la METTRIE (20 décembre 1735 - 28 juillet 1737)
• François René de la CHOÜE de la METTRIE (18 juillet 1737 - 3 août 1746)
• Marie Anne Joseph (1er décembre 1738 - 2 févfier 1760)
• Marie Vincente de la CHOÜE de la METTRIE (6 avril - 4 octobre 1740)
• Marie Reine Pélagie de la CHOÜE de la METTRIE (16 septembre 1741 - 25 août 1745)
• Anne Françoise Pélagie de la CHOÜE de la METTRIE (19 juin 1743 - 21 février 1784) qui épouse François GOURAUD du PLESSIX dont elle aura deux enfants
• Marthe Prudence de la CHOÜE de la METTRIE sa jumelle (13 avril 1747 - Vannes 29 mars 180) qui épouse son beau-frère Jean Baptiste François LE COZ du QUILLIO (1749) le 13 novembre 1786
• Marie Julienne Marguerite de la CHOÜE de la METTRIE (30 décembre 1748)
• Marie Marguerite Julie de la CHOÜE de la METTRIE (1749 - 21 septembre 1751)
- notre Joseph-Joachin CARIS, procureur fiscal de la Chenaye en 1713

Une bien belle descendance pour notre Guignier CARIS: 15 enfants.


baptême de Anne Le Thieis en 1669


mariage de Guignier Caris et Anne Le Thieis

Anne LE THIEIS décède le 26 novembre 1731 à Gand-Champ.


décès de Anne Le Thieis

Je cite à nouveau notre cousin:
À la mort de Guigner CARIS, ses héritiers établirent et signèrent un convention de partage amiable du patrimoine du défunt (conservée dans les archives familiales). Ils se sont répartis des biens meubles et immeubles évalués à 18000 livres, dont la tenue et ses dépendances situées à Querouélo, les-Saints, la métairie du Clésio en Bignan, le parc de Lann-Balet en Moréac, une tenue située à Grand-Champ, le bois de Quermeno et une maison avec son jardin dans le bourg de Grand-Champ.... Les Caris se constituèrent au fil des ans une enviable fortune, à tel point que l'inventaire établi à la mort de son petit-fils Charles-Pierre Caris en 1780, fait état d'un héritage se montant à 5146 livres, une fortune considérable pour l'époque et l'une des plus grande de la région. (note: on évalue la valeur de la livre tournoi  vers 1739 à 1,35 Euro; ce qui donne 18000 livres = 24300 Euro environ. Vers 1780 la livre valait 1,28 Euro, ce qui donne 5146 livres = 6587 Euro environ. Mais le coût de la vie était très différent de ce qu'il est de nos jours).
Par ce mariage, les deux grandes familles de gens de robe de Grand-Champ font alliance. Le père d'Anne LE THIEIS est Guillaume LE THIEIS (vers 1639 - 29 mai 1714 à Grand-Champ), notaire de la juridiction de Largouët, comme le sera plus tard François CARIS. Un lointain cousin a récemment trouvé, dans de vieux papiers de famille, un arbre généalogique manuscrit de la famille LE THIEIS (sous ce lien) qui pourrait être de la fin du 18è siècle (l'individu le plus récent de cet arbre est daté de 1793). C'est un document précieux, d'autant plus qu'il recoupe parfaitement les indications qui étaient déjà connues.

À la 8ème génération:

Sosa 366 - Joseph-Joachim CARIS (22 septembre 1713 à Grand-Champ) est, comme son père Guignier, procureur fiscal de la Chenaye. Il a épousé Marie-Anne LE VILLAN sosa 367, née le 6 mai 1716 à Malestroit.


baptême de Joseph Caris

Les parents de Marie-Anne LE VILLAN n'étaient pas encore mariés à sa naissance, ce qui lui vaut malgré des parents influents, d'avoir un acte de baptême écrit à l'envers, marque infamante que de nombreux curés réservaient aux enfants illégitimes... Elle ne sera formellement légitimée que deux ans plus tard, le 8 juin 1718, à l'occasion du mariage de ses parents, en l'église St Germain de Rennes.


baptême de Marie-Anne Le Villan (j'ai remis l'acte à l'endroit pour qu'il soit lisible)

J'avoue avoir un peu cherché car il y a plusieurs Joseph CARIS  et son second prénom est à peine indiqué par un J dans l'acte de naissance dont la marge droite a souffert; mais c'est bien lui, d'autres actes le confirment. Vous noterez que sa marraine est sa tante Perrine THOMASE de Saint PERN. On remarque également dans les témoins plusieurs LE DRÉAU, une autre famille liée à la notre dont il a été question plus haut.

Joseph-Joachim CARIS et Marie-Anne LE VILLAN seront les parents de:
- Pierre-François CARIS (13 février 1736 - Avril 1736)
- Jeanne-Marie CARIS (27 août 1737 - juillet 1754)
- notre Jacquette-Françoise CARIS (1739 - 1769), notre ancêtre, qui épousera Jean-Marie-Joseph CARTRON et sera la mère de Jeanne-Marie-Françoise CARTRON, épouse de Charles-Marie HUREL: la boucle est bouclée.
- Anonyme CARIS (7 février 1742)
- sa jumelle Marie-Joseph-Perrine CARIS (7 février 1742 - 7 mai 1788) qui épouse le 12 février 1765, Jean-François LEMERCIER; dont:
• Marie-Guillemette LEMERCIER (1 janvier 1766 - 8 mars 1851 qui épouse, le 18 janvier 1780 Pierre-François CARIS (13 mars 1755 - 18 décembre 1835), fils de Charles-Pierre CARIS et petit fils de François CARIS et de Thomasse de SAINT-PERN. On retrouve toujours les mêmes. Dont:
-- Marie-Jeanne CARIS (2 février 1785 - 23 février 1862)
-- Anonyme CARIS (4 mars 1787 ?)
-- François-Marie CARIS (18 avril 1787 - 3 février 1789)
-- Perrine CARIS (20 mai 1789 - 25 mars 1875)
-- Vincent-Marie CARIS (5 août 1791 - 21 janvier 1865)
-- Anne-Françoise CARIS ( 22 août 1793)
-- Yves-Marie CARIS (26 septembre 1794)
-- Thérèse CARIS (9 mars 1797 - 1849)
-- Benjamin-Marie CARIS (28 novembre 1797)
-- Rose CARIS ( 10 juin 1799- 22 octobre 1883)
-- Marie-Reine CARIS (14 juin 1801 - 6 mars 1887)
-- Prudent-Guillaume CARIS (10 août 1803 - 22 avril 1809)
-- Ange-Marie-Constant CARIS (8 février 1805 - 18 janvier 1865)
-- Fortuné-Joachim-Marie CARIS (16 août 1806 - 1 janvier 1883) qui épouse, le 8 janvier 1851, Esther-Marie-Anne-Marguerite-Françoise-Monique du SAUSSSOIS du JONC
-- Victoire-Anne-Marie CARIS (29 mars 1808 - 17 janvier 1858)
-- Jean-Marie-Prudent CARIS (1 février 1812 - 1 janvier 1813)


Pour la petite histoire, notre cousin, dont je tiens l'ancien arbre généalogique de la famille CARIS me dit également:

Je descends assez curieusement des enfants des deux femmes de Guigner Caris car Guillemette Lemercier descendante de Joachim Joseph a épousé Pierre françois Caris descendant de François Caris sieur de Boterff.

Pierre François Caris et les 3 frères Lemercier ont joué un rôle important dans la chouannerie. Guillaume Lemercier a été guillotiné place de grève à Paris en 1804  avec Cadoudal. Son frère Jean Marie a été fusillé par les Chouans en 1800 quant à Pierre françois Caris, il a été nommé commissaire aux vivres et approvisionements. Sa maison a été brûlée à plusieurs reprises, il a fait de la prison à Vannes.


* * * * *
* * *
*

En remontant la branche LE THIEIS

Toujours à la 9ème génération:

Sosa 733 - Anne LE THIEIS est la fille de Guillaume LE THIEIS, sosa 1466, notaire de la juridiction de l'Argoët (vers 1639 - Grand-Champ 29 mai 1714) et de Vincente KERSUZAN sosa 1466 (vers 1646 - 17 septembre 1686). Ils auront 10 enfants mais la pauvre Vincente mourra à 40 ans!

- François LE THIEIS, (Grand-Champ 13 décembre 1665 - 18 juillet 1733), sieur du Boterff, notaire royal et sénéchal de la juridiction de la Chenaye. Il appartient donc à deux types de justice: la justice royale, par sa charge de notaire et la justice seigneuriale en tant de Sénéchal (président de tribunal). Il épousera à Grand-Champ le 28 novembre 1702, Julienne LE MOËL, fille de Louis LE MOËL et ils auront 7 enfants, à Grand-Champ:
• Guillaume LE THIEIS (29 décembre 1703)
• Yves-Pierre LE THIEIS (3 septembre 1705)
•  Joseph-Marie LE THIEIS (21 mars 1707)
• Paul-François LE THIEIS (17 septembre 1709)
• Janne-Bertrande LE THIEIS (23 juin 1712)
• Françoise LE THIEIS (21 avril 1719)
• Yves LE THIEIS (1720 - 28 juillet 1725)
- Catherine LE THIEIS (27 août 1667)
- Anne LE THIEIS (19 mai 1669 - 26 novembre 1731), notre ancêtre, épouse de Guignier CARIS
- Yves LE THIEIS (4 février 1672)
- Marie LE THIEIS (22 février 1673)
- René LE THIEIS (11 avril 1674)
- Pierre LE THIEIS (7 février 1677)
- Michel LE THIEIS (2 avril 1678 - mars 1681)
- Jan LE THIEIS (25 octobre 1679 - 6 mars 1682)
- Françoise LE THIEIS (24 décembre 1681)
- Michelle LE THIEIS (26 avril 1686 - 26 avril 1686)


décès de Vincente Kersuzan en 1686



À la 10ème génération:

Sosa 1466 - Guillaume LE THIEIS est le fils de Michel LE THIEIS, sosa 2932, notaire de Largonet à Grand-Champ et de Françoise PERICHOT sosa 2933
Outre notre Guillaume LE THIEIS, ce couple a également été parent de:
- Julienne LE THIEIS qui épousera Etienne de SAINT ALOUESTE

Sosa 1467 - Vincente KERSUZAN serait née vers 1646. Or il y a des lacunes dans les registres d'état civil, tant à Grand-Champ qu'à Bignan (où l'on trouve également de nombreux KERSUZAN) qui empèchent de retrouver son acte de baptême. elle pourrait bien être la fille de Pierre KERSUZAN sosa 2934, né à Saint-Jean-Brévelay le 21 mars 1618...


baptême de Pierre Kersuzan en 1618

... et de Jeanne EVEN sosa 2935, née le 3 novembre 1615 à Saint-Jean-Brévelay.


baptême de Jeanne Even (acte en latin)

Ils se sont épousés le 12 octobre 1644 à Saint-Jean-Brévelay et ont également été parents à Saint-Jean-Brévelay de:
- Olive KERSUZAN (16 septembre 1745 - 27 août 1775) qui épouse Yves LE BOULAY le 7 juillet 1663 à Saint-Jean-Brévelay
- Jean KERSUZAN (26 octobre 1647)


mariage de Pierre Kersuzan et Jeanne Even


À la 11ème génération:

Sosa 2932 - Michel LE THIEIS est le fils de Maître Yves LE THIEIS, sosa 5864, notaire de Largonet à Grand-Champ, décédé à Grand-Champ le 20 mai 1623 (d'après l'abre familial car l'état-civil de Grand-Champ ne remonte pas aussi loin pour les décès et de Demoiselle Jeanne LABOUREAU sosa 5865(vers 1560)
Dont probablement à Grand-Champ:
- Jean LE THIEIS, dit l'aîné, sieur de Keraudren, Procureur et Notaire Royal au siège du Présidial de Vannes (vers 1620 - Vannes 1er mars 1663), qui épouse Françoise POURY; dont:
• Pierre LE THIEIS, sieur de Keraudren, Procureur au Présidial de Rennes, puis à celui de Vannes, capitaine de la compagnie de milice bourgeoise qui épouse Michelle de BERCIÈRE le 19 février 1685 à Hennebont; dont:
-- Charles François LE THIEIS, sieur de Kergu, Maître particulier des eaux et forêts (Vannes, paroisse Notre-Dame du Mené 13 janvier 1686 - Grand-Champ 25 décembre 1720)
-- Guénaelle Julienne LE THIEIS, dame de Kerrio, qui épouse successivement Hyacinthe GOASLEDRE (1653 - 1703) puis Alexis ROZÉ du PÉRY (1693 - 1721); dont:
* Vincent ROZÉ du PÉRY, militaire († 1756)
* Catherine ROZÉ du PÉRY qui épouse René Gautier de la VALETTE de LAVAL, contrôleur des postes et chevaux à Vannes; dont:
** François, Angélique, Séraphine, Jérôme, Pierre et Mathieu LAVALETTE
-- Guillaume LE THIEIS, négociant avec Saint-Domingue (Vannes 4 novembre 1689 - 5 février 1747) qui épouse Anne GODOFRE; dont
* Anne Marie LE THIEIS, dame de Keraudren et de Kerrio (1734) qui épouse Georges CALVET (1733 fils de Pierre CALVET et Jeanne DANGLADE), capitaine de vaisseau à Nantes; dont:
** Pierre Samson CALVET (Vannes, Saint-Patern 30 septembre 1760)
** Anne Félicité CALVET (Vannes, Saint-Patern 4 octobre 1761)
** Anonyme CALVET (Bordeaux octobre 1765)
-- Louis Vincent LE THIEIS (Vannes, Saint-Patern 15 août 1690)
-- Isabelle Jeanne LE THIEIS (Vannes, Saint-Patern 2 mars 1792)
-- Jean Jacques LE THIEIS (Vannes 21 janvier 1695)
-- Marie Madeleine LE THIEIS, dame de Kereven (Vannes, Sainte-Croix 29 mai 1696 - église des pères déchaussés 2 août 1783) qui épouse Julien LE VERGER (1698 - 1748)
-- Catherine Perrine LE THIEIS, dame de Keraudren (Vannes, Saint-Pierre 9 juillet 1697 - 18 avril 1766) qui épouse Jean Baptiste FRÉNEAU le 16 mars 1752. Dont:
* Agathe Angélique FRÉNEAU qui épouse Barnabé GUILLO du BODAN le 2 février 1745; dont:
** Yves GUILLO du BODAN (mai 1753)
** Catherine Angélique GUILLO du BODAN qui épouse Jean Baptiste FRÉNEAU; dont:
*** Anne Jeanne Angélique FRÉNEAU (Bordeaux 16 mai 1764)
*** Jeanne Catherine FRÉNEAU (Vannes 10 juillet 1765)
*** Jean Marie FRÉNEAU (8 septembre 1766 - 9 février 1767)
*** Julie Angélique Louise FRÉNEAU (10 mars 1770)
*** Jean Baptiste FRÉNEAU (25 octobre 1771 - août 1772)
*** Jean Marie Bernard FRÉNEAU (17 mai 1773)
*** Marie Reine et Catherine Jeanne FRÉNEAU, jumelles (10 juin 1775)
puis en secondes noces François GUILLO du BODAN; dont à Vannes:
** Jean Vincent GUILLO du BODAN (7 juin 1753)
-- Marie Vincente LE THIEIS (Vannes, Saint-Pierre 26 mars 1699)
-- Pierre Guillaume LE THIEIS, Sieur de Keraudren (10 août 1705 - baptisé à Grand-Champ le 18 septembre 1720, on ne sait pas pourquoi si tard et décédé à Grand-Champ le 16 mars 1752) qui épouse Yvonne CARIS, fille de nos Guigner CARIS et Anne LE THIEIS, le 19 février 1732 à Grand-Champ; dont à Grand-Champ:
* Guillaume Pierre LE THIEIS (15 août 1733 - 5 avril 1745)
* Joseph LE THIEIS (22 septembre 1734)
* Thérèse Jeanne Perrine LE THIEIS (30 octobre 1735)
* Jean Marie LE THIEIS (13 - 15 novembre 1736)
* François LE THIEIS (28 avril 1738)
* Catherine Josèphe LE THIEIS (10 juin 1739 - 19 mars 1785) qui épouse Jean Baptiste François LE COZ du QUILLIO (1749) dont:
** François Marie LE COZ du QUILLIO (8 - 27 juillet 1786)
* ? LE THIEIS (6 août 1740 - 16 octobre 1746)
* Jean François LE THIEIS (4 novembre 1742 - 1er novembre 1745)
- Julien LE THIEIS (vers 1652 - Grand-Champ 6 juin 1687) qui épouse Françoise BRÉHO
- notre Michel LE THIEIS
- Gilles LE THIEIS
- Julienne LE THIEIS qui épouse Guillaume LE VAILLANT; dont:
-- Julien et Yvonne LE VAILLANT

Sosa 2933 - Françoise PÉRICHOT est la fille de Raoul PÉRICHOT sosa 5866 et de Guillemette SOREL sosa 5867 (Ruffiac 24 février 1635 - 5 novembre 1701)
Ils se sont épousés à Ruffiac le 11 juin 1663; dont à Ruffiac, la Boulardaye:
- Jan PÉRICHOT (25 octobre 1668)
- Yves PÉRICHOT (18 février 1674)
- Vincente PÉRICHOT (vers 1675) qui épouse François LORAND (1679)
- Jacques PÉRICHOT (11 août 1676)
- Perrine PÉRICHOT (18 septembre 1678) qui épouse Julien SÉRAZIN (1676) le 28 avril 1701 à Ruffiac; dont à Ruffiac, Pérué:
• Mathurin SÉRAZIN (23 janvier - 16 avril 1702
• Julienne SÉRAZIN (8 mai 1703)
• Jacquette  SÉRAZIN (8 septembre 1707 - 13 novembre 1776) qui épouse François CLODIE le 5 octobre 1734 à Ruffiac; dont à Ruffiac, Pérué:
-- François CLODIE (16 septembre 1735)
-- Julien CLODIE, couvreur en ardoises (16 décembre 1736) qui épouse Gilette MONIER,dont:
* Pierre CLODIE (1792)
-- Marie CLODIE (26 août 1741) qui épouse François LEFRANC le 25 janvier 1774 à Ruffiac
-- Anne CLODIE (30 mars 1744)
-- Françoise CLODIE (23 mars 1747 - 19 décembre 1813) qui épouse Yves LEBRUN (1754) le 19 octobre 1779 à Ruffiac; dont à Ruffiac, Pérué:
* Françoise LEBRUN (7 octobre 1780)
* Marie Anne LEBRUN (29 octobre 1781 - 1858) qui épouse Jean Marie Louis LEFRANC (1777 - 1831) le 18 novembre 1806 à Ruffiac. Ce Jean Marie Louis LEFRANC est un fils de Louis LEFRANC sosa 32 et de Marie Jeanne BOITARD sosa 33, les arrières-grand-parents de mon grand-père Émile LEFRANC, époux de Marie-Angélie BERHAUT source de cette page, qui étaient donc de lontains cousins (voir la page LEFRANC)
* Jean LEBRUN (village de Kerhal 2 février 1784)
- notre Françoise PÉRICHOT


mariage de Raoul Périchot et Guillemette Sorel


Sosa 2934 - Pierre KERSUZAN est le fils de Jean KERSUZAN, sosa 5868, né en 1575, notaire du duché de Rohan, procureur fiscal de la Forest (Saint-Jean-Brévelay). Il s'est marié trois fois:
- avec Nicole LE ROCH vers 1599. On ne leur trouve pas d'enfants.
- avec Charlotte LE TURNIER ou LE CRAFVIER (vers 1575 - 24 septembre 1612), dont à Bignan:
• Pierre KERZUZAN (1600)

le bel acte de baptême de Pierre Kersuzan

• François KERSUZAN (vers 1605 - Bignan 7 décembre 1664) qui épouse Charlotte FOLLEDRO en 1627
• Alain KERSUZAN (1612)

- enfin avec Perrine LE HEURTEUX, sosa 5869, dont à Saint-Jean-Brévelay:
• Jean KERSUZAN (1mai 1615)
• Jean KERSUZAN (8 octobre 1616)
• Pierre KERSUZAN (21 mars 1618) qui épouse Jeanne EVEN à St Jean-Brévelay le 11 octobre 1644); dont au moins:
-- Olive KERSUZAN ( St Jean-Brévelay 16 septembre 1645 - 27 août 1675) qui épouse Yves LE BOULAY le 7 juillet 1663 à St Jean-Brévelay
-- probablement notre Vincente KERSUZAN en 1646
-- Jean KERSUZAN (St Jean-Brévelay 26 octobre 1647)
• Guillaume KERSUZAN, notaire (25 juin 1621) qui épouse Yvonne GILLET, dont à Bignan:
-- Bertrande KERSUZAN (1 septembre 1644)
-- Margurite KERSUZAN (14 septembre 1645 - 9 janvier 1683)
-- René KERSUZAN (25 juin 1651)
-- Françoise KERSUZAN (24 septembre 1654)
-- Guillaume KERSUZAN (2 juin 1657)
-- Grégoire KERSUZAN (14 septembre 1659)
-- Jeanne KERSUZAN (24 août 1662 - 11 avril 1718) qui épouse Louis SANSON le 25 juin 1687 à Bignan.


À la 12ème génération:

Sosa 5864 - Yves LE THIEIS est le fils de Louy LE THIEIS, sosa 11728, notaire de Largonet († Grand-Champ en 1577) et de Jeanne de LATRANE sosa 1729; dont:
- notre Yves LE THIEIS vers 1623
- Jean LE THIEIS
- Julienne LE THIEIS

Sosa 5865 - Jeanne LABOUREAU est la fille de Louis LABOUREAU, sosa 11730, notaire à Vannes († 1564) et de Janne ANNO sosa 1731; dont:
- Olive LABOUREAU (vers 1555)
- notre Jeanne LABOUREAU vers 1560
- Louis LABOUREAU (vers 1563)

Sosa 5866 - Raoul PERICHOT est le fils de Jean PÉRICHOT sosa 11732 (vers 1605 - Ruffiac, la Boulardaye 10 décembre 1699)...


décès de Jean Périchot


... et de Mathurine MOREL sosa 11733

Sosa 5867 - Guillemette SOREL est la fille de Guillaume SOREL sosa 11734 et de Yvonne BRARD sosa 11735

Sosa 5868 - Jean KERSUZAN serait, sous toutes réserves, le fils de Kergal KERSUZAN sosa 11736

* * * * *
* * *
*

En remontant la branche LE VILLAN - PAUGOM

À la 8ème génération:

Sosa 367 - Marie-Anne LE VILLAN Dame du Guern, épouse de Joseph-Joachim CARIS est la fille de Louis-Jean LE VILLAN, sosa 743, sieur des Rabines, procureur fiscal des juridictions de St Jean Brénolo, le Pouldu et autres lieu...


baptème de Louis-Jean Le Villan


l'église de Guéhenno où a été baptisé
Louis-Jean Le Villan


décès de Louis-Jean Le Villan

... et de Françoise PAUGOM est née le 8 septembre 1691 à St Jean Brévelay où elle est décédée le 3 octobre 1745.


naissance de Françoise Paugom, rien que du "beau monde"


décès de Françoise Paugom

Dont à malestroit:
- notre Marie Anne LE VILLAN en 1716
Puis à Saint-Jean-Brévelay:
- Prudent Joseph LE VILLAN (22 octobre 1718, mais que ne sera baptisé que le 9 novembre 1723 - † 15 avril 1731)
- Demoiselle Françoise LE VILLAN (14 novembre 1719 - 26 décembre 1729)
- Mathieu Jan LE VILLAN Greffier en chef criminel du Comté de Porhouët à Josselin (16 mars 1721 mais baptisé le 9 novembre 1723, en même temps que son frère Prudent Joseph -  † Josselin, Notre-Dame-Du-Roncier 9 juin 1759) qui épouse Magdeleine BAZIN le 24 janvier 1744 à Josselin, Notre-Dame-Du-Roncier
- Véronique LE VILLAN (8 février 1722)
- Jeanne Joséphie LE VILLAN (24 janvier 1723)
- Jean Louis LE VILLAN 24 avril 1724
- Demoiselle Françoise Marie LE VILLAN (4 mai 1725 - 16 juin 1755) qui épouse Charles Vincent OZON (1716 - 1786) le 26 janvier 1745 à Saint-Jean-Brévelay
- Angélique LE VILLAN (26 juin 1726 - 21 avril 1750)
- Jeanne Joséphine LE VILLAN (18 juillet 1727 - 26 novembre 1765) qui épouse Estienne François OZON, frère du précédent (1722 - 1765)
- François Prudent LE VILLAN (17 juillet 1728)
- Demoiselle Thèrèse Françoise LE VILLAN (8 octobre 1730) qui épouse Toussaint Antoine BRUNEL le 13 août 1757 à Saint-Jean-Brévelay


À la 9ème génération:

Sosa 734 - Louis-Jean LE VILLAN est le fils de Julien LE VILLAN, sosa 1468, né à Guéhénno le 4 juin 1691 et décédé à Saint-Jean-Brévelay (sans avoir pu se confesser, ayant perdu la parole 17 jours avant probablement un A.V.C.) le 15 septembre 1704...


décès de Julien Le Villan

... et de Janne LE BOURDAL sosa 1469 (et non pas "Anne" comme il a été écrit par d'autres) née à Locminé le 21 février 1661.


naissance de Janne Le Bourdal


façade de l'église Saint-Colomban à Locminé, où a été baptisée Jeanne Le Bourdal
cette façade est tout ce qui reste de l'église ancienne; elle masque un édifice contemporain

Ils ont eu de nombreux enfants, tous à Guéhénno:
- Notre Louis-Jean LE VILLAN en 1691
- René LE VILLAN (18 août 1692 -18 octobre 1692)
- Julienne LE VILLAN (19 août 1693 - 06 septembre 1742 à St Jean Brévelay) qui épouse Julien LOASEL le 09 janvier 1725 à St Jean Brévelay
- Françoise-Louise LE VILLAN (12 septembre 1694) qui épouse Charles PERRET le 11 février 1716 à St jean Brévelay
- Marie-Angélique LE VILLAN (21 novembre 1695 - 15 septembre 1700)
- Jeanne-Agnès LE VILLAN (26/012/1697 - 10 décembre 1697)
- Jeanne-Guillemette LE VILLAN (03 avril 1698 - 20 avril 1698)
- François-Julien ( 11 juin 1699)
- Jeanne-Marie (11 février 1701) qui épouse Jean BELAC le 27 juin 1729 à St Jean Brévelay
- Mathurin-Alain LE VILLAN (11 avril 1702 - 24 décembre 1704)
- Julien-Olivier LE VILLAN (04 février 1704)

En secondes noces, Janne LE BOURDAL a épousé Joseph-Alexis de CARNÉ, né en 1669 à Guéhénno. On ne leur connaît pas d'enfants.

Sosa 735 - Françoise PAUGOM est la fille de François PAUGOM, sosa 1470, Procureur fiscal de la Forêt en St Jean-Brévelay, né le 30 août 1658 à Elven et décédé le 23 mai 1709 à St Jean Brévelay....


naissance de François Paugom; admirez les signatures


décès de François Paugom

... et de Marguerite HAUTEVILLE sosa 1471 (une cousine des CARIS de Hauteville?) née vers 1654, peut-être à St Jean Brévelay et décédée le 17 avril 1719 à St Jean Brévelay.


décès de Marguerite Hauteville

Les enfants de ce couple ont été:
- Thomas PAUGOM (23 décembre 1688) qui épouse successivement Françoise MONNERAYE (Malestroit vers 1692 - St Jean Brévelay 22 février 1719) et Françoise LE DREFF
- Notre Françoise PAUGOM
- Pierre PAUGOM
- François PAUGOM

J'ignore quelle est l'origine de la branche HAUTEVILLE. Il se pourrait qu'elle vienne de Ploemeur où l'on trouve un Anthoine HAUTEVILLE et une Charlotte LE BRIS qui sont parents de:
- Marie HAUTEVILLE (21août 1683)
- Bertrand HAUTEVILLE (21 août 1684)
- Mathieu HAUTEVILLE (22 septembre 1685)
- Louis de HAUTEVILLE (il a eu droit à la particule! 11 novembre 1686)
Mais il y a d'autres HAUTEVILLE en Bretagne, sans compter (dit un forum de généalogie bretonne) tous ceux qui ont francisé leur nom de KERUHEL en HAUTEVILLE, pratique courante à l'époque.


À la 10ème génération:

Sosa 1468 - Julien LE VILLAN, Sieur de Rabines est le fils de Joseph LE VILLAN, sosa 2936, aubergiste-cabaretier, décédé à Guéhénno le 28 juillet 1694 et de Françoise ROUXEL, sosa 2937, décédée le 29 août 1701, également à Guéhénno.


décès de Joseph Le Villan


décès de Françoise Rouxel

Sosa 1469 - Janne LE BOURDAL est la fille de Maître René LE BOURDAL sosa 2938, sieur de landelles (ou Landays) et de Michelle ÉTORÉ (ou ESTORÉ), sosa 2939, née le 13 février 1629 à Saint-Jean-Brévelay.


naissance de Michelle Étoré

Ils se sont épousés le 3juillet 1651 à Saint-Jean-Brévelay et ont été parents, à Locminé, de 8 filles! une ruine à doter:
- Suzanne LE BOURDAL (vers 1654 - Je n'ai pas retrouvé son acte de baptème mais elle est plusieurs fois marraine, expressément mentionnée comme fille de René LE BOURDAL)
- Janne LE BOURDAL (7 juillet 1655)
- Françoise LE BOURDAL (10 novembre 1656)
- Guillemette LE BOURDAL (25 décembre 1658)
- notre Janne LE BOURDAL en 1661
- Julienne LE BOURDAL (10 janvier 1662)
- Louise LE BOURDAL (30 août 1663)
- Jacquette LE BOURDAL (10 octobre 1664)


mariage de René LE BOURDAL et de Michelle ÉTORÉ

Sosa 1470 - François PAUGOM est le fils de Olivier PAUGOM, sosa 2940, sénéchal de la juridiction de Kerfilly, procureur de Trédion, qui est né à Elven le 31 janvier 1636 et décédé à Elven le 19 mars 1713...


Trédion: château de Kerfilly


naissance de Olivier Paugom


décès de Olivier Paugom

... et de Honorable Femme Magdeleine MAHÉO, sosa 2941, née à Elven le 13 août 1637 et décédée à Elven le 18 août 1683.


naissance de Magdeleine Mahéo


décès de Magdeleine Mahéo


Elven: l'église où a été baptisée et enterrée
Magdeleine Mahéo

Les enfants du couple ont été:
- Notre François PAUGOM
- Guillaume PAUGOM (1663)
- Louise PAUGOM (17 octobre 1667 - 05 février 1749) qui épouse Louis GUILLAUME à Elven le 26 juillet 1695
- Jeanne PAUGOM (1669)
- Pierre PAUGOM (1672)
- Thérèse PAUGOM (20 mars 1675) qui épouse Olivier MARZANT le 24 septembre 1697, dont, à St Jean Brévelay:
• Julien MARZANT (03 décembre 1699)
• Olivier-Jacques MARZANT (17 janvier 1701)
• François THOMAS qui épouse Jacquette CARIS le 15 novembre 1718 à Grand-Champ (on ne sort pas de la famille!), dont à Grand-Champ:
-- Yvonne MARZAN (11 novembre 1730 - 17 novembre 1730)
-- Anne Jacquette MARZAN (10 avril 1732)
-- Marie-Thérèse MARZAN

Resté veuf, Olivier PAUGOM a épousé en secondes noces Catherine LE GRUYER le 7 octobre 1683 à Elven, dont il a eu:
- Marie-Françoise PAUGOM en 1685

À la 11ème génération:

Sosa 2939 - Michelle ÉTORÉ est la fille de Julien ÉTORÉ sosa 5878 (Saint-Jean-Brévelay vers 1604) et de Françoise LE GLAIN sosa 5879 (vers 1609 - Saint-Jean-Brévelay 11 décembre 1669)


décès de Françoise Le Glain, avec la signature de son fils François Le Moguédec

Julien ÉTORÉ était veuf de Yvonne LE CALLONNEC qu'il avait épousé très jeune (vers 1620)
En secondes noces, Françoise LE GLAIN épouse Jacques LE MOGUÉDEC, le 31 mai 1638 à Saint-Jean-Brévelay. Dont au moins:
- Maître François LE MOGUÉDEC, présent aux obsèques de sa mère


mariage de Françoise Le Glain et Jacques Le Moédec

Sosa 2940 -  Olivier PAUGOM est le fils de Pierre PAUGOM, sosa 5880, Notaire de l'Argouet - greffier de Kerfily, né vers 1606 et décédé le 24 mai 1664 à Elven...


décès de Pierre Paugom

... et de Jeanne BELLONDEAU, sosa 5881, née le 22 avril 1610 à ELVEN.


naissance de Jeanne Bellondeau

Ils se sont épousés à Elven le 26 septembre 1628.


mariage de Pierre Paugom et de Jeanne Bellondeau

Les enfants connus de ce couple ont été:
- Notre Olivier PAUGOM
- Vincent PAUGOM (1642)
- Jeanne PAUGOM (1652)

Sosa 2941 - Magdeleine MAHÉO est la fille de Michel MAHÉO, sosa 5882, né le 11 juin 1612 à ELVEN et décédé le 7 mars 1638 à Elven...


naissance de Michel Mahéo

... et de Olive HEGRON sosa 5883

À la 12ème génération:

Sosa 5878 - Julien ÉTORÉ est le fils de Jean ÉTORÉ sosa 11756, notaire (vers 1575) et de Marie LE MOGUÉDEC sosa 1757. Dont probablement à Saint-Jean-Brévelay:
- Michelle ÉTORÉ (vers 1595) qui épouse Michel BOURGET
- notre Julien ÉTORÉ vers 1604
- Marguerite ÉTORÉ (vers 1614) qui épouse Michel JAHIER
- Guillaume ÉTORÉ, prêtre à Saint-Jean-Brévelay en 1660

Sosa 5881 - Jeanne BELLONDEAU est la fille de Georges BELLONDEAU sosa 11762 et de Renée COUSSEAU sosa 1763

Sosa 5882 - Michel MAHÉO est le fils de Olivier MAHÉO, sosa 11764, notaire du comté de Largouet à Elven, né vers 1580 et décédé le 22 décembre 1643 à Elven...


décès de Olivier Mahéo

... et de Julienne OLLIVIERS sosa 11765, née vers 1582 et décédée le 3 avril 1647 à Elven.



décès de Julienne Olliviers
On leur connaît comme enfants:
- Perrine MAHÉO (1611)
- Notre Michel MAHÉO



À la 13ème génération:

Sosa 11757 - Marie LE MOGUÉDEC pourrait être la fille de Jean LE MOGUÉDEC (Bignan 21 décembre 1544) et de Barbe HÉNON


baptême de Jean Le Moguédec


À la 14ème génération:

Sosa 23514 - Jean LE MOGUÉDEC est le fils de Jean LE MOGUÉDEC (vers 1520) et de Barbe HERVO

* * * * * *

* * * *

* *


Pour vous aider à vous y retrouver un peu j'ai mis ci-dessous une carte (moderne) situant les paroisses où ont vécu les familles CARTRON (St-Jean-Brévelay et Sérent), CARIS (Pluvignier), LE THIEIS (Grand-Champ mais également la trève de Locmaria-Grand-Champs où ils ont résidé un certain temps), LE VILLAN (Guéhénno) et PAUGOM-MAHÉO (Elven). Cette carte recouvre les trois juridictions seigneuriales où ils ont exercé leur charge: le comté de Largoët à côté d'Elven (au nord-est de Vannes), le vicomté de Bignan entre St-Jean-Brévelay et Locminé et la baronnie de Sérent dont dépend la juridiction de la Chenaye en Grand-Champ. Des cousins LE THIEIS ont également exercé à Vannes et à Auray. Tout cela est un peu éparpillé mais les domaines féodaux étaient souvent très morcelés et imbriqués l'un dans l'autre.

Sur cette carte se trouvent également les lieux où a vécu la famille Hurel et ses ascendants: Ploërmel, Malestroit, Carentoir. Bien entendu je n'ai pu y placer les villes de Normandie dont ils sont issus. Enfin, y figure Campénéac et Augan, où a vécu une autre branche de la famille.



Je vous donne également, pour mieux vous retrouver, les arbres généalogiques de la famille CARIS et de la famille LE THIES; toujours au format PDF et qui demandent à être zoomés.

Et voilà. Pour les curieux, ils trouveront plus de détails dans mon arbre généalogique

Si vous trouvez des erreurs (il y en a certainement quelques unes) ou si vous avez de renseignements à apporter, n'hésitez pas à me contacter (à partir du site de mon arbre). Merci.

Retour à l'autel des ancêtres